Accueil

 

Toujours d’actualité: » années grises pour éviter qu’elles deviennent noires, années qu’on pourrait regarder en disant » c’était encore possible et ils n’ont rien vu, ils n’ont rien fait » »

(Marc Bloch,historien résistant fusillé)

La LDH tient des permanences juridiques et d’accompagnement en droit des étrangers, logement, accès au droit… :

–à l’espace Martin Luther King 27 bd Louis Blanc: les mardis de 18 à 19 h et lors vacances cf tel:0467725909

—à  Solidarité Dom Tom 216 av Louisville:les jeudis  de 16h à 17h(hors vacances scolaires ou cf tel:04 67 72 03 16)

Attention: les dates des permanences ont été modifiées (modifications en orange ci-dessus)

 

 

A PROPOS DE LA PLAINTE LDH d’oct 2014 pour négationnismeCF COLONNE  GAUCHE DU SITE

——————————————————————————————————–

Cinéma pour les droits humains

 

 

INVITATION PRESSE

Conférences de presse de lancement de la programmation de la Ve édition Au Cinéma Pour les Droits Humains

Marseille

Jeudi 15 février 2018, à 12h au cinéma Le Gyptis (136, rue Loubon, 13003)

Cannes

Jeudi 15 février 2018, à 10h au cinéma Les Arcades (77, rue Félix Faure)

Montpellier

Jeudi 15 février 2018, à 11h à la Gazette café (6, rue Levat)

Toulon

Jeudi 1er mars, à 18h30, au théâtre Liberté (place de la Liberté)

RSVP acdhamnesty@gmail.com

                                                                                                                                                     __

 

PACA-CORSE-LANGUEDOC

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

 

Du 1er au 31 mars 2018

Au cinéma pour les droits humains

Le festival de cinéma d’Amnesty International en Paca, Corse et Languedoc

 

« Le partage est le seul avenir possible de l’humanité ! Participer au festival cinéma pour les droits humains c’est agir en ce sens, pour ne pas rester indifférents à nos semblables, pour aller vers un monde qui appartienne à tout le monde. » : Robert Guédiguian, parrain de cette Ve édition.

Du 1er au 31 mars, à l’occasion du festival Au cinéma pour les droits humains, les militants et sympathisants d’Amnesty International France convient le public des régions Paca, Corse et Languedoc à la découverte d’œuvres cinématographiques qui jettent un regard sans concession sur nos sociétés mais sont aussi porteuses d’espoir pour l’humanité.

Une programmation inédite et internationale pour les droits humains

Le festival Au cinéma pour les droits humains propose tout au long du mois de mars un espace de rencontres et d’échanges autour de trente-six œuvres cinématographiques Ŕ courts ou longs métrages Ŕ dont certaines totalement inédites en France.

Œuvre de fiction ou documentaire, comédie, drame, portrait, approche intimiste ou cinéma d’action, démarche individuelle ou lutte collective, témoignage d’un itinéraire personnel actuel ou transmission de mémoire d’ici ou d’ailleurs, chacun des films invite les spectateurs au questionnement sur le sens accordé à la dignité humaine et au dépassement des préjugés sur l’autre.

À la rencontre du public en Paca, Corse et Languedoc

Le festival Au cinéma pour les droits humains se déroule dans plus de trente villes et villages, en Paca, Corse et Languedoc et est ouvert à tous les publics.

« En faisant appel à l’image, à la force des scénarios et à l’intérêt du public pour le cinéma, nous souhaitons faire partager au plus grand nombre l’engagement d’Amnesty International et de ses partenaires pour la défense des droits humains, notamment grâce à des projections pour les jeunes avec le soutien de l’Éducation nationale », explique Dominique Gioanni de Rigal, l’organisateur de l’événement.

Militants et sympathisants d’Amnesty International France seront présents dans les salles de cinémas, les centres sociaux, les écoles, les lycées et les universités afin de sensibiliser le public aux combats en faveur d’un monde plus juste dans lequel tous accèderaient à l’intégralité de leurs droits. Chaque séance sera suivie d’un débat en présence d’invités, de témoins, de réalisateurs et/ou de partenaires.

Le public sera invité à voter pour récompenser cinq œuvres, parmi les courts et longs métrages, les documentaires et fictions présentés.

NOTES AUX REDACTEURS

Retrouvez toute la programmation et le dossier de presse en ligne : www.au-cinema-pour-les-droits- humains.fr/ ou www.facebook.com/acdhamnesty/

Le festival Au cinéma pour les droits humains, se déroulera du 1er au 31 mars 2018 dans de nombreuses villes des régions Paca, Corse et Languedoc : Aix en Provence, Apt, Bastia, Beaulieu Sur Mer, Cannes, Cucuron, Digne-Les-Bains, Fréjus, Ganges, La Seyne sur Mer, L’Ile Rousse, Lorgues,

 

Manosque, Marseille, Martigues, Maugio, Montpellier, Mouans Sartoux, Nice, Nîmes, Porto Vecchio, Rians, Sainte Maxime, Six-Fours-Les-Plages, Sainte Christol et Valbonne.

 

Des porte-parole sont disponibles pour des interviews. Pour toute demande, merci de joindre les contacts presse en région mentionnés ci-dessous.

Contacts Presse en région :

Jean-Luc Levénès I 06 81 32 62 80

Dominique Gioanni de Rigal I 06 17 24 84 20 acdhamnesty@gmail.com

 

Amnesty International France

Service presse – 01 53 38 66 00 / 06 76 94 37 05 – spresse@amnesty.fr

Créée en 1961, Amnesty International est un mouvement mondial et indépendant de plus de 7 millions de membres et sympathisants qui œuvrent pour le respect, la défense et la promotion de tous les droits inscrits dans la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948. Amnesty International a reçu le prix Nobel de la paix en 1977. Amnesty International France (AIF) a été créée en 1971. Son financement repose sur la générosité du public (200 000 donateurs), sur les ventes de produits de soutien et les cotisations de ses 75 000 membres. AIF est agréée par le Comité de la charte du don en confiance.  www.amnesty.fr @amnestypresse Agir Faire un don

 

 

 

actualités de la Ligue des Droits de l'Homme – Section de Montpellier

dernières actualités

Ciné-Débat : Mémoires d’un condamné

Mémoires d’un condamné Film documentaire de Sylvestre Meinzer, France, 2017, 1h25 Vendredi 9 février à 18h au Diagonal Séance suivie d’un débat avec Jean-Jacques Gandini et Patrice Rigaut, membres de la section locale de la ligue des droits de l’homme (LDH) Qualifiée d’ »affaire Dreyfus ouvrière » ou « affaire Dreyfus du pauvre »,  il s’agit de l’histoire de l’ouvrier […]

CINE-DEBAT: Nothing to hide

Nothing to hide Film documentaire de Marc Meillassoux, France, 2017, 1h26 Mardi 23 janvier à 18h au Diagonal Séance suivie d’un débat avec Jean-Jacques Gandini et Nathalie Blanchard membres de la section locale de la ligue des droits de l’homme (LDH) Êtes-vous vraiment sûr de n’avoir « rien à cacher »? Que peuvent savoir Facebook ou Google de […]

Procès de la Ligue du Midi

Non au racisme, à la haine, à la violence, à l’intimidation des migrants et réfugiés.   Sur l’accueil des réfugiés et des migrants, le pouvoir politique adopte un double langage. Il réaffirme les grands principes, mais, au contraire de ces principes, il multiplie les obstacles à l’accès des droits des migrants, voire il en viole […]

actualités de la LDH

Racisme et antisémitisme
16/02/2018
« Nuit des Noirs » à Dunkerque : tradition n’est pas raison
Communiqué LDH
Ciné, Théâtre : à voir !
16/02/2018
La LDH soutient le film « Razzia », de Nabil Ayouch
Sortie le 14 mars 2018
Revue de presse
16/02/2018
La LDH dans les médias du 10 au 15 février 2018
Télécharger la revue de presse du 10 au 15 février 2018