Connaître la LDH

image verticale

image verticale

LA LDH : UN PEU D’HISTOIRE

 1898-Fondation de la L D H : le DROIT et la JUSTICE en réaction à l’AFFAIRE DREYFUS.

1915-1920 : demande la création d’une Société des Nations fondée sur la justice. Nombreuses interventions sur la politique coloniale (Tunisie, Algérie, Lybie…)

En  1922, elle crée avec  les LDH belge et allemande la F I DH, Fédération internationale des droits de l’homme.

1924 : un grand combat de la LDH pour la réhabilitation des « fusillés pour l’exemple »

1936 : soutien au gouvernement républicain espagnol.

1939 : à la veille de la guerre la LDH compte 80000 adhérents

La LDH est interdite en 1940 sous la France pétainiste  Ses locaux sont dévastés, ses archives saisies. Victor Basch en était à l’époque Président depuis 1926. Professeur à Rennes au moment du procès de Dreyfus, il en avait été un des fondateurs. Réfugié à Lyon avec son épouse, ils y ont été assassinés par la Milice le 10 Janvier 1944.

A la même époque à Mâcon, Jean Bouvet, professeur à l’École Normale d’Instituteurs avant qu’elle ne soit supprimée, était président de la section locale depuis 1926. Il a été assassiné par la Milice, à son domicile, devant sa famille, le 28 juin 1944.

Un tiers du comité central disparut dans la guerre.

1954-62 : au cœur du combat contre la guerre d’Algérie.

« La Ligue ne se borne pas à prendre en charge la portion de justice inscrite dans la loi : elle veut inscrire  dans la loi la totalité de la justice » (Victor Basch, congrès de 1929).

Pour en savoir plus sur la LDH http://www.ldh-france.org/