Appel unitaire à la Marche du siècle, Paris, Place de l’Opéra, 16 mars

16 mars : rendez-vous à la Marche du siècle !

Appel de 140 organisations,

marcher partout en France le 16 mars 2019 !

Notre contestation a éclos à l’automne. En hiver, sa croissance a été historique. Au printemps, elle change d’échelle. Il n’y a plus de saisons.

Nous sommes aujourd’hui des millions, prêt·es à résister, à déployer les alternatives, à demander des comptes au gouvernement, aux multinationales, aux banques et aux institutions financières.

Il est temps de changer de système industriel, politique et économique, pour protéger l’environnement, la société et les individus.

Nous devons réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre dès maintenant pour limiter le réchauffement global à 1,5°C. Nous devons préserver la biodiversité, alors que nous vivons une sixième extinction de masse. Nous devons renouveler la démocratie et contraindre les décideurs et décideuses à protéger les intérêts de toutes et tous plutôt que ceux de quelques un·es. Nous devons répartir les richesses pour obtenir la justice sociale, afin de garantir une existence digne pour chacun·e. Fin du monde et fin du mois relèvent du même combat.

Nous voulons combattre les dérèglements climatiques, nous voulons combattre la violence sociale et nous refusons toute forme de répression ou de discrimination.

Se déplacer, se nourrir, se loger, se chauffer, produire, consommer autrement est possible : autant de propositions alternatives que les décideurs politiques et économiques retardent et empêchent au nom d’intérêts particuliers qui nous conduisent dans le mur.

Notre printemps sera climatique et social. Le 15 mars, la jeunesse sera en grève partout en France et dans le monde. Le 16 mars, nous marcherons ensemble, pour dire « ça suffit ! » et demander des changements immédiats.

Paris, le 6 mars 2019

 

section Paris 15 : la COP 21 et l’accord de Paris sur le climat

– jeudi 7 avril à 20h : La section Paris 15 propose un débat  animé par Jean-Pierre Dubois et Anne Tardieu, co-responsables du groupe de travail de la LDH Développement durable autour de ces questions : La COP 21 et l’accord de Paris : Quel est le  contenu de l’accord de Paris sur le climat, cet accord est-il ambitieux, contraignant ? Est-ce un succès ou un échec ? Quels enjeux pour la démocratie et les droits de l’Homme ? Quel avenir pour les droits et pour les mobilisations après l’accord de Paris » ? Á la Maison des Associations, 22 rue de la Saïda, 75015 Paris,  (Tram ligne 3 -arrêt Georges Brassens, bus ligne 89 -arrêt Georges Brassens, métro ligne 12 -station Convention  ou Porte de Versailles)