SISM 2022

Dans le collectif d’associations
SISM de Conflans
la section LDH participe
aux Semaines d’Information
sur la Santé Mentale 2022.

l‘affiche en pdf

Le Quizz de la SISM

Le collectif a préparé un petit Quizz sur le sujet de la santé mentale, amusez-vous à le remplir et remettez le nous lors de la semaine d’information vous recevrez en échange un document contenant les réponses et de nombreuses informations.

 

 

Cliquez sur le qwizz
pour l’ouvrir en Pdf et le télécharger.

vous pourrez ensuite le remplir
et nous le retourner.
à
ldhconflans@ldh-france.org

nous vous ferons parvenir par retour
le document contenant les réponses

et de nombreuses informations.

 

 

 

35 spectateurs ont répondu présents au ciné débat de la SISM pour parler de l’incidence de la nature et de l’environnement sur la santé mentale avec la projection du film de Pascale d’Erm ‘NATURA’.
La semaine d’information sur la santé mentale se poursuit samedi 22 octobre, toute la journée à la salle des fêtes.

Merci à Madame la proviseure pour son accueil à l’amphi du lycée Jules-Ferry.

 

Le livre de Pascale D’Erm est disponible en librairie et reprend toute l’enquête, « Natura, pourquoi la nature nous soigne et nous rend plus heureux »

Résumé
Vous pensez que la « nature vous fait du bien » ? Qu’une simple marche en forêt vous procure du bien-être, ou vous aide à ne plus ressasser vos idées noires ? Votre intuition a vu juste. Désormais, les scientifiques considèrent qu’il existe suffisamment de preuves pour dire qu’une immersion, même brève, dans des environnements naturels, a un impact positif sur tous les critères de santé.
Date de parution 08/05/2019
Editeur Les Liens Qui Libèrent

 

AVIS: la conférence prévue le samedi 15 à la Médiathèque a été annulée pour raison de santé, Monsieur El Ghozi ayant contracté la Covid.
Nous lui souhaitons un prompt rétablissement.

CLUB DROIT et EGALITE

C’est avec un grand plaisir – et l’accord de son autrice – que nous vous faisons part de cette lettre.
Nous partageons avec le « Club Droit et Égalité » du lycée Jules Ferry un intérêt commun pour des échanges ouverts, équilibrés, sans tabous, et dans le respect de toutes et tous.
Si ces échanges ont été bénéfiques pour les membres du club comme le dit Mathilda, ils le sont aussi pour nous, membres de la LDH. Nous avons beaucoup à apprendre de ce que savent, de ce que pensent les jeunes et la confrontation de nos points de vue nous enrichit.
C’est donc tout naturellement que nous leur faisons une place sur notre site….

 

Mesdames, Messieurs, membres de la Ligue des droits de l’homme, bonjour.
Je m’appelle Mathilda Diffu. Je suis une jeune femme de 17 ans scolarisée au lycée Jules Ferry à Conflans Sainte Honorine en classe de terminale générale avec pour spécialités : science politiques, sciences sociales et économiques, option ‘droit’.
Ayant toujours eu à coeur de défendre et de faire entendre les voix des personnes marginalisées et opprimées, j’ai adhéré, dès la classe de troisième, aux mouvements des jeunes de l’organisation non gouvernementale Plan International, en faveur de l’égalité des genres dans le monde.

Je me suis engagée dans la vie citoyenne de façon bénévole pour lier formation et action. J’ai ainsi eu l’honneur d’être élue jeune ambassadrice yvelinoise pour la coopération internationale auprès du groupement d’intérêt public des Yvelines.
En parallèle j’ai oeuvré à la fondation d’un club de débat au sein de mon établissement. Celui-ci, actif depuis maintenant deux ans, se nomme « Club Droit et Égalité ».
Il a pour fonction de permettre aux élèves du lycée d’échanger, de débattre et de se cultiver autour de sujets d’actualité et de société.

Mon intention est de leur donner un lieu et un cadre où ils peuvent s’exprimer sur des thématiques qui les concernent. Ainsi je souhaite leur accorder la voix et la visibilité nécessaires afin qu’ils puissent être acteurs du changement, puisqu’il me semble essentiel que plus de jeunes, en particulier de femmes de ma génération, s’impliquent pour affirmer leurs points de vue dans la sphère publique.
Étant un club inclusif, nous sommes ouverts à tous sans aucune distinction car nous souhaitons être garants de la tolérance, en vertu du principe de mixité et diversité, ce qui nous permet de réunir un large profil d’élèves de différents âges, disciplines et genres.
Les thématiques que nous abordons lors de nos débats au sein du club font obligatoirement appel à des questions en lien avec les notions de Droit et d’Égalité qui sont, à mon sens, primordiales dans la construction de la citoyenneté. À travers ce projet, j’aimerais contribuer à faire progresser ces concepts dans notre quotidien en France.
C’est pourquoi j’ai sollicité l’appui de diverses associations et organisations internationales, avec lesquelles nous sommes désormais partenaires, telles que :
Plan International, l’Unicef, Expression de France, et la Ligue des Droits de l’Homme que nous avons accueilli récemment.
Nous avons évoqué de multiples sujets au cours de ces deux dernières années, dont l’égalité des genres à différentes échelles, ou encore l’hyper sexualisation des mineurs dans certains médias.
Grâce aux interventions de la Ligue des droits de l’Homme nous avons pu aborder d’autres thématiques, en voici quelques-unes à titre d’exemples :
L’importance de la laïcité, la question du genre, l’existence ou inexistence de valeurs fondamentales à promouvoir.
Ces échanges ont été très bénéfiques car ils ont permis une tolérance accrue face aux avis qui divergent. Ce fut également un moyen d’enrichir notre culture générale.
Nous participons également à des concours, dont les buts sont, soit de dénoncer des situations d’inégalités (voir article dénonçant le sexisme dans le milieu médiatique pour le concours Zéro Cliché organisé par CLEMI) ou bien de proposer des initiatives citoyennes afin d’améliorer notre vie en société (se référer au concours Notre France à Nous organisé par Expression de France)
Notre investissement nous permet ainsi d’être invités à de nombreux évènements tels que le forum du mouvement des jeunes organisé par Plan International ou bien des rencontres et des débats dans des institutions publiques et internationales avec des décideurs politiques.
De belles opportunités qui ne se présentent pas tous les jours et dans lesquels la Ligue des droits de l’Homme nous accompagne et nous prépare en nous fournissant les outils juridiques et philosophiques qui enrichissent notre réflexion et nous permettent ensuite d’argumenter.
Nous souhaitons donc remercier la Ligue des droits de l’Homme sans qui le club ne pourrait être ce qu’il est aujourd’hui : un lieu où les jeunes peuvent se renseigner et oeuvrer à étendre les principes de liberté et de justice dans leur quotidien tout en étant égaux.
Mathilda Diffu
Mathildadiff@gmail.com

 

SISM 2020

Comme chaque année, la section participe aux cotés de plusieurs associations et institutionnels à la semaine d’information de la santé mentale. Programmée initialement au printemps, c’est cette année en octobre que cet événement a lieu.

La section LDH sera particulièrement impliquée le 7 octobre par la projection au Multiplexe PATHE de Conflans Ste H. du film « La foret de mon père » en présence de la réalisatrice Vero Cratzborn qui participera au débat suivant le film.

Le 9 octobre à l’occasion du vernissage de l’expo « Ensemble contre les discriminations » à la MJC, la LDH animera un débat suivi de témoignages.