Débat citoyen autour du harcèlement de rue

Par Ouest-France
Modifié le 31/03/2018 à 00h17
Publié le 23/03/2018 à 00h55
LIRE LE JOURNAL NUMÉRIQUE 
Le débat citoyen portant sur le harcèlement de rue et initié par la section hérouvillaise de la Ligue des droits de l’homme s’est déroulé, mercredi soir, à la MJC. « C’est la première fois qu’on organise ce type de débat, pleinement dans notre rôle d’éducation populaire, a indiqué Didier Naulin, le trésorier de la MJC. On est content de pouvoir le faire. »
Geneviève, membre de la Ligue des droits de l’homme, a rappelé comment le projet est né : « Cette idée de débat nous est venue par le biais d’une jeune fille de 3e qui nous avait fait ressortir ce problème de harcèlement de rue. »
Étaient aussi présents des représentants du Planning familial, partenaire de l’opération, et la présidente de la Voix des femmes, Marina Malhaire. « Nous avons un projet d’exposition dans les écoles sur la question du harcèlement par le biais d’internet, à destination des enfants de primaire et de 6e », a rappelé cette dernière.
Le concept de débat sur le harcèlement devrait trouver des prolongements par le biais d’autres lieux d’accueils, comme le FJT ou le centre socioculturel. « Nous verrons si cela prend ou pas », ajoute Didier Naulin.