Ligue des droits de l'Homme des Pyrénées Orientales – LDH66

Mobilisation contre la réforme des retraites à Perpignan le 12 décembre 2019

Une mobilisation honorable ce jeudi 12-12-2012, avant le grand RDV du mardi 17 à Perpignan et dans le pays. La LDH était représentée. En fin de manifestation, comme souvent maintenant, quelques membres de la BAC dont certains n’avaient pas de brassard, se rapprochaient des manifestants.

  • Le cortège ce jeudi dans les rues de Perpignan.
    Le cortège ce jeudi dans les rues de Perpignan. A. A.
  • Le cortège ce jeudi dans les rues de Perpignan.
    Le cortège ce jeudi dans les rues de Perpignan. A. A.
  • Le cortège ce jeudi dans les rues de Perpignan.
    Le cortège ce jeudi dans les rues de Perpignan. A. A.
  • Le cortège ce jeudi dans les rues de Perpignan.
    Le cortège ce jeudi dans les rues de Perpignan. A. A.
Publié le 12/12/2019 à 11:55 / Modifié le 12/12/2019 

Perpignan : entre 1 500 et 3 000 personnes dans la rue contre la réforme des retraites

Au lendemain des annonces d’Édouard Philippe, la mobilisation contre la réforme des retraites se poursuit à Perpignan ce jeudi.

Plus de 1 500 personnes sont descendues dans la rue contre la réforme des retraites ce jeudi matin, à Perpignan. Les syndicats revendiquent 3 000 manifestants.

Pompiers, enseignants, agents de santé, salariés d’Enedis et d’EDF, cheminots, territoriaux… De nombreux corps de métier étaient une nouvelle fois représentés.

Aucun drapeau de la CFDT n’était visible dans le cortège. Cependant, les cheminots de l’Unsa ont participé à la manifestation (ils se sont mis en grève dès jeudi comme leurs collègues de la CGT et de FO) et ils assurent que les autres fédérations de l’organisation devraient être au rendez-vous lors de la manifestation prévue ce mardi 17 décembre, qui s’annonce très suivie.

Le cortège est arrivé sur le boulevard Anatole-France peu avant midi. Il était censé se diriger vers le cours Escarguel, le boulevard des Pyrénées et la place Catalogne, via le boulevard Briand.

Cependant, la majeure partie du cortège a tourné rue Vielledent pour rallier le siège de la Caisse primaire d’assurance maladie (Cpam), devant lequel la CGT appelait à manifester contre la répression syndicale. Pour soutenir un délégué de l’organisation convoqué par la direction ce jeudi à 14 heures en vue de sanctions disciplinaires. L’autre partie du cortège (entre 100 et 200 personnes) a poursuivi le parcours par les boulevards comme prévu.

Vidéo de France 3 régions