Accord entre députés et sénateurs contre les « thérapies de conversion »


ARCHIVES AFP


Ces pratiques visant à imposer l’hétérosexualité aux personnes LGBT seront interdites. Les contrevenants risqueront deux ans d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende.

Députés et sénateurs se sont mis d’accord ce mardi sur la rédaction commune d’une proposition de loi pour interdire les thérapies de conversion, pratiques visant à imposer l’hétérosexualité aux personnes lesbiennes, gays, bi et trans (LGBT), selon des sources parlementaires.

Lire ICI

Des Afghans LGBT+, menacés par le régime taliban, accueillis au Royaume-Uni


Ankara, Turquie: manifestation de soutien aux femmes et LGBT afghans le 25 août 2021, après le retour au pouvoir des talibans à Kaboul. Le fondateur de l’association Afghan LGBT, Artemis Akbary, d’origine afghane est réfugié en Turquie depuis plusieurs années. AFP – ADEM ALTAN


Le Royaume-Uni a accueilli pour la première fois une trentaine d’Afghans issus de la communauté LGBT+, menacés dans leur pays par le retour au pouvoir des talibans, a annoncé samedi 30 octobre le ministère des Affaires étrangères britannique. 

Lire ICI