Coupe du Monde 2022 : le brassard arc-en-ciel reste au vestiaire sous la pression de la FIFA

Le brassard « One Love » au bras du capitaine anglais Harry Kane, le 24 septembre. (Marco Bertorello/AFP)


Les équipes européennes qui avaient prévu de porter le brassard arc-en-ciel en faveur de l’inclusion et contre les discriminations ont renoncé lundi face à la menace de «sanctions sportives», lors du Mondial au Qatar.

Lire ICI

Un brassard arc-en-ciel

Le Qatar « persécute, emprisonne et torture les personnes LGBT+, les privant de leurs droits les plus fondamentaux ».

La coupe du monde de 2022 au Qatar et les LGBT

« Fédération, dirigeants, joueurs et arbitres du football français, vous avez le pouvoir d’être entendus par des millions de personnes . Nous demandons que vous preniez position publiquement pour défendre ces droits fondamentaux », écrivent les associations, parmi lesquelles SOS Homophobie, la Fédération LGBTI+, plusieurs centres LGBT régionaux ou encore Amnesty International France.

LIRE ICI