Les groupes de travail nationaux

Des groupes de travail ouverts à tous (adhérents et non-adhérents) participent activement aux travaux de la LDH. Leur création est de la responsabilité du Comité central. Ils sont des lieux de réflexion et de proposition sur des questions spécialisées qui touchent aux droits de l’Homme. Sur ces questions, des groupes locaux, sous la responsabilité des instances locales, peuvent également se constituer et contribuer aux échanges avec le groupe national.

Pour plus d’information  : http://www.ldh-france.org/groupes-travail/