Observatoire parisien des libertés publiques – LDH

Plusieurs sections ont créé ou participé à des Observatoires des pratiques policières / des libertés publiques dans le but de signaler les comportements abusifs des forces de l’ordre aux autorités compétentes, mais aussi de renforcer leurs missions d’information et de sensibilisation auprès du grand public.

 

Observatoire parisien des libertés publiques

Création 

L’observatoire publie sa charte le 10 juillet 2019.

Extrait

L’observatoire parisien se fixe comme objectifs de documenter les pratiques policières,

l’utilisation abusive des procédures, notamment judiciaires, et d’informer de leurs droits

les personnes concernées par ces pratiques.

Des observatrices et observateurs sont présents sur les lieux où s’exercent ces pratiques et recueillent des témoignages. Des rapports et analyses seront rendus publics afin de

sensibiliser les citoyens, les acteurs de la justice et les pouvoirs publics, d’alimenter le débat

d’intérêt général sur les libertés et d’apporter une réponse collective à ces dérives.

contact@obs-paris.org

Lire le texte complet  ici

_____________________________________________________________________________

« L’observatoire parisien des libertés publiques, créé à l’initiative de la Fédération de Paris de la LDH et de la section de Paris du Syndicat des avocats de France, a réalisé une observation lors de la manifestation organisée à l’initiative du groupe Extinction Rebellion le vendredi 28 juin dernier. »

 communiqué de presse  3 juillet 2019

 

L’Observatoire a été  cité dans une publication anglophone Civic Space Watch : texte ici

FRANCE: On ‘Hottest Day in History of France,’ World Told ‘Do Not Look Away’ as Police Tear-Gas Climate Campaigners in Paris

 

 

Observatoire Legal team de Montpellier

Rapport relatif à la répression policière

Le présent rapport a pour objet l’examen de 46 cas traités par le tribunal correctionnel de Montpellier pendant la période du 29 décembre 2018 au 18 mars 2019. Il a permis de mettre en exergue une stigmatisation des personnes poursuivies comme appartenant au mouvement social des Gilets jaunes, exacerbée par la pratique procédurale quasi-systématique de la comparution immédiate, qui constitue une véritable violence institutionnelle.Télécharger le rapport

Observatoire nantais des Libertés

Rapport « Exercice du maintien de l’ordre à Nantes et respect des droits »

Ce rapport est issu des observations directes des manifestations à Nantes – des observateurs et observatrices de l’ONL sont présentes et présents à presque toutes les manifestations –, des témoi­gnages recueillis, des plaintes déposées, des articles de presse, des rapports et de toutes publications relatives au sujet.Télécharger le rapport

Communiqué : « Comment est-il possible qu’une dizaine de personnes tombe dans la Loire à la suite d’une intervention de la police ? »

« Dans la nuit de la fête de la musique à Nantes, une opération de police a été déclenchée pour mettre fin à une soirée électro organisée quai Wilson. Les conséquences en ont été dramatiques : une dizaine de personnes est tombée dans la Loire et un homme est toujours porté disparu. (…) Comment est-il possible que, dans une situation de fin d’une fête techno sans danger avéré pour des individus, une dizaine de personnes tombe dans la Loire à la suite d’une intervention de la police ? » Lire le communiqué

Observatoire des droits et libertés 06

Création d’un Observatoire à Nice

Cet observatoire, porté par la LDH, le Mrap et le Saf, avec l’appui, dès à présent, des associations locales ADN et Tous citoyens… , interviendra sur les cas de violences policières, interdictions et agissements contraires aux principes fondamentaux des droits, notamment le droit de manifestation, de réunion, d’expression, d’aller et venir, les individus agressés pour leurs actions ou leurs mobilisations, les personnes victimes de discriminations pour leur appartenance supposée ou réelle à un groupe donné et toute personne privée de ses droits fondamentaux. Lire le communiqué