Du côté des bonnes nouvelles


« L’espoir, ce n’est pas croire que tout ira bien,

mais croire que les choses auront un sens. »

Vaclav Havel 

Citoyenne de la RDC (République Démocratique du Congo), Carine y mène le difficile combat pour les Droits de l’Homme. 

Un engagement qui la met en péril. Chaque jour davantage. Jusqu’au moment où il lui faut s’exiler, quitter son pays, ses amis, sa famille… La voici en France, elle rejoint la section auboise de la Ligue des Droits de l’Homme.

Sa situation est précaire, elle a sollicité l’asile… 

Mais aujourd’hui, nous sommes heureux. Carine a obtenu le statut de réfugiée. Un parcours symbolique à nos yeux, parce qu’il fait sens. L’engagement, pour une cause, la volonté de dire, de faire, reconnus à leur juste valeur… 

Comme un juste retour des choses. 

Et puis le sourire, dans la douleur de l’exil : c’est ça, l’éloquence des convictions.