Droits pour tous, droits pour certaines, Paris 18, du 14 au 17 juin

dans le 18° arrondissement, du 14 au 17 juin !

 

 

  • Jeudi 14 juin à 19h00 – Salle Saint Bruno (9 rue Saint Bruno) – 
  • Projection du film « Rana Plaza » pour échanger sur des droits encore à construire : celui de l’environnement dans un cadre international – En présence de Pascal Durant, député européen EELV, Pierre Chevillard avocat en droit international de l’environnement et Lionel Brun (groupe de travail « environnement de la LDH)

 

  • Vendredi 15 juin à 19h00 – Salle du Syndex (22 rue Pajol) 
  • Projection du film « Ouvrir la voix » pour échanger pour plus de droits pour les femmes, plus d’Egalité et moins de discriminations

 

 

  • Samedi 16 juin – 19h00 – Centre Barbara Goutte d’Or (entrée par le 01 rue de Fleury) –Projection du film « Palestine : Case prison » pour échanger sur comment faire appliquer et respecter le Droit International – en présence de : Maryse Artiguelong (vice-présidente de la FIDH), Yousseh Abach (Administrateur de Adaameer, association pour la défense des prisonniers politiques palestiniens), Elsa Lefort (à confirmer – compagne de Salah Hamouri)

 

  • Dimanche 17 juin – 16h30 – La Maison Verte (127 rue Marcadet) –
  • L’histoire de la LDH contée et chantée. En présence de Gilles Manceron (historien de la LDH) et de Bruno Ehrmann pour aborder en plusieurs séquences historiques : les combats et les valeurs de la LDH : ceux d’hier, ceux d’aujourd’hui et surtout ceux de demain

 

Tous ces RDV sont en accès libre (au regard des places disponibles) – merci de nous aider à diffuser et faire connaître autour de vous ces différents RDV !

section Paris 18 : parrainage républicain

Depuis de nombreuses années, notre section demandait l’organisation de cérémonies de parrainage républicain en faveur de personnes sans titre de séjour, en Mairie du 18ème. Cette demande a fait l’objet d’un vœu le 1er février 2016, adopté à une large majorité par le Conseil d’Arrondissement du 18ème validant l’organisation et la tenue de ces cérémonies avec le concours d’associations.

La section du 18ème arrondissement de la Ligue des Droits de l’Homme et le Réseau Education Sans Frontière ont donc proposé l’organisation et la tenue de cette première cérémonie de parrainage républicain le lundi 27 juin à 18h00 en salle des mariages de la Mairie. Cette cérémonie sera dédiée prioritairement aux mineurs et jeunes majeurs sans-papiers et non-accompagnés sur le territoire français, scolarisés ou habitant dans le 18ème arrondissement.

La situation de ces jeunes est particulière et préoccupante pour plusieurs milliers d’entre eux. Pour Paris, celle-ci se caractérise par un accroissement constant du nombre d’arrivées de jeunes migrants sollicitant une admission au titre de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE), mais ne représentant selon les données disponibles qu’un peu plus de 30% des jeunes admis à ce dispositif. Pour les autres, la situation n’en est que plus complexe et alarmante.

La tenue d’un parrainage républicain est un moyen d’affirmer notre engagement citoyen visant à soutenir et développer autour de ces jeunes en situation de grande précarité un réseau d’aide et d’accompagnement dans leurs démarches pour obtenir un titre de séjour.

Pour cette première cérémonie de parrainage républicain en Mairie du 18ème, dix-sept jeunes du 18ème seront concernés et une vingtaine de parrains et marraines se sont portés volontaires pour les accompagner jusqu’à leur régularisation, ainsi qu’un certain nombre d’élu-e-s.

Pour aider au mieux ces jeunes, nous souhaitons que chacun d’entre eux soit doublement parrainé : d’un parrain ou d’une marraine issu-e de la société civile d’une part, et d’un parrain ou d’une marraine élu-e de l’autre.

A cette occasion, nous aimerions vous convier et vous compter parmi nous à cette première cérémonie, qui comme nous l’espérons sera suivie d’autres cérémonies.

Pour des raisons d’organisation – merci de nous renvoyer votre réponse validant ou pas votre présence à l’adresse mail suivante  – parrainage18@gmail.com

section Paris 15 : projection de « L’homme qui répare les femmes. La colère d’Hippocrate »

mardi 3 mai à 20h30 : la section Paris 15 propose  la projection de « L’homme qui répare les femmes. La colère d’Hippocrate » de Thierry Michel et Colette Braeckman. Ce film est  consacré  à l’action du docteur Denis Mukwege, gynécologue engagé  envers les femmes violentées au Sud Kivu – République Démocratique du Congo. Organisé avec Amnesty International France au Chaplin-Saint Lambert (6 rue Péclet, 75015).

30 ans de marche pour les droits

Les ligueurs parisiens vous invitent à la projection du film « Les Marcheurs, chronique des années beurs », un film documentaire de Samia Chala, Naïma Yahi et Thierry Leclère (France,2013, 59 min.).

La projection du film se poursuivra par une rencontre avec :

  • Samia CHALA, réalisatrice du film
  • Abdellali HAJJAT, sociologue, Université-Ouest Nanterre
  • Djamel ATALLAH, président de l’Association des Marcheurs.

La séance aura lieu dans le magnifique cadre du Carreau du Temple (Auditorium), 4 rue Eugène Spuller, Paris (Métro : M3 Temple)

Au tarif unique de 5€.

Voici deux liens permettant la réservation de places :

  • http://www.carreaudutemple.eu/2014/09/08/les-marcheurs en cliquant sur « Réserver »
  • http://www.digitick.com/les-marcheurs-soiree-auditorium-paris-27-septembre-2014-css5-carreaudutemple-pg101-ri2689120.html

<br />

En marche pour l’égalité des droits

Comme chaque année, La Ligue des droits de l’Homme et les ligueurs parisiens apportent leur soutien à la Marche des fiertés lesbiennes, gaies, bi et trans, qui se tiendra, le 28 juin 2013, à Paris. Nous invitons chacune et chacun à y participer pour affirmer, ensemble, le refus de l’homophobie, de la haine, de la violence, des discriminations dont sont victimes les femmes et les hommes en raison de leur orientation sexuelle.

Un an après l’adoption de la loi ouvrant le mariage aux couples homosexuels, et après la vague de haine et d’homophobie qui a déferlé sur le pays, les républicains doivent plus que jamais rester sur le qui-vive. Le gouvernement, n’assumant plus un choix politique fort en faveur de l’égalité, reçoit, reconnait et légitime des mouvements LGBT-phobes, racistes et sexistes pendant que nous sommes confronté-e-s à une augmentation alarmante des propos et violences contre nos communautés, nos personnes, ce que nous sommes et représentons.

En 2014, nous devrons marcher parce que loin de voir nombre de nos revendications fondamentales se réaliser, nous avons vu nos enfants privés de liens de parentés par des juges, l’enterrement de la PMA, la privation de 11 nationalités du droit au mariage pour les couples de même sexe ; nous avons été confronté-e-s aux silences gênés mais si assourdissants sur les droits des trans et le changement d’état civil, sur la santé LGBT, le VIH/sida et les IST, sur la lutte contre les LGBT-phobies dans l’éducation, contre les discriminations qui s’installent dans la société, au travail, dans les médias, dans le sport, ou sur internet. De même le sort des ABCD de l’égalité semble compromis.

Bref, il est urgent de se mobiliser et de défiler ensemble pour une République fraternelle et respectueuse des droits de toutes et tous.

Quand ? Samedi 28 Juin à 14h

Où ? à l’angle du boulevard Saint Michel et de la rue Royer Collar (RER Luxembourg)

<br />

Samedis des papiers : pour qu’ils restent !

En novembre 2012, Manuel Valls, alors ministre de l’Intérieur, prenait une circulaire dite de régularisation des travailleurs sans papiers, des parents sans papiers ayant des enfants scolarisés et des jeunes majeurs sans papiers scolarisés.
Même si cela reste très difficile, long et douloureux, ce texte ouvre tout de même une perspective aux familles. 9477 parents d’enfants scolarisés régularisés en 2013. Par contre, seuls 2106 travailleurs ont été régularisés, la quasi-totalité d’entre eux se trouvant dans l’impossibilité de produire les documents exigés par les préfectures en dépit de leurs années de présence et de travail.
Pareil pour les lycéens : 327 régularisés seulement. Plus de 90% d’entre eux n’entrent pas dans les critères imposés. De fait, depuis circulaire Valls, il est devenu encore plus difficile que sous Sarkozy d’obtenir la régularisation des élèves. Jusqu’alors, ne disposant d’aucun texte traitant spécifiquement des jeunes scolarisés, les préfets cédaient sous la pression. Il fournit maintenant une base légale à leurs refus de titre de séjour. Ils « appliquent les textes », comme l’exige Valls. Ni expulsés, ni régularisés, les lycéens sans papiers sont maintenus dans une précarité extrême, empêchés de choisir leur formation, de faire des projets. Dès qu’ils quittent le système scolaire, ils se retrouvent privés de soutien, toujours sans papiers et deviennent des proies faciles pour une expulsion discrète
Aujourd’hui comme hier cette situation ne peut pas être admise. Arrivés mineurs en France, scolarisés, ces filles et ces garçons ont le droit moral d’y poursuivre leurs études et d’y bâtir leur vie. Si la loi le leur interdit, la loi doit changer.

C’est pourquoi les ligueurs participent aux Samedis des papiersEn présence de personnalités artistiques, littéraires, scientifiques, associatives, syndicales et politiques. L’initiative se conclura par les Assises régionales du lycéen-ne sans papiers le vendredi 27 juin au Conseil régional d’Ile de France.


Où ? Place de la Sorbonne

Quand ? Tous les samedis de 16h à 18h30 (jusqu’au 27 juin)

<br />

Ciné-droit : L’expérience Blocher

Le vote suisse en faveur d’une limitation de l’immigration est une note de plus dans le concert du développement des idées xénophobes et donne à voir que les démocraties les plus opulentes ne sont pas épargnées par la gangrène des droites extrêmes.

Christoph Blocher, 73 ans, n’est pas 
très connu en France. Pourtant l’influence de ce leader populiste suisse ne cesse de grandir. 
Son compatriote Jean-Stéphane Bron, jusqu’ici connu pour ces documentaires sur les rouages de la politique et de la finance, consacre un film à ce self-made-man d’origine rurale, ancien industriel et fer de lance du parti UDC (Union du centre), grâce auquel il a réussi 
à empêcher la Suisse d’adhérer à l’Union européenne, 
puis participé au durcissement du pays en surfant sur la vague xénophobe qui traverse 
l’Europe.

Après la projection du film, les ligueurs vous convient à un débat avec André DECHOT, responsble du groupe Extrême droite de la Ligue des droits de l’Homme

Où ? CinémaReflet Médicis , 3/7 rue Champollion, Paris 5e (RER B Luxembourg ; M° Cluny-La Sorbonne)

Quand ? Jeudi 6 Mars à 20h30

<br />

30 propositions pour l’Egalité des droits et contre le racisme

Le ColleCtif ÉgalitÉ des droits/JustiCe pour tou-te-s s’engage pour un République fraternelle. 30 propositions et revendications sont regroupées autour de 4 axes thématiques sur la question transversale de l’égalité des droits :

  • Violences policières
  • Actes, crimes racistes et sécuritaires
  • Lutte contre le racisme – lutte contre les discrimination
  • Liberté de circulation des personnes (mobilité, séjour, travail)

En référence à la Marche de 1983, la manifestation nationale – organisée à Paris le 7 décembre 2013 – constitue une étape dans l’histoire des luttes sociales et des mobilisations collectives pour l’égalité et contre le racisme !

Il est nécessaire et urgent d’inscrire nos luttes respectives dans le cadre d’une action globale et collective durable contre toutes les logiques économiques et politiques qui produisent de l’inégalité, et particulièrement les logiques néolibérales.

Cette rencontre organisée en ateliers sur les différents axes thématiques entend y contribuer !

Où ? à la Bellevilloise 19-21 Rue Boyer, 75020 Paris. Métro Ménilmontant, Gambetta ou Père Lachaise

Quand ? Dimanche 2 Mars

Pour le programme complet, cliquez-ici

<br />

Meeting contre le racisme et les droites extrêmes

Les ligueurs participent aux meeting unitaire dans les locaux de la CGT à Montreuil. Pour témoigner de l’engagement des organisations syndicales à inscrire la lutte contre l’extrême droite, ses idées, ses pratiques dans la durée, Thierry Lepaon (CGT), Bernadette Groison (FSU), Annick Coupé (Solidaires), 1 représentant-e pour les organisations de jeunesse, prendront la parole lors d’un meeting dans les locaux de la CGT.

La Ligue des droits de l’Homme tiendra un stand où vous pourrez nous retrouver. On vous attend.

Où ? Siège de la CGT, 263 rue de Paris, Montreuil (M°Robespierre ou Porte de Montreuil)

Quand ? Mercredi 29 Janvier à 19h30

<br />

30 ans après : La marche des beurs

3 décembre, trente ans après, nous marchons toujours !

A l’occasion du 30e anniversaire de la Marche contre le racisme et pour l’égalité de droits, nous appelons toutes les associations et les organisations à un rassemblement unitaire pour transmettre le message des marcheurs d’il y a trente ans. Nous sommes fiers de continuer à mener le combat qui fut le leur. L’égalité des droits est notre horizon et notre objectif. Notre conviction est qu’ensemble, on peut y arriver.

Quand ? Mardi 3 Décembre à 18h30

Où ? Devant la Gare Montparnasse (L12, 4, 6)

<br />