Flash-Back

62ème ciné-débat dans le cadre de la Semaine d’Information sur la Santé Mentale SISM

Bienvenue à Gattaca

d’Andrew Niccol (USA 1997)

Surveillance généralisée, manipulations génétiques…
Est-ce encore totalement de la science-fiction ?

Projection suivie d’un débat avec  Catherine Bourgain chercheuse en génétique humaine et sociologie des sciences

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

60ème Ciné-Débat et dernier à Ciné-Ville salle populaire de centre ville assassinée.

Mémoires d’un condamné

Sorti le 1er novembre 2017, ce film de 85′ permet de découvrir ce qui est considéré aujourd’hui comme « la pire erreur judiciaire du XXe siècle », une « affaire Dreyfus ouvrière »
voir l’article

 

 

 

 

 

 

 


59ème ciné-débat « L’Assemblée » 29 septembre 2017

en avant-première, sortie en salles le 18 octobre 2017

En présence de Mariana Otero.

 

l’article complet

 

 

 

 


58ème ciné débat 1er avril 2017

« CORPORATE »

CINEVILLE
le 58è Ciné débat de la LDH à guichet fermé!
Ce soir la salle était pleine, près de 90 personnes étaient présentes pour la projection en avant première de ‘CORPORATE’ et pour le débat.
Un superbe film qui montre la réalité des souffrances psychologiques au travail dans notre société de productivisme qui néglige l’humain.
Merci à l’équipe de CINEVILLE pour cette belle soirée.

plus d’infos

 


57éme ciné débat 17 mars 2017

« Les heures souterraines « 

de Philippe Harel (2015) d’après le roman éponyme de Delphine de Vigan dans le cadre des semaines internationales de la santé mentale SISM

thème 2017 « travail et santé mentale »

Projection suivie d’un débat avec deux membres du réseau  »souffrance au travail » (www.souffrance-et-travail.com)
Jean-Louis Osvath, inspecteur du travail,
Daniela Schwendener, médiatrice pénale, notamment en consultation souffrance au travail dans un centre municipal de santé
Débat animé par Philippe Laville, animateur du Groupe de travail national LDH «Santé-bioéthique»


 

56ème Ciné Débat 5 novembre 201620161105_0010LDHConflansFlyer56ecinéDébat5-11-2016b-0001

 

En avant 1ère au Ciné-Ville de Conflans
« La Sociale »
en présence du réalisateur, Gilles Perret.

20161105_0012


55ème Ciné-débat LDH 9 avril 2016 au CinéVille avec:

20160409_0089

“Terraferma”

 Un film qui n’est pas diffusé comme il le devrait et qui mérite d’être prescrit comme un médicament contre l’indifférence.Après une conférence claire, argumentée et super intéressante de Catherine Wihtol de Wenden sur les phénomènes migratoires dans le monde, le très beau et émouvant film d’Emanueleterraferma Crialese « TERRAFERMA » (grand prix du Jury à la 68ème Mostra de Venise 2011) est venu à point nommé nous montrer avec vérité la souffrance des populations migrantes.

Interview de Catherine Whitol de Wenden par le Journal des 2 Rives.

“Pour en savoir plus :

 


 

54ème Ciné-Débat dans le cadre de la SISM le 18 mars 2016 à 20h30SISM

Happiness Thérapy

 

 

 


53ème Ciné-débat de la section LDH de Conflans, mercredi 9 mars 2016,

“Leave to remain”à l’occasion de la sortie nationale de ce film soutenu par la LDH www.ldh-france.org/ldh-soutient-film-leave-to-remain-bruce-goodison/
au CinéVille de Conflans


 

52 ème Samedi 3 octobre 2015 à 20h45 au CinéVille de Conflans

 En avant 1ère « FATIMA »
de Philippe Faucon

Avec la participation au débat qui suivra de Nadja DJERRAH, membre du Bureau national LDH, co-responsable du groupe de travail national “Femmes, genre, égalité”. Ce film a obtenu depuis, en mars 2016, le « César du meilleur film ». A voir et revoir… 

Présentation et Synopsis du film


 

51ème en avant 1ère « La ligne de couleur »
Film de Laurence Petit-Jouvet (2014 France 79′ )

l’affiche
www.lalignedecouleur.com

29 mai 2015 – 51ème Ciné-débat LDH.
Des hommes et des femmes, citoyens français de culture française, perçus comme arabes, noirs ou asiatiques, parlent chacun de cette expérience intime et sociale : vivre dans la France d’aujourd’hui avec cette différence qui les distingue, et croiser régulièrement des regards qui les réduisent à leur «couleur»…
Projection suivie d’un débat avec la réalisatrice Laurence Petit-Jouvet.

 


50ème « Les Héritiers » de Marie-Castille Mention-Schaar,  l’affiche

27 mars 2015 – 50ème Ciné-débat LDH dans le cadre de la 26ème édition nationale de la SISM : une salle comble (le CinéVille a même été contraint de refuser du monde) pour la projection du film très réussi de Marie-Castille Mention-Schaar, « Les héritiers« , inspiré du vécu d’Ahmed Dramé (co-auteur du scénario) dans une classe de seconde « difficile », en 2009 au Lycée Léon Blum de Créteil où Anne Anglès, enseignante d’histoire géographie et d’histoire des arts, voulant éviter l’enfermement des adolescents dans l’échec, réussit à les impliquer dans le Concours national de la Résistance et de la Déportation, dont ils obtiennent le 1er prix sur le thème de cette année-là : « les enfants et les adolescents dans l’univers concentrationnaire nazi »…
Un débat passionnant a suivi la projection avec la contribution de Frania Eisenbach Haverland (qui avait 13 ans lorsque l’armée nazie envahit la Pologne en septembre 1939, auteur de « Tant que je vivrai« ) survivante du camp nazi d’Auschwitz-Birkenau impliquée dans l’organisation du Concours national sur la résistance et la déportation, ayant bien connu Léon Zygel (décédé récemment) que l’on voit dans le film apporter son témoignage poignant aux élèves. Elle souligna toute l’importance de ce rapport à l’histoire, à la mémoire collective, pour les jeunes d’aujourd’hui, particulièrement en cette période où se réactivent en Europe les idéologies d’exclusion, de racisme… Complémentairement, Anne Angles a donné des éclairages à la fois sur la réalisation du film (la réalisatrice et Ariane Ascaride, qui joue le rôle de l’enseignante ont assisté à de nombreux cours en 2013-2014 pour faire coller leur scénario et les expressions et situations avec les réalités de cet enseignement) et sur les choix pédagogiques exigeants qui sont les siens ayant apporté aux élèves une ouverture culturelle, de la confiance en eux, avec un travail collectif exceptionnel impliquant toute une classe très hétérogène, turbulente et agitée par de multiples tensions idéologiques.

Ci dessus: Philippe Laville (animateur du débat), en photo
aux côtés d’Anne Angles et de Frania Eisenbach Haverland.


49 « Hôtel Rwanda » & « Sometimes in april »

Il y a 20 ans, d’avril à août 1994, entre 800 000 et 1 million de Tutsis ont été exterminés au Rwanda, dans des conditions atroces. Les Hutus opposés à ce génocide ont eux aussi été massacrés. Les groupes Hutus et Tutsis ne constituent pas des ethnies, mais plutôt des catégories socio-économiques créées par les colons belges, division entretenue par les Européens. Ce génocide a été planifié par les extrémistes hutus du régime rwandais, en guerre contre le Front Patriotique Rwandais (FPR) constitué en majorité de Tutsis exilés depuis les persécutions dont ils ont été victimes depuis 1959. L’attentat du 6 avril 1994 contre l’avion du président rwandais Habyarimana a déclenché le génocide.

Or le régime génocidaire a été soutenu par des dirigeants politiques et militaires français. L’association Survie milite pour la déclassification et la publication de tous les documents se rapportant à l’action de la France au Rwanda de 1990 à 1994 dans ses volets diplomatiques, militaires, politiques et financiers.

Alors que l’on commémore les 20 ans du génocide rwandais, ce sujet est toujours d’actualité puisque, pour la première fois, a eu lieu cette année en France le procès d’un génocidaire. Pascal Simbikangwa a été condamné en mars dernier par la Cour d’assises de Paris à 25 ans de réclusion criminelle pour crimes de génocide et complicité de crimes contre l’humanité. La Fédération Internationale des Ligues des Droits de l’Homme (FIDH), La Ligue des Droits de l’Homme et Survie se sont constituées parties civiles dans cette affaire. De plus, la justice française ordonne la tenue d’un deuxième procès de génocidaires rwandais présumés en France. Octavien Ngenzi et Tito Barahira sont accusés d’avoir participé activement au massacre de centaines de Tutsi dans une église de Kabarondo, dans l’Est du Rwanda, le 13 avril 1994. Plus d’une vingtaine d’enquêtes sont en cours au pôle « crimes contre l’humanité » du tribunal de grande instance de Paris sur des Rwandais soupçonnés d’avoir participé aux massacres

L’article de présentation complet.


 

48 « à ciel ouvert » dans le cadre de la 25e SISM

avec le film “A ciel ouvert” (sorti en janvier 2014) en présence de la réalisatrice Mariana OTERO.
Ce Ciné-débat est organisé en partenariat avec le Directeur de la Salle d’Art et Essai de Conflans, dans le cadre de la Semaine d’Information sur la Santé Mentale dont la Section LDH est co-organisatrice à Conflans (programme joint). Le film est présenté sur www.acielouvert-lefilm.com

 


47ème  « 5 caméras brisées »
78 janvier 2014
Film israélo-palestinien de Emad Burnat et Guy Davidi
Grand prix du Festival Cinéma du Réel

En présence de Christiane Hessel Chabry ,
auteur de « Gaza, j‘écris ton nom », veuve de Stéphane Hessel,
et Brahim Senouci membre du Comité d’organisation du Tribunal Russell
sur la Palestine.

 

 


 

46 « Les jours heureux »

en présence de son réalisateur, Gilles Perret et du responsable de la production, Fabrice Ferrari, en avant-première (sortie publique le 6/11), devant une salle pleine. Un film à voir et revoir pour découvrir comment le Conseil National de la Résistance a réussi à écrire, dans la clandestinité pendant l’occupation nazie, un programme ambitieux, intitulé « Les jours heureux », qui irrigue encore la France d’aujourd’hui… Un film qui a su rendre passionnant et très dynamique un regard sur l’Histoire, ses interactions avec le présent… en associant plusieurs témoignages de survivants, décédés depuis, comme Raymond Aubrac, Stéphane Hessel…

Affiche 46ème ciné débat Les jours heureux 3 11 2013

 

45 ciné débat « Henri Alleg l’homme de la Question »

LDH Conflans 45e CinéDébat 18-10-2013 Film  » Henri Alleg l’homme de la Question »

 


 

43ème Ciné débat le 26 janvier 2013 Film « Notre Monde » en avant première

L’affiche du film

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’affiche d’annonce de l’évènement

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Affiche du 42ème ciné débat LDH Conflans K H A O S les visages humains de la crise grecque

 

40ème Ciné débat le 11 février 2012  » La Dés intégration » en présence du réalisateur Philippe faucon

 

Ciné débat 17 12 2011

 

Ciné débat 25 11 2011

 

Ciné débat 30 04 2011

 

Ciné débat 12 03 2011

 

Ciné débat 29 01 2011

 

Ciné débat 02 12 2010

 

Ciné débat 02 10 2010

 

Ciné débat 05 06 2010

 

Ciné débat 16 04 2010

 

Ciné débat 20 03 2010

 

Ciné débat 23 05 2009

 

Ciné débat 23 05 2008

 

Ciné débat 12 04 2008

 

Ciné débat 21 03 2008