Mercredi 13 juillet 2022, place de la Réunion


Le 14 juillet 1953, à l’arrivée d’une manifestation, place de la Nation, la police parisienne charge le cortège de nationalistes algériens pour leur arracher banderoles, drapeaux, pancartes… Affrontements, heurts, bousculades, les policiers tirent. On relève sept morts : six Algériens et un syndicaliste français et de nombreux blessés dont cinquante par balle.

Depuis plusieurs années un collectif d’associations animé par la LDH, avec Attac 12e, la Commune libre d’Aligre, le Maghreb des films, le PCF 12e, Solidaires Paris, et l’UL CGT 12e commémorent cet événement, avec le soutien actif de la Mairie du 12e. C’est une occasion d’assurer  le devoir de mémoire et de réfléchir et échanger sur des sujets comme l’Algérie hier et aujourd’hui, la répression policière, le droit de manifester, le colonialisme, etc.

Nous vous invitons cette année encore à partager souvenir, débat et convivialité,  
Mercredi 13 juillet 2022
18 heures 30

Commémoration :

Dépôt de gerbes, prises de paroles,débat avec des élus le la Mairie du 12e, l’historien Nedjib Sidi Moussa, l’avocat Arié Alimi 

Place de l’île de la Réunion Paris 12e
20 heures 30

Bal populaire  avec l’orchestre FANFARINHABoissons et restauration sur place, librairies…Au kiosque à musique de la place de la Nation

Le film de Daniel Kupferstein « Les balles du 14 juillet » sera projeté au cinéma Majestic Bastille, Paris 11ele dimanche 10 juillet à 11 heures. La projection sera suivie d’un débat.

_____

NON A L’EXTRÊME DROITE, POUR LA JUSTICE ET L’EGALITE, Paris Nation


Rassemblements le samedi 16 avril partout en France
A PARIS 14hPLACE DE LA NATION

Appel unitaire à rassemblements le samedi 16 avril partout en France et à Paris à 14h place de la Nation

L’extrême droite est à nouveau présente au second tour de l’élection présidentielle, forte d’un niveau de voix jamais atteint. Nous refusons de la voir accéder au pouvoir. Les causes en sont diverses et anciennes, elles ont été analysées et sont connues. Les responsabilités sont à chercher du côté des politiques ultralibérales menées depuis des années qui ont exacerbé les injustices et les inégalités sociales, enfoncé des territoires et des populations dans la précarité et le désarroi.
Nos organisations les ont combattues, comme elles ont dénoncé les attaques portées contre les libertés. Elles les dénonceront encore demain, sans désemparer face à l’adversité. L’urgence, aujourd’hui, c’est d’affirmer collectivement la force des idées et des valeurs qui nous rassemblent. Elles sont constitutives de la démocratie et totalement incompatibles avec la haine, la xénophobie, la démagogie nationaliste et la mise en opposition de tous contre tous que portent les mouvements d’extrême droite. 
En rejetant Marine Le Pen, il s’agit d’empêcher l’avènement d’un projet de société destructeur de l’État de droit, de la république démocratique sociale et solidaire que nous défendons chaque jour. Il s’agit de dénoncer son programme trompeur qui frapperait durement les plus faibles, les plus démunis, les femmes, les personnes LGBTI ou étrangères.Ensemble, nous voulons réaffirmer que la devise « Liberté, Egalite, Fraternité » doit, plus que jamais, rester à l’ordre du jour, pour toutes et tous, sans exclusive ni distinction. Dans la diversité de nos approches et formes d’actions, nous voulons construire un destin commun de justice sociale et environnementale autour de l’égalité des droits, par le débat démocratique, un dialogue social et civil renforcé, un État de droit qui garantisse pleinement nos libertés, une République laïque et solidaire, protectrice de l’arbitraire, riche de services publics confortés, reconnus, bénéficiant des moyens de leur pleine efficacité.
Cette ambition commune serait gravement mise en cause avec l’arrivée au pouvoir de l’extrême droite.C’est pourquoi, ensemble, nous invitons chacune et chacun à participer à de larges rassemblements populaires dans toutes les communes de France et à Paris, le samedi 16 avril 2022 autour d’un même appel :« Contre l’extrême droite et ses idées,
pas de Marine Le Pen à l’Elysée »

➤ Participez au rassemblement parisien, le samedi 16 avril à 14h, place de la Nation à Paris.➤ Faites nous remonter les informations sur vos rassemblements en région.

➤ Imprimez et diffusez les tracts élections (notamment celui sur les extrêmes droites) et les fiches nos droits (en manifestation, en cas de fouilles et contrôles, en garde à vue).

➤ Faites nous suivre vos photos dès que possible auprès de communication@ldh-france.org
Premiers signataires : Ligue des droits de l’Homme (LDH), Confédération générale du travail (CGT), Confédération paysanne, Fédération des associations générales étudiantes (Fage), Fédération syndicale unitaire (FSU), Fédération syndicale étudiante (FSE), Mouvement national lycéen (MNL), Syndicat des avocats de France (Saf), Syndicat de la magistrature (SM), Union nationale des étudiants de France (Unef), Union syndicale Solidaires, Vigilance et initiatives syndicales antifascistes (Visa), ActionAid France, Amis de la Terre France, APF France handicap, Assemblée citoyenne des originaires de Turquie (Acort), Association des familles des prisonniers et disparus Sahraouis (AFAPREDESA), Association des femmes de l’Europe méridionale (Afem), Association de promotion des cultures et du voyage, Association des travailleurs maghrébins de France (ATMF), Attac France, Campagne antiracisme et solidarité, Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active (Ceméa), Centre de recherche et d’information et de développement (Crid) La Cimade,

UN ÉCRAN DES DROITS : MEDIA CRASH, 10 avril, Majestic Bastille

, EN PRÉSENCE DE ELIANOR MONKAM ET EDWY PLENEL JOURNALISTE ET DIRECTEUR DE MEDIAPART

DIMANCHE 10 AVRIL 2022 À 11H AU MAJESTIC BASTILLE

MEDIA CRASH – QUI A TUÉ LE DÉBAT PUBLIC?
Un film de Luc Hermann et Valentine Oberti

Séance suivie d’une rencontre avec Elianor Monkam et Edwy Plenel journaliste et directeur de Mediapart

Il y a ce que vous voyez, ce que certains souhaitent que vous voyiez, et ce que vous ne voyez pas. Jamais la France n’a connu une telle concentration des médias privés.
Quelques industriels milliardaires, propriétaires de télévisions, radios, journaux utilisent leurs médias pour défendre leurs intérêts privés. Au détriment de l’information d’intérêt public. En cachant ce qui est essentiel, en grossissant ce qui est accessoire, ces médias façonnent, orientent, hystérisent pour certains le débat. Avec la complicité de certains responsables politiques, qui s’en accommodent volontiers.

Mediapart et Premières Lignes vous racontent les coulisses des grands médias.

Rendez-vous mensuel,
en partenariat avec la LDH, Amnesty Int., L’OIP et Autour du 1er mai

3ème anniversaire de l’Observatoire parisien des libertés publiques

Observer les forces de l’ordre pour défendre les libertés

l’observation comme contre-pouvoir citoyen

Rencontre-discussion pour le troisième anniversaire de l’Observatoire parisien des libertés publiques

Retrouvez l’enregistrement ici

Rencontre sur l’observation comme contre-pouvoir citoyen – YouTube


Dimanche 27 mars 2022 à 17h30

au Lieu-Dit 6 rue Sorbier Paris 20Avec Arié Alimi, avocat, membre de la Ligue des droits de l’Homme, Capucine Blouet et Anaïs Gournay, membres de l’Observatoire parisien des libertés publiques 

Observatoire parisien des libertés publiques

Email : contact@obs-paris.orgTwitter : @ObsParisienFacebook : facebook.com/obsparisien

Contre le racisme, les violences policières et pénitentiaires ! Paris, 19 mars

– RDV Collectif « J’y suis, j’y vote » 12h30 -13h square en face du Café Sarah Bernhardt – Place du Châtelet – Paris

Manifestation nationale à Paris contre le racisme, les violences policières et pénitentiaires !

Place Châtelet – 75001 – Paris, le samedi 19 mars à 14h

===================================

Rendez-vous Collectif « J’y suis, j’y vote », pour défiler derrière la banderole du collectif et distribuer le dernier tract – en pièce jointe

Samedi 19 Mars de 12h30, jusqu’à 13h

au niveau du square en face du Café Sarah Bernhardt ,

Puis positionnement du cortège suivant le cortège de la coordination Sans Papiers CSP75

Grande Manifestation nationale à Paris contre les violences d’état et le racisme :

Notre pays construit des ponts pas des murs. D’où que l’on vienne, où que l’on soit né·e, notre pays existe. Il s’appelle Solidarité.

à Paris pour une manifestation nationale au mois de mars à l’occasion de la Journée internationale contre le racisme.

Notre pays existe. Il s’appelle Solidarité.

LA CONCENTRATION DES MÉDIAS TUE LA DÉMOCRATIE, 18 mars 2022


MEETING 18 MARS 2022 –

A partir de 18:30 à 22 heures

Salle Olympe de Gouges, 15 rue Merlin, 75011

Venez débattre de la concentration des médias et des maisons d’édition, et de la menace Bolloré.Stands, prises de parole, tables-rondes…
Avec la participation de : Arié Alimi (Avocat), Taha Bouhafs (Journaliste), Sylvain Bourmeau (Journaliste), Laurence De Cock (Historienne), Cécile Duflot (Directrice Général d’Oxfam), David Dufresne (écrivain), Edwy Plenel (Journaliste et président de Mediapart), Jean-Baptiste Rivoire (Journaliste), Denis Robert (Journaliste), Salomé Saqué (Journaliste), Daniel Schneidermann (Journaliste)…

La Fédération de Paris de la LDH tiendra une table de presse à cet événement et vous invite à participer à la tenue de la table, au meeting, aux échanges…
https://www.stopbollore.fr/Meeting-La-concentration-des-medias-tue-la-democratie-18-mars-Paris

Journée de mobilisation contre l’antisémitisme

10 ANS APRÈS LA TUERIE DE L’ÉCOLE JUIVE DE TOULOUSE, NOUS DISONS “NON À L’ANTISÉMITISME

Journée de mobilisation contre l’antisémitisme organisée, en cette date anniversaire,le 13 mars 2022, à Paris, par le RAAR (appel signé par la LDH) Voir l’appel en pièce jointe

  • Débat public sur les événements de Toulouse de 13h30 à 16h00 : grande salle, 31 rue de la Grange aux Belles 75010 Paris – Métro Colonel Fabien.
  • Marche au départ de la place de la République, rendez-vous à 16h30. Le cortège se rendra sur le Parvis des 260 Enfants dans le 4e arrondissement.

Non à l’antisémitisme. Non à tous les racismes.

Hommage national aux morts de la rue le 15 mars 2022 à Paris


Je me fais le relais du Collectif Les Morts de la Rue pour vous faire parvenir l’invitation à L’HOMMAGE NATIONAL AUX MORTS DE LA RUE QUIAURA LIEU

MARDI 15 MARS 2022,

sous forme d’une marche silencieuse dans le Nord-Est de Paris
12H15 : DÉPART PLACE STALINGRAD
13H : ARRIVÉE AUX BUTTES-CHAUMONT. DÉPÔT DE FLEURS SUR LES GRILLES FACE À LA MAIRIE DU XIXE

 

Au moins 623 décès de personnes sans-domicile ont été appris en 2021 sur le territoire français. Elles avaient 49 ans en moyenne. 561 hommes, 62 femmes, 4 enfants de moins 5 ans et 13 de moins de 19 ans et 4 personnes de plus de 80 ans.
Chacune de ces personnes était quelqu’un. Elles n’étaient pas que SDF ou un numéro sur la liste. Elles avaient été documentariste ou artificière, soignaient les pigeons ou faisaient rire les enfants ou encore étaient cuisiniers et gourmets…
  Nous nous associons à la peine de ceux qui ont connu, aimé, soutenu ces personnes.
  RDV le 15 mars pour cette marche-hommage où nous saluerons la mémoire de chacune de ces 623 personnes dont nous avons appris le décès et de celles bien plus nombreuses restées ignorées.

  Bérangère Grisoni – 06 60 06 07 93 – @BeGrisoni [1]
_En interpellant, en honorant ces morts, nous agissons aussi pour les vivants !_

HISTOIRE(S) DE RACISME SYSTÉMIQUE, Fréquence Droits, 28 février

En avant goût de notre pièce de Théâtre Forum « Tu viens d’où, toi ? les 5 et 6 mars …
Pap Ndiaye & Gilles Manceron seront nos prochains invités sur Fréquence Droits lundi 28 février de 18h à 19h

c’est sur ALIGRE FM 93.1 >>
HISTOIRE(S) DE RACISME SYSTÉMIQUE
Fréquence Droits, le rendez-vous mensuel de la LDH, section 10/11, sur  Aligre FM  a décidé de s’emparer des mots « racisme systémique » et « privilège blanc » qui se sont imposés dans le vocabulaire politique français, non sans provoquer, débats, controverses et parfois malentendus, pour exprimer leur vérité, leur force et leur subtilité.

Le fil conducteur de cette émission sera le spectacle « Tu viens d’où, toi ? »,un spectacle pensé par la LDH et la compagnie NAJE qui fera l’objet de deux représentations les samedi 5 mars à 20h00 et dimanche 6 mars à 15h00 à la Maison des métallos, 94 rue Jean-Pierre Timbaud, 75011 Paris.
Avec les témoignages d’Irène, Noria, et Aza, membres de la troupe (à 50% blanche et 50% racisée) ainsi que Farida Aouissi, et Fabienne Brugel, comédiennes et autrices.
En studio, deux éminents historiens :Pap Ndiaye, Professeur des universités, et directeur général du Musée National de l’Histoire de l’Immigration situé au Palais de la Porte DoréeEtGilles Manceron, membre de la Ligue des Droits de l’Homme et du Comité de vigilance face aux usages publics de l’HistoireAvec eux, il sera question de donner un sens aux mots utilisés, d’éclairer certains des débats qui agitent la société française de 2022, et de répondre à plusieurs questions essentielles :Comment expliquer qu’une droite réactionnaire ait pu imposer ses thématiques dans l’espace public ? Comment agir face au racisme structurel et comment s’allier, entre blancs et racisés, dans la lutte décoloniale et antiraciste ?

Débat animé par Claude Cirille avec Boudjemaâ Dahmane, président de la section Paris 10-11 de la LDH

SÉCURITÉ PARTOUT, JUSTICE NULLE-PART, sur Radio Aligre

Pour cette dernière de l’année 2021, au lieu de vous emmener pour une plongée en profondeur au cœur d’un sujet, nous allons ensemble prendre de la hauteur et jeter un regard sur cette année passée. 

Ainsi le fil rouge qui guidera notre conversation au cours de cette émission est le renforcement du tout sécuritaire sur nos vies et des combats de la LDH pour les droits fondamentaux.

SÉCURITÉ PARTOUT, JUSTICE NULLE-PART

Notre invitée : 

Marie-Christine Vergiat, vice-présidente de la LDH et ex-députée européenne

Débat animé par Eugène Sandoz

avec Boudjemaà Dahmane, président de la section Paris 10-11 de la LDH
ALIGRE FM 93.1 Accueil – Aligre FM
Section Paris 10/11

Nouveau Schema national du maintien de l’ordre

Un communiqué de l’observatoire des libertés publiques de la LDH sur ce document officiel important pour la tenue des manifestations et les droits à manifester.

………….Lire la suite et télécharger le communiqué complet ici

On peut lire aussi sur ce sujet la Note d’observation établie lors de la manifestation « anti passe sanitaire » du 16 octobre 2021.