Catégorie : A la une

ASSEMBLEE GENERALE

La section Troyes et Aube de la Ligue des Droits de l’Homme

se réunira en Assemblée Générale

lundi 10 décembre 2018

à Sainte-Savine (salle de la Chapelle du Parc)

 

« DREYFUS, L’AFFAIRE »

La section de Troyes & Aube vous propose

le MARDI 9 OCTOBREà 19H30

à l’ART DECO de SAINTE -SAVINE

une création de Pierrette DUPOYET

qui fait revivre le personnage d’Alfred DREYFUS

TOUTES ET TOUS PASSEURS D’HUMANITE

Appel pour que la solidarité ne devienne pas un délit, signé par Malik Salemkour, président de la LDH

Chaque jour des dizaines de migrants fuyant la guerre, la misère ou l’oppression tentent de demander asile à la France au bout d’un long parcours de cauchemar.

Notre pays, au regard de son histoire et de ses responsabilités internationales, se devrait de les accueillir dans le respect de leur dignité, avec la bienveillance et le réconfort qui leurs sont dus.

Au lieu de cela, dans la vallée de la Roya, des migrants et particulièrement des mineurs, sont systématiquement rejetés en Italie. La loi est ainsi bafouée et piétinée. Alors de simples citoyens de cette vallée qui n’acceptent pas ce règne de l’inhumanité font face, avec honneur, aux défaillances de l’État. Ils accueillent, nourrissent, soignent, logent ces personnes affaiblies et souvent exténuées.

Parmi ces justes, un jeune agriculteur, Cédric Herrou, a mis sa ferme à disposition. Il a été condamné à 4 mois d’emprisonnement avec sursis et risque aujourd’hui la prison parce qu’il refuse d’abdiquer ce qu’il appelle son « devoir d’hospitalité ». C’est également le cas du chercheur niçois Pierre-Alain Mannoni et de bien d’autres de la Roya citoyenne.

Nous n’acceptons pas que la solidarité, l’hospitalité, la fraternité, dont ils font preuve, deviennent des délits. Nous n’acceptons pas que le courage et le désintéressement soient criminalisés.

Ces valeurs sont les seules qui vaillent pour construire une société et un monde pacifiques, plus justes et humains. Que deviendraient nos enfants si nous leurs apprenons que la solidarité, l’entraide, le soin de l’autre sont punis par les tribunaux ?

Nous demandons au gouvernement qu’il prenne toute sa part de l’accueil des migrants et que cessent les harcèlements. Nous demandons l’arrêt des poursuites contre Cédric Herrou et ses compagnons… Ou alors, poursuivez-nous, toutes et tous, pour délit d’humanité !

Contact pour signer l’appel : amisdelaroyacitoyenne@gmail.com

Premier-e-s signataires :
ALVARO Anne, Comédienne – AMACHOUKELI Marie, Cinéaste – AMARA Jean-Claude, Droits Devant, DAL – AMOYEL Pascal, Pianiste –ASCARIDE Ariane, Comédienne – AZAM Geneviève, Economiste – BADESCU Ramona, Ecrivaine – BALIBAR Etienne, Professeur émérite de philosophie – BATTISTON Luc, Cinéaste – BAUDOIN Edmond, Auteur BD – BAUR Ruedi – Scénographe, designer –BERTRAND Emmanuelle, Violoncelliste – BLOCH Serge, Illustrateur – BONELLO Bertrand, Cinéaste – BORDAGE Pierre, Ecrivain – BOUMEDIENE THIERY Alima, Avocate – BOYER Frédéric, Ecrivain – BRAC Guillaume, Cinéaste – C215, Street artiste – CAILLEY Thomas, Cinéaste – CALAME Claude, Anthropologue – CANTET Laurent, Cinéaste – CASSIN Barbara, Philosophe – CASTELLINA Luciana, Journaliste, écrivaine – CAZES Jean – Pierre, VIce-président Emmaüs France – CERVERA-MARZAL Manuel, Philosophe – CHAMBAZ  Bernard, Écrivain –  CHAMOISEAU Patrick, Ecrivain – CISTERNE Hélier, Cinéaste – CIXOUS Hélène, Ecrivaine – CLEMENT Gilles jardinier – COHEN-SABBAN Jo, Avocat pénaliste –CORSINI Catherine, Cinéaste – CROWTHER Kitty, Ecrivaine, illustratrice, Prix Astrid Lindgren – DAMASIO Alain, Ecrivain – DARRIEUSSECQ Marie, écrivaine – DARTIGE Thomas, Editeur – DAROUSSIN Jean-Pierre, Comédien – DE FOMBELLE Timothée, Ecrivain – DE GAULEJACVincent, Sociologue – DE LUCA Erri, Ecrivain – DESPLECHIN Marie, Ecrivaine – DESMARTEAU Claudine, Ecrivaine – DI ROSA Hervé, Artiste plasticien – DOUZOU Olivier, Auteur jeunesse, scénographe – DREANO Bernard, CEDETIM-Alliance européenne des citoyens –ERNAUX Annie, Ecrivaine – ETCHEVERRY Txetx, Association BIZI ! – FARELLACCI François, Cinéaste – FARRUCCI Frédéric, Cinéaste –FASSIN Didier, Anthropologue – FASSIN Eric, Sociologue – FEHNER Léa, Cinéaste – FERRAN Pascale, Cinéaste – GAILLOT Jacques, Evêque – GEORGE Susan, Ecrivaine altermondialiste – GEZE François, Editeur – GHEERBRANT Denis, Cinéaste – GODET Fabienne, Cinéaste – GONZALES Yann, Cinéaste, GROSDOY Augustin, Co-président national MRAP – GUEDIGIAN Robert, Cinéaste – HADDADI Kaddour, Chanteur du groupe HK –  HADJI-LAZARO François, Chanteur du groupe Pigalle – HADJITHOMAS Joana, Cinéaste – HESSEL Christiane, Epouse de M. Stéphane Hessel – HONORE Christophe, Cinéaste, écrivain – HUSTON Nancy, Ecrivaine – JAOUI Agnès, Cinéaste – JENKOE Thomas, Cinéaste –KHALFA Pierre, Co-président Fondation Copernic – KLAPISCH Cédric, Cinéaste – KLOTZ Héléna, Cinéaste – LACAN Pierre, Cinéaste – LALLAOUI Mehdi, Réalisateur, Pdt Au nom de la mémoire – LANÇA Alexandre, Cinéaste – LAROCHE Thierry, Editeur – LE MIGNOT Renée, Co-présidente national MRAP – LE PERON Serge, Cinéaste – LEFEBVRE Henri, CRID – LEVY-LEBLOND Jean-Marc, Professeur émérite Nice – LIEBAERT Martine, Réseau Soutien Migrants 89 – LILTI Thomas, Cinéaste – LURCEL Dominique, Metteur en scène – MANCERON Gilles, Historien – MARANDIN Naël, Cinéaste – MARQUES DUARTE Paul, Cinéaste – MASSIAH Gus, Altermondialiste –  MAZAURIC Marion, Editrice – MEUNIER Henri, Auteur illustrateur – MEIRIEU Philippe, Chercheur en pédagogie – MEYLAN Gérard, Comédien – MILLET Jonathan, Cinéaste – MIRAGLIA Filippo, Vice-président national de ARCI Italie – MOKOBE, chanteur groupe 113 – MONDZAIN Marie-José, Philosophe – MONY Patrick, GISTI – MORIN Edgar, Sociologue – MOUSS ET HAKIM, Groupe Zebda et Motivés – NOEL Bernard, Ecrivain – NOVION Anna, Cinéaste – OLIVA Jean-Claude, Coordonnateur eau Île-de-France – PELLOQUET Héloïse, Cinéaste – PHILIBERT Nicolas, Cinéaste – PIGEARD DE GURBERT Guillaume, Professeur de philosophie – PIGNON-ERNEST Ernest, Plasticien – PILHON Dominique, Porte-parole ATTAC – PINATEL Laurent – Confédération paysanne – PININGRE Denys, Cinéaste – POILANE Emmanuel, Président du CRID et de la Fondation Danielle Mitterrand – PONTI Claude, Illustrateur – PUPUNAT Frank, UTOPIA – QUILLEVERE Katell, Cinéaste – QUIVORON Lola, Cinéaste – RANCIERE Jacques, Philosophe – RAPIN Aude-Léa, Cinéaste – REBOTIER  Jacques, Metteur en scène, Musicien –  ROMIGUIERE Cécile, Ecrivaine – ROUAUD Jean, Ecrivain – RUEFF Judith, Réalisatrice – RUGGIA Christophe, Cinéaste – SALEMKOUR Malik, Président LDH – SALLEM Ryadh, Champion paralympique – SALVADOR Thomas, Cinéaste – SALVADORI Pierre, Cinéaste – SALVAING François, Ecrivain – SAMARY Catherine, Economiste – SATURNO Carole, Documentariste – SCIAMMA Céline, Cinéaste – SIMEON Jean-Pierre, Poète – SITTA Jan, Cinéaste – STORA Benjamin, Historien – SUEZ Nan, terre d’errance Calaisis –TALLEC Olivier, Illustrateur – TAVERNIER Bertrand, Cinéaste – TESTART Jacques, Biologiste – THORN Jean-Pierre, Cinéaste –TROUBS Jean-Marc, Auteur BD – TROUVE Aurélie, ATTAC – VASSALLO Sylvie, Salon du livre et de la presse jeunesse – VIVERET Patrick, Magistrat honoraire – WIEDER-ATHERTON Sonia, Violoncelliste – WIESER Brigitte, RESF – WITECK Jo, Ecrivaine – WORMS Jean-Pierre, Philosophe – ZEP, Auteur BD – ZNIBER Abdallah, IDD Initiatives pour le développement durable….

Nos coordonnées

 Nous recevons sur rendez-vous :

contactez-nous par téléphone au 07 83 26 02 96

Contact mail: ldh10troyes@gmail.com

Du côté des bonnes nouvelles


« L’espoir, ce n’est pas croire que tout ira bien,

mais croire que les choses auront un sens. »

Vaclav Havel 

Citoyenne de la RDC (République Démocratique du Congo), Carine y mène le difficile combat pour les Droits de l’Homme. 

Un engagement qui la met en péril. Chaque jour davantage. Jusqu’au moment où il lui faut s’exiler, quitter son pays, ses amis, sa famille… La voici en France, elle rejoint la section auboise de la Ligue des Droits de l’Homme.

Sa situation est précaire, elle a sollicité l’asile… 

Mais aujourd’hui, nous sommes heureux. Carine a obtenu le statut de réfugiée. Un parcours symbolique à nos yeux, parce qu’il fait sens. L’engagement, pour une cause, la volonté de dire, de faire, reconnus à leur juste valeur… 

Comme un juste retour des choses. 

Et puis le sourire, dans la douleur de l’exil : c’est ça, l’éloquence des convictions.

 

AIDE AUX PLUS DEMUNIS : QUAND L’URGENCE S’AJOUTE A L’URGENCE

La section auboise de la LDH ne peut que s’alarmer de la situation extrêmement préoccupante des structures d’accueil aux plus démunis.

Hébergement d’urgence, aide alimentaire, soutien aux personnes en très grande difficulté : les associations, pour dévouées qu’elles soient, sont actuellement empêchées de remplir leurs missions, tant la disproportion s’accentue entre les moyens dont elles disposent et les besoins rencontrés sur le terrain.

C’est ainsi que depuis une semaine, l’accueil de jour du Samu Social, situé Boulevard Jules Guesde à Troyes, en est réduit à fermer les portes de son local exigu, et à « recevoir » les personnes sans abri dehors, sur le terre-plein. C’est un comble, puisque cet accueil a précisément pour fonction de procurer un lieu, une halte, à ceux qui n’ont pas d’hébergement. Mais comment accueillir dignement 80 personnes dans un local conçu pour 15, équipé d’une seule douche et d’un seul wc  ? Que devient la dignité des personnes accueillies, lorsque tous se pressent comme des indigents, ce qui ne manque pas de provoquer des frictions ? Comment assurer une écoute ? Et qu’en est-il de la sécurité des personnes ? Alors, malgré le déchirement que cela provoque chez les usagers ainsi que chez les aidants, les portes sont closes, et l’accueil se fait dehors…
De même, nous avons appris que le Secours Catholique ne pouvait plus recevoir les personnes dans ses bureaux, tant la pression des demandes va croissant.
Les travailleurs sociaux, conscients de leurs responsabilités, continuent vaille que vaille, tentent de s’adapter à l’augmentation des besoins, mais pendant combien de temps encore vont-ils tenir le coup ? Pour eux aussi, la souffrance est terrible, car leur dévouement est mis en échec, ils ne peuvent tout simplement plus exercer leur métier !

Seuls les pouvoirs publics ont les moyens de remédier à cela. 

Une pétition, rédigée par le Groupe de Veille (LDH, MRAP, CIMADE, SECOURS CATHOLIQUE, AAVEC… et des citoyens engagés à titre individuel) circule depuis le 1er mai 2017. NB : Vous pouvez, à titre individuel, vous joindre à ce Groupe de Veille. Contactez l’une des associations qui y participent.

 

Troyes : un 1er mai 2017 citoyen et solidaire

La Ligue des Droits de l’Homme a pris part au défilé du 1er mai et appelé à ne jamais opter pour l’exclusion et le racisme, avec des slogans forts, sans équivoque.

Puis l’équipe a tenu l’un des stands installés à l’intérieur de la Bourse du Travail, place Jean Jaurès.

Le groupe de Veille, dont la LDH fait partie et qui compte notamment le MRAP, AAVEC, la Cimade, le Secours Catholique ainsi que des citoyens et acteurs sociaux, avait conçu et organisé une exposition de photographies. Quelques visages, des regards, des prénoms… Ceux de migrants en difficulté, hommes, femmes, bébés, enfants qui, faute d’ hébergement d’urgence, vivent actuellement à même le sol, boulevard Jules Guesde, dans des conditions indignes. Une pétition interpellant les autorités sur leur situation a recueilli un nombre considérable de signatures.

Les différents acteurs solidaires de cette journée se sont réjouis de l’accueil réservé à cette sensibilisation. Moment fort, la venue sur les stands d’une partie de ces personnes migrantes en difficulté. Plusieurs citoyens et syndicalistes leur ayant proposé de partager repas et festivités, ces personnes ont pris part avec bonheur aux animations de l’après-midi.

De l’engagement, des soutiens, de l’espoir.

CONTACT

 Nous recevons sur rendez-vous : contactez-nous par téléphone au 07 83 26 02 96 
Pour tout autre contact : ldh10troyes@gmail.com