#LIGUONSNOUS

Affiche, Liguons-nous - Pour nos droits - Nous avons toutes et tous un rôle à jouer.

La situation, sur le terrain des droits humains, atteint, chaque jour, dans presque tous les domaines, dans de plus en plus de pays, un niveau extrêmement préoccupant. Cette situation appelle à ce que se renforcent les résistances aux régressions des libertés. Pour cela, entre autres, nous avons besoin d’une Ligue des droits de l’Homme la plus forte possible.

C’est ce à quoi la LDH-Lille s’attache. Des axes de travail et d’action nous ont amenés, ces derniers mois, à intervenir sur bien des sujets : l’extrême droite, la vidéo surveillance algorithmique, le racisme et toutes les discriminations, mais aussi la situation dans de nombreux pays. Nos forums, nos interventions scolaires, nos tables rondes et autres conférences rencontrent des succès que nous devons encore amplifier.

En parallèle à ce travail d’information, qui a connu un temps fort avec le forum du 10 décembre 2022, nous menons ou participons, aux côtés d’autres forces, à de multiples actions concrètes : rassemblements, manifestations pour le droit au logement, à l’avortement, contre les actes homophobes et transphobes, en solidarité avec les femmes iraniennes et afghanes. Etc.

2023 a commencé sous des auspices inquiétants. Nos permanences juridiques (cf ci-dessous) font face à des dossiers ubuesques. Dès janvier, les expulsions de camps de Roms se sont enchainées sans les relogements promis, avec des enfants qui se déscolarisent, pendant que les appels racistes, émanant d’un club privé Lillois qui a pignon sur rue, se multiplient.

Mais la grande affaire de ce début 2023 est ce mouvement social sans précédent récent qui, depuis plus de trois mois donne lieu à des stratégies de « maintien de l’ordre » inacceptables, propices aux débordement, que tous les syndicats, et même les commissions spécialisées de l’ONU et du Conseil de l’Europe ont condamnées. C’est la raison pour laquelle la Ligue des droits de l’Homme a décidé de relancer un Observatoire des Libertés Publiques et des Pratiques Policières, qui surveille le déroulement des manifestations, petites ou grandes, en toute transparence (après s’être présenté au responsable des forces de l’ordre) et dans le respect des règles d’objectivité nécessaires à l’exercice. Ce simple regard insupporte le Ministre de l’intérieur, lequel, pour la première fois depuis les années 40, a menacé la LDH. La vague d’indignation de nombreuses autres associations et la vague d’adhésions qui ont suivi ces propos indignes, ont constitué la plus belle des réponses à ces attaques. Il faut continuer !

NOUS AVONS TOUJOURS ET TOUJOURS PLUS BESOIN DE VOUS !

La LDH a besoin de votre soutien. Si ce n’est déjà fait, n’hésitez pas à nous rejoindre ou à renouveler votre cotisation (voir ci-dessous). Nous avons aussi besoin, pour celles et ceux qui le peuvent, de participation active, pour être encore plus nombreux dans les actions. Nous avons créé des groupes de travail que chaque adhérent peut intégrer. Nous sommes ouverts à toute autre proposition.

     Nous comptons sur vous. Celles et ceux qui sont victimes d’atteintes aux droits de l’Homme comptent sur vous.

Pour le bureau : Emmanuelle Jourdan-Chartier (Présidente)

mail : lille@ldh-france.org – actualité sur la page facebook officielle de la section  https://www.facebook.com/lille.ldh/ , le fil Twitter, la page  Instagram (liguedesdroitsdelhommelille) et la chaîne YouTube

——————————————————————————————————————-

NB : « La lettre » de mai, le bulletin d’information de la section, vient de paraître ! Pour la retrouver : cliquez ici : La lettre de la LDH.

——————————————————————————————————————–

Vous souhaitez adhérer (ou réadherer) à la section lilloise de la LDH ? rendez-vous sur la page https://www.ldh-france.org/adherer/
ou téléchargez le bulletin ci-dessous :


Permanence d’aide dans les démarches juridiques et administratives des personnes migrantes et étrangères :

Conseil auprès des personnes migrantes et étrangères dans les démarches juridiques et administratives auprès de la préfecture et des autres institutions administratives de l’État et des collectivités locales.
Aides à la régularisation et à l’obtention des titres de séjours.

Permanences : un jeudi sur deux à la Maison Régionale de l’Environnement et des Solidarité MRES de Lille 5 rue Jules de Vicq (métro Lille Fives) de 17h à 20h. Prochaines dates les jeudis 11 et 25 mai ; 8 et 22 juin ; 13 et 20 juillet (pas de permanence en août).

22 mai 2023: La section mobilisée auprès des grévistes de Vertbaudet et prise de parole de notre présidente Emmanuelle Jourdan-Chartier.

Retrouvez l’intégralité de cette prise de parole sur Youtube:

15 avril: Projection-débat de I am not your negro

Dans l’auditorium du Palais des beaux arts, à l’initiative de la Ligue des Droits de l’Homme-Lille appuyée par la Mairie de Lille, plus de cent personnes ont passé un moment émouvant avec la projection du magnifique Film documentaire « I am not your negro », de Raoul Peck , autour de l’évocation de Marthin Luther King, Malcolm X et Medgar Evers. Tous assassinés jeunes pour avoir défendu les droits humain. À travers les propos et les écrits de l’écrivain noir américain, James Baldwin, Raoul Peck propose un film qui revisite les luttes sociales et politiques des Afro-Américains au cours de ces dernières décennies. Une réflexion intime sur la société américaine en écho à la réalité française.

La projection fut suivie d’un échange avec Nadia Droghramadjian, responsable nationale du Groupe de Travail racisme/discriminations à la LDH et Olivier Esteves, Chercheur au CERAPS à l’université de Lille, débats, animés par Lina Douidah, de la section LDH de Lille.

En préambule, Emmanuelle Jourdan-Chartier, présidente de la section, avait tenu à dire quelques mots du contexte dans lequel s’ouvrait cette initiative.

« La Ligue des Droits de l’Homme fait, ces jours-ci, l’objet d’attaque stupéfiantes de la part du gouvernement. Ce même gouvernement qui, porteur d’un projet de régression sociale sur les retraites, tente de réprimer par un usage disproportionné de la force publique ceux qui s’y opposent.

La LDH défend TOUS les droits & libertés (politiques, associatives, civiques, sociaux…) pour TOUTES et TOUS. Pour ceux qui pensent comme nous comme pour les autres, pour les étrangers comme pour les français, ici, comme plus loin, et je pense à nos 8 camarades de section qui partent demain à Naplouse en Palestine.

Nous défendrons toujours l’état de droit contre la raison d’état ! nous chercherons toujours les voies d’un vivre ensemble apaisé et respectueux des diversités.

Alors, parfois, nous dérangeons. Hier, nous étions trois observateurs des libertés publiques et pratiques policières, place de la République, pour documenter le comportement des forces de l’ordre lors de la manifestation. Parfaitement identifiables sur le trottoir, nous avons été klaxonnés par l’un des nombreux véhicules de police qui passait. Le fonctionnaire au volant nous a triomphalement fait un doigt d’honneur. Il en faut plus pour nous impressionner ! Mais comment respecter un ordre qui ne respecte aucune règle, méprise, injurie ou brutalise les citoyens qu’il doit protéger ? Un ordre qui déborde est voué à être débordé, quand toute une génération s’éveille à la politique dans la méfiance et la détestation de l’Etat et de la police.

Cette brutalité, ce mépris, les habitants des quartiers populaires, les immigrés, les étrangers, les noirs, les arabes, les Roms, la vivent au quotidien depuis des décennies.

Ce racisme et ces discriminations systémiques, quand ils ne sont pas combattus avec la plus grande fermeté par toutes les autorités, irriguent la société et nourrissent préjugés, rejet, et violence.

C’est aussi – c’est beaucoup – de ça que nous allons parler ce soir.

Je terminerai en remerciant le Palais des Beaux Arts pour son accueil, et la ville de Lille pour son soutien. Nous savons qu’ici, à Lille, nous pouvons souvent travailler en partenariat avec la mairie, parfois ne pas être d’accord, mais bénéficier toujours du respect total de notre liberté associative. »

——————————————————————————————————————–

|1| |2| |3| |10|