ÉCRITS POUR LA FRATERNITÉ 2019/2020 – Récompense des élèves du Collège Bréart

Chaque année, la Ligue des Droits de l’Homme organise un concours destiné aux élèves et intitulé « Écrits pour la Fraternité ».
Le thème de l’année 2019/2020 était la liberté autour de la phrase du philosophe grec Thucydide
« Il faut choisir : se reposer ou être libre ».
Pendant trois mois (Janvier – Mars 2020), dix élèves du Collège Bréart ont imaginé et créé des œuvres pour illustrer cette citation. Leurs efforts ont été récompensés puisqu’ils ont été « primés » par le jury.
Le 1er octobre dernier , ils ont rencontré Monsieur Nouyrigat, président de la section de Mâcon de la Ligue des Droits de l’Homme.

Les élèves primés montrant les photos de leurs œuvres accompagnés par
Bernard Nouyrigat, président de la LdH et Vincent Lorius, principal du collège Bréart

MARCHE DES SOLIDARITÉS A MÂCON LES 5 et 6 OCTOBRE 2020

Nous avons le plaisir d’accueillir, ce lundi 5 octobre, la Marche Nationale des Solidarités avec les sans-papiers, marche soutenue par de très nombreuses Associations dont la Ligue des droits de l’Homme.

Les revendications sont l’Égalité des droits, la Régularisation des sans-papiers, la Fermeture des Centres de Rétention Administrative et le Logement pour tous.tes.

Les points de départ sont disséminés dans toute la France (Marseille, Lyon, Rennes, Montpellier, Lille, Toulouse, Grenoble, Rouen, St Étienne, Metz, Limoges, Strasbourg). Ces départs ont lieu de façon à ce que cette marche converge vers l’Élysée le 17 octobre.

À Mâcon, nous recevrons lundi 5 octobre la branche sud-est de la Marche soit ceux partis de Marseille et Montpellier le 19 septembre, de Grenoble le 29 septembre…

Nous organiserons leur arrivée sur un mode festif et nous leur offrirons le logement, les repas et le réconfort.

La réception des marcheurs aura lieu en début d’après-midi en gare de Mâcon puis un rassemblement avec collation Esplanade Lamartine, sous le kiosque, vers 15h30.
À 17h, différentes associations mettront en avant les revendications des marcheurs et sa convergence avec nos propres luttes.
À 18h, une animation à l’Église Notre Dame de la Paix sera organisée avec la projection d’images de la marche précédente ainsi que des migrants du camp Monnier.

Si vous voulez participer à cette manifestation, nous vous proposons de nous retrouver Esplanade Lamartine vers 16h où vous pourrez dialoguer avec les marcheurs.

LA LDH MÂCON A VOTRE RENCONTRE LES 5 ET 6 SEPTEMBRE DANS LE CADRE DE 1.2.3 Mâcon

Vous nous trouverez au SPOT STAND 105

Nous serions heureux, à cette occasion, de vous rencontrer après cette longue période de confinement et déconfinement.

Nous en profiterons pour :

présenter nos actions,

évoquer la participation de collégiens de Bréart au concours des Écrits pour la Fraternité 2019-2020 sur le thème « Il faut choisir : se reposer ou être libre. » et montrer les 3 œuvres réalisées,

lancer le concours 2020-2021 des Écrits pour la Fraternité avec le thème :
« Nous n’héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants. »
(Antoine de Saint-Exupéry),

signaler les étapes mâconnaises de 2 marches :
les 15 et 16 septembre, Jaï Jagat – pour la justice et la paix – parcours Guérande à Genève
o mi-octobre, la Marche des Solidarités de Marseille à Paris,

discuter du Ciné-Débat que nous allons vous présenter dans les tous prochains jours.

A très bientôt donc

CINÉ-DÉBAT du 25 Septembre à la Médiathèque – MÉMOIRES D’UN CONDAMNÉ

Film de Sylvestre Meinzer

Mémoires d’un condamné est un essai documentaire, un film de luttes, une tentative de porter la mémoire ouvrière … Le film raconte, l’histoire de Jules Durand, que certains appellent le « Dreyfus du Syndicalisme ».
Ouvrier charbonnier au port du Havre, condamné injustement à la peine de mort par une justice criminelle, gracié sous la pression d’une campagne internationale de soutien, rendu fou par la prison, enfin libéré et brisé… Cet homme fut détruit pour ses engagements dans l’action syndicale… Il est un symbole dont ne reste aucune archive, il est l’oublié d’une histoire ouvrière effacée par le pouvoir.
Dans Le Havre d’aujourd’hui, Sylvestre Meinzer rencontre les hommes et les femmes qu’il aurait pu côtoyer : syndicalistes, juge, avocats, psychiatre, voisins, famille… Chacun se souvient de cette histoire et interroge sa propre mémoire, les luttes ouvrières et la justice de classe dont Jules Durand est un symbole.

DEMANDE DE TITRES DE SÉJOUR – Communiqué

Communiqué de presse commun :

Cimade, Gisti, LdH, Saf

Mercredi 24 juin, les délais recommencent à courir pour les personnes qui doivent demander un titre de séjour.
Beaucoup doivent accomplir une démarche dans un délai maximal de deux mois, soit avant ce 24 août. Mais accéder aux préfectures suppose plus que jamais d’obtenir un rendez-vous via Internet ou de déposer sa demande en ligne.
Alors que la loi interdit d’imposer l’utilisation d’Internet pour les démarches administratives, la crise sanitaire renforce la dématérialisation du service public, au détriment des droits des personnes qui n’y ont pas accès, notamment étrangères.

Ce communiqué de presse est aussi soutenu par Asti Chalon, Asti Mâcon, Cent pour un toit, RESF Cluny et Mâcon et les collectifs Monnier et JEM,

CAMPAGNE COLLECTIVE : DES PAPIERS POUR TOUS ET TOUTES !

Pour l’égalité des droits : des papiers pour toutes et tous !

Au cours des mois d’avril et mai, se sont succédé tribunes, communiqués de presse, lettres ouvertes et blogs pour réclamer que les personnes sans papiers soient régularisées et dénoncer les situations administratives précaires (voir à ce sujet le fil d’actualité du Gisti).

Ces initiatives ont surgi de toute part : collectifs de sans-papiers, associations de soutien, collectifs informels, syndicats, organisations politiques, élu·e·s dont parlementaires, collectivités territoriales… La pandémie de Covid-19 a mis en lumière tout un pan de la société oublié : des dizaines de milliers de personnes étudient, travaillent, élèvent des enfants, paient des impôts… ou plus généralement vivent en France, certaines depuis des années.

Les arguments en faveur d’une régularisation au sens large sont nombreux. Alors que toute personne vivant sur notre territoire, quel que soit son statut ou sa nationalité, doit avoir accès aux droits les plus fondamentaux :

  • • Les situations administratives précaires ou irrégulières privent de quasiment tous les dispositifs de protection sociale – dont l’importance a été particulièrement manifeste ces dernières semaines ;
  • • Trop d’obstacles, à tout moment, rendent difficile chaque démarche de la vie courante ;
  • • Sans droit au travail, il est difficile d’échapper à la dépossession de toute autonomie ou à l’exploitation ;
  • • La crainte quotidienne de l’arrestation, la menace permanente de l’expulsion, constituent une pression insupportable.

Cette injustice doit cesser !

Pour l’égalité des droits : régularisation de toutes et tous, maintenant !

Un titre de séjour, pérenne, sans condition à toutes celles et tous ceux qui vivent en France.

Nous, organisations et collectifs à l’initiative des multiples appels précédents : ANVITA*, CIELE*, Collectif Interorga de Rennes, EGM*, Marche des Solidarités, Modus Operandi, RUSF38*

nous nous associons pour lancer une campagne

à partir du Samedi 30 mai 2020

Cette campagne se déclinera d’autant de manières que les un.e.s et les autres voudront en imaginer :

  • • rassemblements ou manifestations, quand ce sera possible,
  • • distribution de tracts explicatifs,
  • • banderoles aux fenêtres et balcons,
  • • réalisation et diffusion de vidéos et sons
  • • tweets à #Régularisation
  • • courrier type à envoyer aux élu·es
  • • liens avec les initiatives européennes allant dans le même sens…

Les organisations à l’origine de cette campagne appellent à

une journée nationale d’actions « Régularisation de toutes et tous »

le 13 juin 2020

A chacun.e de s’approprier cette campagne, de s’inscrire dans cette dynamique collective, d’organiser des actions partout en France et de relayer cet appel !

Plus d’informations sur la journée du 13 juin seront communiquées prochainement. En attendant, n’’hésitez pas à consulter notre page Facebook et à associer dès maintenant vos actions à cette campagne en utilisant le #Régularisation.

Contact presse :

Karine Gatelier (Modus Operandi) karine@modop.org / 06 07 59 08 37 Myriam Laïdouni-Denis (ANVITA) myriamlaidounidenis@yahoo.fr / 06 75 67 95 63

Mathilde Buffière (EGM) coordination@eg-migrations.org / 06 67 32 42 98

*ANVITA : Association Nationale des Villes et Territoires Accueillants

*CIELE : Collectif InterSquats des Exilé·e·s Lyon et Environs

*EGM : États Généraux des Migrations

*RUSF38 : Réseau Universitaire Sans Frontière 38

MANIFESTE DE LA LDH – POUR UN DÉCONFINEMENT HUMAIN

Appel à toutes les Autorités Responsables pour un déconfinement qui n’oublierait personne.

 

Le déconfinement est là, tout proche. Nous allons à nouveau pouvoir faire nos courses dans nos magasins préférés, bientôt nous pourrons nous promener dans les parcs, nous attabler à une table de bistrot entre amis, peut-être même partir en vacances.

La période « noire » que nous venons et sommes encore en train de vivre ne sera sans doute, dans 1 an, plus qu’un mauvais souvenir… enfin pour ceux qui, comme moi, comme vous peut-être, rentrent chaque soir se ressourcer dans leur foyer, pour certains trop petits mais, avec un toit qui abrite de la pluie, du vent, du froid aussi.

Mais, pour les autres ?

* À Lyon, le président de la communauté de communes – Le Grand Lyon – s’est donné comme objectif que personne ne soit laissé pour compte au moment du déconfinement et qu’il sera recherché activement un toit aux 1 500 sans-abri que compte la métropole afin qu’ils ne se retrouvent pas dehors à la fin de la pandémie.

Comment ?

* Pour ne pas alourdir le nombre de sans-abri par de nouveaux entrants, le Président du Grand-Lyon propose de prolonger la trêve hivernale jusqu’à la date de fin de l’urgence sanitaire.
Le gouvernement vient de prolonger la trêve jusqu’au 31 Juillet, il semble bon de le rappeler.

* Le rapport préconise un plan copiloté par l’État, « chef de file en matière d’hébergement », et la Métropole de Lyon « cheffe de file en matière de logement » avec l’appui « de financeurs privés prêts à se mobiliser ».

* Le rapport suggère également la « création d’un fonds entre l’État et la métropole pour l’hébergement et l’accompagnement d’urgence des personnes sans-droits ».

 

Nous aussi considérons comme indispensable que des solutions soient trouvées. Les actions en résultant pourraient peut-être permettre de résoudre quelques cas (plusieurs dizaines sûrement) en commençant par les plus critiques.

Chacun rêve d’un objectif ambitieux, échafaudé au sein de la communauté de communes Mâcon Beaujolais Agglomération (MBA) afin de protéger les plus précaires.

Alors, quand pouvez-vous élaborer ce plan d’urgence ?
Nous, section de Mâcon de la LdH, acteurs associatifs, sommes prêts à collaborer avec vous, les pouvoirs publics, Mairie, Préfecture, Conseil départemental, Députation… pour imaginer une sortie de crise « humaine ».

Vite, il est encore temps d’agir pour y arriver.

Daniel MASSACRIER

Secrétaire LdH Mâcon

* Reprises de citations de BFMTV du 6 mai

RENCONTRES AGRO ÉCOLOGIQUES LE 16/2/2020 AU LYCÉE LUCIE AUBRAC

Dernière minute, vendredi 14 février : communiqué de la LDH suite au lancement par la Gendarmerie Nationale d’une cellule « Déméter » de lutte contre « l’agribashing » présentant des risques pour les personnes engagées pour l’information du public en matière écologique. Suivre le lien suivant :

https://www.ldh-france.org/des-defenseurs-de-lenvironnement-sous-surveillance/

————————————————————————————————

PROGRAMME

  • Atelier de greffage d’arbres fruitiers de variétés rares (plus de 80 variétés)

  • Visites par des lycéens et enseignants :

    • des ateliers agroécologiques sur le domaine de l’exploitation à 11h30, 14h30 et 16h

    • de l’exploitation 

      • Vigne BIO et cave à 11h30, 14h30 et 16h

      • Élevage caprin AOP à 11h30, 14h30 et 16h

  • Marché paysan : vins, pain, fromages, charcuterie, jus, miel…

  • Village d’associations dans de nombreux domaines comme l’agriculture, l’énergie, la solidarité rurale, la citoyenneté…

  • Un stand d’échange de semences et plants. Pensez à amener vos graines !

  • Conférence : Pascal Parmantier « la croissance et l’écologie sont-elles compatibles ? » à 15h15

  • Buvette et casse-croûte BIO organisés par les parents d’élèves

  • Animations : fabrication de bombes de graines et de refuges à insectes…

 

 

 

 

OLYMPE de GOUGES, droits humains & égalité : CONFÉRENCE le 6 mars & EXPOSITION du 7 au 14 mars 2020

Droits humains et égalité des femmes : un combat

  • Vendredi 6 mars 2020 de 19h à 20h30 à la Médiathèque de Mâcon : CONFÉRENCE sur Olympe de Gouges, par Anne Gaudron (Présidente LDH Pyrénées Orientales) militante ligueuse et aussi féministe de longue date. La vie d’Olympe et ses oeuvres (ses textes politiques comme ses pièces de théâtre) en liens avec notre actualité.
    Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne…
    La Conférence : La présentation de la vie et des oeuvres de cette femme politique et femme de lettres qui a vécu toutes les étapes de la Révolution française jusqu’en sa mort en 1793 est complémentaire de l’exposition, et permet de mettre en perspective ses pensées et ses actions avec le combat actuel pour la reconnaissance de l’égalité entre les deux genres de l’humanité.
  •  A partir du 7 mars, EXPOSITION dans le hall de la Médiathèque : parcours de 17 femmes du monde littéraire, culturel, scientifique et sportif, originaires de 8 pays.
    La Ligue de l’Enseignement et la Ligue des droits de l’Homme des Pyrénées-Orientales présentent le parcours de 17 femmes du monde littéraire, culturel, scientifique, sportif ou politique qui, depuis Olympe de Gouges, ont marqué soit l’Histoire universelle des droits humains par un acte de résistance, ou ont permis par leur action une avancée pour l’égalité entre les femmes et les hommes.

    Le fil rouge de l’exposition est „la Déclaration des Droits de la Femme et de la Citoyenne“ qu’Olympe de Gouges a écrite en 17 articles en 1791. Sa réalisation est une oeuvre collective et collaborative entre les 2 „ligues“, qui a permis de définir un choix parmi les femmes qui leur ont semblé pionnières et exemplaires, depuis la déclaration d’Olympe de Gouges.

 Pour en savoir plus sur Olympe de Gouges, vous pouvez suivre ce lien Wikipédia
https://fr.wikipedia.org/wiki/Olympe_de_Gouges

OLYMPE : ressources, sitographie très partielle proposée par la section LDH de Mâcon

http://8mars.info/olympe-de-gouge brève présentation de Olympe

https://www.youtube.com/watch?v=-r0MmOSWh-I   de Ressources des écoles, vidéo 2 min, présentation d’Olympe de G

https://www.humanite.fr/mot-cle/olympe-de-gouges article

https://www.lavoixdunord.fr/592273/article/2019-06-01/une-conference-jeudi-sur-olympe-de-gouges     conférence de Anne Gaudron sur Olympe
http://laligue66.org/olympe.de.gouges.droits.humains.and.egalite.un.combat.17.portraits.de.femmes-3622300-10-8-223.php
présentation expo, dimensions, dossier pédagogique

https://www.ldh-france.org/1791-DECLARATION-DES-DROITS-DE-LA/ texte non pdf

https://mairie1.lyon.fr/evenement/exposition/olympe-de-gouges   EXPO à Lyon 1/2019

https://www.education.gouv.fr/cid67127/journee-internationale-des-droits-des-femmes.html
———————————————————————————————–

7 mars

120 personnes captivées ont assisté à la « causerie » (terme qu’elle préfère à conférence). Anne Gaudron nous a recommandé les 2 livres suivants :

A bientôt à l’exposition jusqu’au 14 mars.

MUNICIPALES 2020 : NOTRE AFFAIRE ! INFORMER, DÉBATTRE, VOTER

                                                                

Il est fondamental de participer aux débats,
de voter et faire voter.
C’est pourquoi la Ligue des droits de l’Homme (LDH) entend porter dans le débat public des valeurs et des propositions qui servent l’intérêt général dans les politiques publiques, éclairées de droits et de libertés posés de manière égale pour toutes et tous, aptes à aider à un renouveau démocratique, social et écologique.

La campagne électorale est l’occasion de réfléchir ensemble aux solutions à proposer face aux difficultés connues et aux attentes, comme répondre à la nécessaire transition écologique, démocratique et sociale, à construire sur des droits effectifs conformes aux valeurs républicaines. Sur les thèmes centraux, la LDH propose 6 documents « MA VILLE, ma vie » pour informer et débattre du « vivre ensemble » , téléchargeables par les liens ci-dessous :

MA VILLE

Ma vie, je la veux… « FRATERNELLE et SOLIDAIRE »  >  https://www.ldh-france.org/wp-content/uploads/2020/01/Tract-Fraternelle-et-Solidaire.pdf

Ma vie, je la veux… « ACCUEILLANTE et OUVERTE »  > https://www.ldh-france.org/wp-content/uploads/2020/01/Tract-Accueillante-et-ouverte.pdf

Ma vie, je la veux… « LIBRE & cybercitoyenne »    https://www.ldh-france.org/wp-content/uploads/2020/01/Tract-Libre.pdf

Ma vie, je la veux… « ÉCOLOGIQUE DURABLE »  >  https://www.ldh-france.org/wp-content/uploads/2020/01/Tract-Ecologie.pdf

Ma vie, je la veux… »JUSTE »    https://www.ldh-france.org/wp-content/uploads/2020/01/Tract-Juste.pdf

Ma vie, je la veux… »DÉMOCRATIQUE »  > https://www.ldh-france.org/wp-content/uploads/2020/01/Tract-Démocratie.pdf

 

COMPLÉMENT : OUTILS RÉALISÉS AVEC NOS PARTENAIRES :

— 20 engagements municipaux en faveur de la vie associative
https://www.ldh-france.org/wp-content/uploads/2020/01/LMA-plaquette-Municipales2020.pdf

—  Pacte pour le transition 32 mesures concrètes pour des communes plus écologiques et plus justes
https://www.ldh-france.org/wp-content/uploads/2020/01/Guide-pour-la-Transition.pdf