#Partageznoscombats

Notre prochaine réunion de section, c’est jeudi 15 mars à 19h00 à la Maison des Associations du 18ème (15 passage Ramey) – Métro Marcadet Poissonniers

Vous résidez, travaillez dans le 18e ou comme nous vous êtes attachés à cet arrondissement – une section vous y attend !

Toutes et tous bénévoles, ce sont les adhérent-e-s de la section du 18e qui animent et font vivre la section. Elle est à l’image de celles et ceux qui la composent et participent à ses initiatives. Sans esprit partisan, nous avons cependant un engagement : agir pour faire vivre et appliquer les droits en faveur d’une solidarité inclusive.

Pour nous contacter

  • LDH Paris 18 – 15 passage Ramey 75018 Paris
  • http://site.ldh-france.org/paris18/nous-contacter/
  • ldh18@ouvaton.org ou sur Twitter et Facebook @LdhParis18
  • 07 82 67 32 19

Quelques thèmes d’actions dans le 18e.

  • Promouvoir la citoyenneté et agir en faveur de la démocratie locale.
    • Agir au plus près des quartiers en participant aux initiatives et aux instances locales d’animation et de concertation ;
    • Animer régulièrement des campagnes en faveur du droit de vote et d’éligibilité des étrangers aux élections locales ;
    • Organiser des rencontres et des débats publics.
  • Défendre les droits sociaux et les droits des étrangers. Que ce soit auprès des populations Roms, des jeunes non accompagnés sur le territoire ou des migrants, toutes ces personnes ont des droits à défendre et à faire valoir : interpellation des élu-e-s, des services sociaux, actions devant les tribunaux… Pour nous les conditions d’accueil et la domiciliation administrative doivent être des priorités.
  • Défendre et promouvoir la vie associative dans les quartiers. Nous pensons que le 18e arrondissement dispose d’une richesse qu’il faut préserver et défendre : l’engagement et la diversité de ses associations et particulièrement celles qui agissent au quotidien dans les quartiers, auprès des familles et des personnes défavorisées, en faveur des solidarités. La section soutient le Collectif des Associations Citoyennes et elle est membre du groupe d’animation locale du CICA (Comité d’Initiative de Consultation d’Arrondissement) du 18e.
  • Promouvoir les droits par l’éducation. Le 18e arrondissement est un arrondissement qui dispose d’un autre atout : sa jeunesse, les citoyens de demain. Depuis 2009, la section co-anime une opération annuelle « Graines de Citoyen » visant à promouvoir les Droits de l’Enfant en associant : écoles, centres d’animation, centres de loisirs, associations sportives, culturelles et d’éducation populaire.

Les bénéficiaires de l’AME ont le droit aux réductions tarifaires en Île-de-France

La LDH Paris 18 se réjouit de la décision rendue le 25 janvier par le tribunal administratif (http://paris.tribunal-administratif.fr/Actualites-du-Tribunal/Communiques-de-presse/REDUCTION-TARIFAIRE-DANS-LES-TRANSPORTS-EN-ILE-DE-FRANCE) qui rétablit justement le droit à un tarif préférentiel pour tous, sous la seule condition de ressources limitées.
Nous espérons que le STIF restera dans la lignée du droit et ne prêtera pas le flanc à des tentations politiques en faisant appel.
Par cette décision, les bénéficiaires de l’AME devraient pouvoir à nouveau accéder légalement à l’offre préférentiel du réseau géré par le STIF.

Invitation à la Galette des Droits de la Ligue des droits de l’Homme Paris 18

La Ligue des droits de l’Homme du 18ème vous convie à partager sa Galette des Droits le dimanche 28 janvier à partir de 13h45

au Théâtre de la Reine Blanche 2 bis passage Ruelle, 75 018 Paris (métro La Chapelle ou métro Marx Dormoy)
Programme

13h45 S’informer et échanger avec la section sur nos objectifs et priorités de l’année
​ dans le 18ème​
15h30 Assister à la pièce de théâtre Vendredi 13 ​(tarif spécial à ​12€​)​
17h00 Partager avec la section la Galette des Droits

​Retrouvez ​en pièce jointe notre rétrospective pour l’année 2017

https://www.youtube.com/watch?v=hjHpmm_vOew

Jeunes à la rue à Paris

Madame, Monsieur,

Nous coordonnons une action de parrainage républicain dans le 18e arrondissement qui vise à accompagner des jeunes étrangers-ères, mineur-e-s ou jeunes majeur-e-s et isolé-e-s sur le territoire français, dans leurs démarches pour faire valoir leurs droits, de leur prise en charge à l’obtention d’un premier titre de séjour.

Nous sommes aujourd’hui confrontés à une situation grave : six jeunes scolarisés dans notre arrondissement sont dans des situations extrêmement précaires, quatre sont à la rue, sans abri, depuis plusieurs semaines ; deux sont en hébergement d’urgence et bénéficient d’un lit pour passer la nuit, mais restent sans abri en journée, sans situation stable d’hébergement et sans aucune autre prise en charge. Aujourd’hui, ils sont au moins une vingtaine de jeunes scolarisés sur Paris à connaître ces conditions, sans oublier les nombreux autres jeunes qui, non scolarisés, sont de ce fait laissés dans l’invisibilité la plus totale.

Si les situations administratives de ces jeunes sont compliquées, il nous semble, dans tous les cas, inadmissible qu’ils et elles soient laissé-e-s à la rue, même pour une nuit. Nous avons donc alerté à plusieurs reprises le rectorat et le cabinet de Mme Versini, adjointe à la maire de Paris chargée notamment des questions relatives à la solidarité, à la protection de l’enfance et à la lutte contre l’exclusion. Nos démarches répétées n’ont permis de dégager aucune solution concrète permettant de mettre ces jeunes à l’abri ni de les protéger.

Comme nous, vous croisez ces mineurs et ces jeunes majeurs dans la rue, il vous arrive d’aider certains d’entre eux au gré des rencontres et celles et ceux qui sont scolarisés côtoient vos enfants à l’école. C’est pourquoi nous nous tournons aujourd’hui vers vous. Nous avons besoin de votre aide pour interpeller la ville de Paris sur l’urgence de ces situations et sortir ces jeunes de la rue. Afin que des solutions concrètes soient mises en place rapidement, nous vous invitons à vous emparer de la proposition de courrier ci-dessous, et à l’adresser dès que possible par mail ou par courrier postal à Mme Versini, et à relayer cette proposition autour de vous :

  • Adresse mail : dominique.versini@paris.fr et/ou anne.hidalgo@paris.fr

  • Adresse postale : Mme Versini et/ou Mme Hidalgo Hôtel de ville de Paris, Place de l’Hôtel de Ville
    75196 Paris cedex 04

Nous espérons qu’en donnant plus d’écho à nos alertes la ville de Paris trouvera des solutions pour accueillir l’ensemble des jeunes à la rue, dont font partie les six jeunes scolarisés dans le 18e arrondissement.

Restant à votre entière disposition pour échanger sur ces situations et les démarches déjà entreprises, et vous remerciant de l’attention portée à ce courrier,

Nous vous prions d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de nos salutations citoyennes.

Pour la section LDH Paris 18 et RESF

Olivier Clément et Florian Cornet

—————————

À l’attention de Madame Versini, adjointe à la maire de Paris / Madame Hidalgo, maire de Paris

Madame,

Nous nous adressons à vous, car nous sommes alarmés par la situation des jeunes que nous voyons à la rue à Paris, des semaines, des mois durant, exposés à tous les risques que génère cette précarité à court et à long terme.

Ils et elles sont aujourd’hui au moins une centaine à ne pas avoir d’abri à Paris. Une vingtaine au moins sont scolarisés sur notre territoire. Qu’ils attendent leur évaluation au DEMIE et son résultat, que l’examen de leur minorité ait été négatif et qu’ils soient en attente de décision administrative ou juridique, ou encore que leur prise en charge par l’aide sociale à l’enfance ait pris fin, nous ne pouvons laisser un jour de plus ces jeunes à la rue.

Nous vous demandons donc de mettre rapidement en œuvre les moyens nécessaires qui permettent d’une part de fournir un hébergement immédiat à ces jeunes, et d’autre part d’allouer des moyens supplémentaires à leur prise en charge dans la durée.

Nom et coordonnées (individus ou associations ou structures institutionnelles)

|1| |2| |3| |17|