Zemmourmania

Meeting d’Eric Zemmour : quelles suites judiciaires à l’agression des militants de SOS Racisme ?

Les militants de SOS Racisme agressés dimanche à Villepinte, pendant le meeting d’Eric Zemmour. (Jeanne Fourneau/Hans Lucas)


Le parquet de Bobigny indique qu’une enquête a été confiée à la sûreté territoriale 93 pour «analyser les images» et «enquêter sur l’ensemble de faits de violences qui pourraient être dénoncés».

Lire ICI

Zemmourmania




Nous pourrions l’ignorer. Mais on ne combat pas les ennemis de la démocratie, de la tolérance, de la citoyenneté sociale, d’une démocratie forte et vivante, de la laïcité, des libertés, de l’égalité des droits et de la fraternité comme fondement d’une société fraternelle et, donc, solidaire, en ne condamnant pas les instrumentalisations xénophobes et en se taisant…


Petite revue de presse:


Plus de 7 millions de téléspectateurs devant Zemmour sur TF1


Vidéo de candidature bafouant les droits d’auteur : la facture s’annonce salée pour Zemmour

Candidature d’Eric Zemmour à la présidentielle : on fait le point sur les procédures judiciaires contre le polémiste


Entre Eric Zemmour et une partie de l’élite économique et intellectuelle, une étrange bienveillance


Eric Zemmour : ne pas en rire

Ouverture du procès d’Éric Zemmour pour ses propos sur les mineurs isolés


Le polémiste est cité à comparaître pour « complicité de provocation à la haine raciale et d’injure raciale ». Lors d’un débat sur la chaîne CNews, en septembre 2020, il avait qualifié les mineurs isolés de « voleurs, violeurs et assassins ».

Sa défense avait prévenu : « Pour la sérénité des débats », Eric Zemmour ne viendra pas à l’audience, qui s’est ouvert mercredi 17 novembre, et pour laquelle il est convoqué en raison de propos tenus sur le plateau de la chaîne CNews, le 29 septembre 2020, sur les mineurs isolés.

Lire ICI

Le dossier Zemmour. Idéologie, image, électorat


Lire le dossier ICI

Décryptage : les mots d’Éric Zemmour


Éric Zemmour, La France n’a pas dit son dernier mot, Paris. Rubenpré, 2021.

Est-il encore utile de lire le livre d’Éric Zemmour ? Avec le tintamarre médiatique qui a accompagné sa sortie, on peut avoir une impression de déjà lu. Tout le corps du livre est répété ad nauseam dans les multiples interventions qui se succèdent depuis sa parution : la France s’effondre, un « grand remplacement » est en cours avec la complicité d’élites démissionnaires, les anciens colonisés arabes et africains colonisent les anciens colonisateurs, les prologues d’une guerre civile se déroulent dans les banlieues, la Seine-Saint-Denis est l’avenir de la France. 

…/…

Lire ICI les « notes de lecture » d’Alain Bergounioux, historien


« Les peurs brunes »

Le monde parallèle d’Eric Zemmour: 22 contre-vérités passées au crible


L’essayiste et candidat potentiel à l’élection présidentielle prend ses aises avec la réalité des faits. Après un premier épisode, « l’Obs » a listé une nouvelle série de contre-vérités.

Lire ICI

Propos anti-islam et immigration : Eric Zemmour relaxé en appel


La cour d’appel de Paris a relaxé ce mercredi le polémiste, poursuivi pour «injure» et «provocation à la haine» après une diatribe islamophobe prononcée lors d’un rassemblement politique en 2019.

Lire ICI


Provocation à la haine raciale : le procès de Zemmour probablement reporté

Lire ICI et ICI

Eric Zemmour sera jugé le 8 septembre prochain pour provocation à la haine raciale

https://www.pinterest.fr/




Le polémiste avait qualifié en octobre 2020 sur CNews les migrants mineurs non accompagnés de « voleurs et d’assassins ». Le parquet de Paris a décidé de le renvoyer, par citation directe, devant le tribunal correctionnel.


Lire ICI