Sureau François : « Pour la liberté » septembre 2017

La LDH vous conseille

<br />

François Sureau plaide pour la LDH devant le Conseil Constitutionnel. Voici trois de ses plaidoiries qui consacrent le prima de la Liberté face à la déraison sécuritaire. Intelligence et éloquence réunies.

Face à la menace djihadiste, la tentation est grande pour le pouvoir de piétiner les libertés fondamentales. Comme avocat représentant la Ligue des droits de l’homme, François Sureau a plaidé à trois reprises devant le Conseil constitutionnel la non-conformité à notre Constitution de dispositions législatives relatives à l’état d’urgence : la première pénalisait la consultation de sites terroristes, la seconde créait un « délit d’entreprise individuelle terroriste », la troisième entravait la liberté d’aller et venir.

À trois reprises, il a gagné.
Ces plaidoiries constituent un magistral essai de défense de nos libertés publiques. Convoquant Hugo, Tocqueville, Alain, Blum, Maritain ou Simone Weil, François Sureau livre, dans une langue altière et ample, un petit précis de pensée politique et un concentré de l’âme française.

Retrouvez-le sur la boutique LDH