ETATS GENERAUX DES MIGRATIONS

OUVREZ LES GUICHETS, REGULARISEZ !

Manifestation à l’initiative des EGM de Nancy et Meurthe et Moselle Sud, le samedi 18 juin 2022 à l’occasions de la journée mondiale des réfugiés pour rappeler qu’en Meurthe et Moselle :

  • plusieurs centaines de jeunes sont sans titre de séjour, une quarantaine parmi eux se retrouvera à la rue pendant l’été et une trentaine de plus cet automne, car ils vont atteindre la limite d’âge de prise en charge par le Conseil Départemental, fixée par la loi à 21 ans.
  • au moins une quarantaine de familles remplissent les critères de la circulaire du 28 novembre 2012, mais ne sont pas régularisées, faute de mise en application de la circulaire.

Rencontre avec la préfecture

Une délégation de 5 personnes (deux avocates, la présidente de la LDH Nancy, une syndicaliste, un jeune majeur) a été reçue le lundi 20 juin 2022 par le Secrétaire Général de la Préfecture.

L’objectif était d’ouvrir un dialogue avec la Préfecture au sujet des difficultés  rencontrées pour  la régularisation des  « ex-jeunes mineurs   non accompagnés » et des familles relevant de la circulaire Valls.

Le Secrétaire Général s’est montré ouvert, et semble avoir entendu la délégation des EGM sur la non application de la circulaire, les problématiques  d’âge  et l’accueil déplorable que la Préfecture 54 réserve aux migrants.

Journée mondiale des réfugiés : pour le respect du droit d’asile en France

Communication

L’actualité nous montre que nos responsables élus, représentants de la République communiquent à tout va.
Ils n’ont pas honte d’eux-mêmes. Tout est bon à prendre.
Leur sourire me met mal à l’aise. Pas vous ?
12 diplômés + 1 régularisé ( naturalisé français plus tard ?) = 13
Tant mieux pour eux. Bienvenue !
Le compte n’y est pas. Il en reste plusieurs dizaines de milliers.

Loi Asile : des élus du Département s’expriment

Des associations, dont la LDH, RESF 54 et  » Un Toit pour les Migrants  » ont rencontré des élus (1 sénateur, 3 députés) avant la discussion sur la Loi Asile au Parlement.

Trois d’entre eux se sont exprimés dans l’EST RÉPUBLICAIN  :

Olivier Jacquin

Dominique Potier

Laurent Garcia

D’autres articles :

Chaynesse Khirouni

Carole Grandjean