Halte aux rafles : pour une République fraternelle !

Le jour même où les républicains se réunissaient afin de manifester leur indignation suite à l’agression violente de Clément Méric, militant antifasciste, par des groupuscules d’extrême droite, la police républicaine déployait ses forces pour traquer les sans papiers.

Dans ce qui apparait être une gigantesque opération de police qui dans un autre temps et à une autre époque aurait été qualifié de rafle, des dizaines de policiers en civil ou non ont procédé à une opération de grande ampleur à Barbes et on conduit plusieurs dizaines de personnes au centre de rétention de Vincennes.

La Ligue des droits de l’Homme ne pouvait laisser passer un tel acte et la Fédération de Paris a donc écrit un courrier au préfet de Police de Paris afin de manifester son indignation si les faits qui lui ont été rapportés s’avéraient exacts.

Vous trouverez icI le courrier envoyé au préfet de police.

<br />

Ils chantent pour nos droits

HK et les Saltimbanks, Passy, Tiken Jah Fakoly, Arno Santamaria, William Balde, Neg’Marron, et bien d’autres prendront la Bastille. En chanson, il s’agira de réclamer l’extension du droit de vote aux élections locales pour les étrangers non communautaires.

Engagé depuis plus de 30 ans pour cette approfondissement de la démocratie, la Ligue des droits de l’Homme, association qui anime le collectif droit de vote 2014 (plus de 100 associations, syndicats et partis politiques), sera bien entendu présente.

Venez nous retrouver pour cette soirée festive gratuite qui représente une bonne occasion de militer dans une ambiance festive.

<br />

Où ? Place de la Bastille, M° Bastille (Ligne 1, 5, 8 )

Quand ? Jeudi 23 Mai à partir de 17h

Aujourd’hui les Rroms… et demain qui ?

La ligue des droits de l’Homme pensait que l’alternance politique signifiait aussi un changement dans l’attitude raciste adoptée jusque là par les précédents ministres de l’intérieur (Hortefeux en tête). Las, il n’en est rien et les récentes déclarations de M. Valls, sur le prétendu « refus d’intégration » des rroms sont affligeants et indignes dans la bouche d’un homme qui se prétend républicain.

Il n’y a pas un problème Rroms, il y a un problème de logement. Il n’y a pas de problèmes d’intégration, il y a une attitude xénophobe de la part des plus hautes autorités de l’Etat.

Refusant le racisme, exigeant l’égalité des droits, les ligueurs parisiens seront dans la rue ce samedi 25 Mai pour exiger une autre politique.

Où ? Au départ de la Place Saint Michel (Ligne 4, RER C) et en direction de l’Hôtel Matignon

Quand ? Samedi 25 Mai à 15h

La droit de vote en chanson

Pour un dimanche ensoleillé rien de mieux que de sortir en famille et de participer à la campagne visant à accorder le droit de vote aux étrangers extracommunautaires aux élections locales.

Avec les collectifs parisiens auxquels participent la Ligue des droits de l’Homme, venez retrouver la compagnie Jolie Môme :

  • à 11H, sur le marché d’Aligre
  • à 15h, au Canal Saint-Martin (jardin Villemain)
Pour signer la pétition c’est ici
<br />

Rassemblement contre l’homophobie

Très tôt ce dimanche 7 avril, deux habitants du 20ème arrondissement ont été victimes d’une sauvage agression à caractère homophobe dans le 19ème arrondissement.
Le même jour, un autre couple homosexuel a également été agressé à Paris.
Dans la nuit du samedi 6 avril, l’Espace des Blancs Manteaux à Paris (4ème) a été saccagé alors qu’il devait accueillir le dimanche un rassemblement d’associations LGBT (Lesbienne, Gay, Bi, Trans). Cette attaque a été revendiquée par des militants d’un mouvement appelé « le Printemps français » frange radicale et raciste issue du mouvement anti-mariage pour tous.
Nous appelons à nous rassembler samedi 13 avril de 13h à 14h devant la Mairie du 20ème :
– pour soutenir nos concitoyens victimes de cette lâche agression
– en solidarité avec toutes les personnes victimes de violences dans notre pays en raison de leur apparence et/ou de leur orientation politique, philosophique, sexuelle ou religieuse
– pour dénoncer plus particulièrement les violences dont sont victimes les associations LGBT
– pour dénoncer l’opprobre voire la haine déversée depuis plusieurs mois contre les personnes LGBT par les opposants au projet de loi dit « Mariage pour tous »
– pour rappeler que le droit au mariage pour tous est un impératif d’égalité

Nous comptons sur votre présence.

Tous contre l’homophobie !

A la suite du terrible week-end qui a vu l’agression de deux couples homos et du saccage de l’espace des Blancs Manteaux, la Fédération de Paris vous invite à la rejoindre à ce rassemblement :

L’homophobie tue. La lesbophobie, la biphobie et la transphobie aussi. L’Égalité maintenant !
Nous appelons à un rassemblement d’urgence contre l’homophobie, pour l’égalité des droits : mercredi 10 avril à 20 heures sur le parvis de l’Hôtel de Ville :

  • Pour dénoncer la haine déversée depuis des mois contre les LGBT par les opposant-e-s au projet de loi, haine qui s’est intensifiée ces dernières semaines ;
  • Pour dire que cette haine n’a aucune légitimité dans un débat démocratique, et que celles et ceux qui, croyant bien faire, ont traité les partisan-e-s de la haine comme des interlocuteur-rices légitimes n’ont fait que renforcer leur violence ;
  • Pour rappeler que cette haine est alimentée par les inégalités et les discriminations légales qui touchent les LGBT et leur famille et qu’il est urgent d’y mettre fin ;
  • Pour soutenir les familles homoparentales, notamment les enfants, particulièrement exposé-e-s à la haine des opposant-es au mariage ; pour rappeler aux homos, bi et trans isolé-e-s, sans contact associatif, qu’ils et elles ne sont pas seules et peuvent compter sur nous face à la haine ;
  • Pour témoigner des conséquences de cette haine : taux de suicide plus important chez les jeunes homos ou trans, prévention du VIH empêchée, prises de risque liées à une moindre estime de soi, persistance des épidémies de sida et d’hépatites virales ;
  • Pour réclamer l’égalité des droits dans tous les domaines pour les LGBT : mariage, adoption, procréation médicalement assistée, changement d’état civil facilité pour les trans, etc ;
    Pour dénoncer les menaces et les violences contre les associations LGBT, leurs membres ou les élu-e-s qui défendent l’égalité – menaces qui témoignent de l’absence d’arguments dont disposent les homophobes ;
  • Pour ne pas laisser la rue, lieu d’expression démocratique, aux ennemi-e-s de la démocratie qui la monopolisent depuis des mois et qui prennent les homos et les trans comme première cible de leurs combats ;
  • Pour appeler, face à l’union des droites et des extrêmes-droites contre la démocratie, à une solidarité avec les minorités persécutées.

Signataires : Act Up-Paris, Act Up-Sud Ouest, Acceptess-T, AIDES, Collectif contre l’homophobie Montpellier, Collectif Sous les Shorts des Filles, Collectif 8 mars pour toutes, Gouine comme un camion, le Mouvement Français pour le Planning Familial, le Syndicat du TRavail Sexuel (STRASS), le Collectif du 16ème, Pink Bloc Paris, le collectif Ouiouioui, Ex Aequo (Bruxelles), Barbieturix, Le Refuge, Le Mariage pour tous, Gais Lurons, Fédération Total Respect / Tjenbé Red, Fédération internationale des Gay Games, Le Coq Musclé, le SNEG, SOS Homophobie, OUTrans, Txy, G.A.R.ç.E.S, R.O.S.A, PopinGays, CHEFFasbl (Belgique), AfriSanté, Fédération de Paris de la Ligue des droits de l’Homme, Fédération Sportive Gay et Lesbienne, le CAELIF, Association Commune Trans et Homo pour l’Egalité, Plug’nPlay, les MusulmanEs Progressistes de France, le Centre LGBT Paris Ile de France, l’Inter-LGBT, LGBTP, HomosexuelLEs musulmanEs de France (HM2F), David & Jonathan, Les Enfants d’Arc en Ciel-l’Asso, Warning, Beit Haverim, les Front Runners de Paris, Afrique Avenir, Migrations Santé France, Homosexualité et Socialisme, le Carrefour de Chrétiens Inclusifs, le GAPS (Bordeaux), Mix Cité Rennes, Etudions Gayment, Les OUTragés de la République.

Avec le soutien de : le NPA, la Fédération Anarchiste (FA), les Jeunes Ecologistes, Munici’Gay (Marseille), Association des Centristes et Démocrates LGBT et Gay Friendly, les efFRONTé-e-s, Europe Ecologie Les Verts (EELV), la Gauche Anticapitaliste (GA).

Les droits et libertés des personnes handicapées : analyse et prospective

Les ligueurs parisiens vous invite à vous interroger sur la question des droits et libertés des personnes handicapées au travers de l’histoire et plus précisément des évolutions au travers du 20 et 21e siècle. Cette évocation prendra la forme à la fois d’une analyse mais aussi d’une prospective afin de confronter ce qu’il en est aujourd’hui.

Les thématiques brossées évoqueront donc rapidement : Valeurs et idéologies / Entre-deux guerres/ Vichy/ Etat Providence et Trente glorieuses/ Virage 2000/ loi 2005/ Actualisation / Mise en perspective avec les évolutions internationales.
Cette évocation sera réalisée par Mme Geneviève LANG, adjointe au maire du 19e arrondissement de Paris en charge des personnes en situation de handicap.
Où ? Maison des associations du 19, n°20 rue Edouard Pailleron, 75 019 Paris, M° Bolivar
Quand ? Mercredi 20 février, 20h

En 2013 on signe, en 2014 ils votent !

La Ligue des droits de l’Homme est engagée depuis des années dans la reconnaissance du droit de vote des étrangers aux élections locales. Avec 108 associations elle porte une pétition que les ligueurs parisiens vous invite à signer (et vous pouvez le faire ici ou ici).

Et si vous vouliez de bonnes raisons pour convaincre vos voisins, amis et vos proches, les ligueurs parisiens vous proposent d’écouter l’émission de radio qu’ils ont animé sur Radio libertaire : pour écouter c’est ici.

Alors on signe et on fait signer !

<br />

Le mariage pour tous, et la procréation médicalement assistée (PMA) ?

L’accès à la PMA pour les couples de femmes va-t-il dans le sens de l’égalité ? La PMA élargit-elle un droit déjà existant. La gestation pour autrui (GPA) crée-t-elle de nouvelles dominations, notamment économiques ?

Les ligueurs vous convient à un débat pour répondre à la question suivante : « Le mariage pour tous, doit-il s’ouvrir à la procréation médicalement assistée (PMA) ? »

Avec Patrick Bloche, député et maire du 11e arrondissement de Paris.

Quand ? Mercredi 6 février 2013 à 20h
Où ?A la Maison des associations du 3e arrondissement, 5 rue Perré, 75003 Paris – Métro République

La République, c’est pour toutes les familles !

Pour l’égalité maintenant, contre les discriminations tout le temps ! La République, c’est pour toutes les familles !

La Fédération de Paris de la Ligue des droits de l’Homme se joint à la manifestation pour l’égalité des droits, le mariage, l’adoption, la PMA et la filiation pour tous les couples organisée par l’inter-LGBT (Départ : Denfert-Rochereau. Arrivée : Bastille. Départ à 14h).
Un soutien à l’égalité.
Parce que le sexe, pas plus que la couleur de peau ou la religion, ne doit définir des droits, tout couple d’individuEs doit avoir le droit de se marier.
De même la PMA, ouverte aux femmes hétérosexuelles mariées, n’a aucune raison de ne pas l’être aux femmes homosexuelles mariées.
Pour les droits de tous les enfants.
Les modèles familiaux sont désormais variés, et personne n’est en droit de décider quel est le meilleur, même sous de fallacieux prétextes de naturalité. Au contraire de ce que prônent les opposants à l’égalité, la République doit protéger tous les enfants, et donc offrir un statut juridique à ceux qui vivent dans des familles homoparentales.

Contre l’homophobie.
Malgré leurs circonvolutions, les opposants à l’égalité des droits ne parviennent pas à éviter les amalgames haineux entre homosexualité, polygamie, pédophilie. De plus, les mises en garde contre la fin de l’humanité (qui devait déjà arriver après la légalisation du divorce, de la contraception, de l’IVG ou du Pacs…) ou les injonctions à ce que l’homosexualité reste dans la sphère privée, participent d’un indéniable fond homophobe et ne peuvent qu’être propices aux violences envers les LGBT.
Où ? A l’angle de la rue Cassini et de l’avenue Denfert-Rochereau (RER Port Royal ou M°/RER Denfert-Rochereau)
Quand ? Dimanche 27 janvier à 14h