L’Ecran des droits : La (très) grande évasion, 9 octobre 2022 – Majestic Bastille

L’écran des droits a 10 ans !

Pour célébrer le dixième anniversaire de notre rendez-vous mensuel, venez découvrir en avant-première le nouveau film de Yannick Kergoat, La (très) grande évasion,

en présence du réalisateur et d’Arié Alimi, avocat et membre du comité national de la LDH.

La (très) grande évasion
9 octobre 2022 – Majestic Bastille

 
Le filmLa (très) grande évasion
Un film de Yannick Kergoat
France, 2022, 1h54

Bienvenue dans le monde enchanté de l’évasion des capitaux. Les clefs de la fortune : savoir se cacher, trouver des complices et profiter de toutes les failles. À nous autres, il reste les politiques d’austérité et la joie de vivre dans un monde de plus en plus inégalitaire. Entre Paris, Washington et Luxembourg, de la Société Générale à HSBC, en passant par les enseignes mondialisées, ce documentaire traque les circuits de «  l’optimisation fiscale  » – formidable litote  ! La rencontreLa projection sera suivie d’une rencontre avec le réalisateur Yannick Kergoat et Arié Alimi, avocat et membre du comité national de la LDH.
 Informations pratiques

Dimanche 9 octobre à 10h45
Au cinéma Majestic Bastille

 Infos et réservations


Chaque mois depuis 10 ans un collectif inter-associatif œuvrant pour la défense des droits humains organise une rencontre-débat autour d’un film, avec le Majestic Bastille (2-4 Bd Richard Lenoir 75011) / Dulac Cinémas comme précieux partenaire. Ce rendez-vous mensuel initié par la Ligue des Droits de l’Homme, et rejoint par Amnesty International, l’Observatoire International des Prisons et Autour du 1er mai, s’intitule L’écran Des Droits.
Nous accueillons le public autour d’une programmation et l’animation de débats en présence de l’équipe du film et d’expert.e.s du ou des sujets abordés dans la tradition des ciné-clubs, nés de l’éducation populaire.

 Le communiqué de presse de nos dix ans !

Un écran des droits, cinédébat, DES HOMMES, 15 mai, Majestic Bastille

DES HOMMES, Un film de Alice Odiot et Jean-Robert Viallet
La projection sera suivie d’une rencontre avec la coréalisatrice Alice Odiot et Matthieu Quinquis, membre du CA de l’Observatoire international des prisons.

France – 2019 – 90 min

Trente mille mètres carrés et 2 000 détenus dont la moitié n’a pas 30 ans. La prison des Baumettes raconte la misère, la violence, les abandons et les espoirs aussi. C’est une histoire avec ses cris et ses silences. Un concentré d’humanité.

UN ÉCRAN DES DROITS est un rendez-vous mensuel en partenariat avec la LDH, Amnesty Int., L’OIP et Autour du 1er mai

UN ÉCRAN DES DROITS : DES HOMMES de Alice Odiot et Jean-Robert Viallet, EN PRÉSENCE de l’équipe du film | Dulac Cinémas (dulaccinemas.com)

Section Paris 10/11Fédération de Paris de la Ligue des Droits de l’HommeLigue des Droits de l’Homme

Contre le racisme, les violences policières et pénitentiaires ! Paris, 19 mars

– RDV Collectif « J’y suis, j’y vote » 12h30 -13h square en face du Café Sarah Bernhardt – Place du Châtelet – Paris

Manifestation nationale à Paris contre le racisme, les violences policières et pénitentiaires !

Place Châtelet – 75001 – Paris, le samedi 19 mars à 14h

===================================

Rendez-vous Collectif « J’y suis, j’y vote », pour défiler derrière la banderole du collectif et distribuer le dernier tract – en pièce jointe

Samedi 19 Mars de 12h30, jusqu’à 13h

au niveau du square en face du Café Sarah Bernhardt ,

Puis positionnement du cortège suivant le cortège de la coordination Sans Papiers CSP75

Grande Manifestation nationale à Paris contre les violences d’état et le racisme :

Notre pays construit des ponts pas des murs. D’où que l’on vienne, où que l’on soit né·e, notre pays existe. Il s’appelle Solidarité.

à Paris pour une manifestation nationale au mois de mars à l’occasion de la Journée internationale contre le racisme.

Notre pays existe. Il s’appelle Solidarité.

Rapport Jeunes / police, au Campus Condorcet, 30 nov.

Rapport Jeunes / police, au Campus Condorcet, 30 nov.

La Fédération de Paris s’est associée à la Fédération du 93 pour tenir une permanence au Campus Condorcet.Cette démarche, qui associe également l’Observatoire des pratiques policières du 93, débouche sur un partenariat pour l’organisation d’un forum avec l’association Médiation nomade (intervenant en soirée avec un camion dans des cités populaires pour désamorcer des tensions, créer un espace de convivialité la nuit afin d’aider à une communication non-violente).

Le forum, qui se tiendra le 30 novembre prochain de 18h à 22h30 au Campus Condorcet (métro Front populaire),  aura pour thème les rapports entre les jeunes et la police : « si on se parlait? »


Programme-Forum-Jeunes-Police.pdf (mediationnomade.fr)

L’inscription (gratuite) est ouverte : 

5ème Forum National LA NUIT NOUS APPARTIENT Billets,

Le mar 30 nov. 2021 à 18:00 | Eventbrite

Des propositions de la section Paris 10-11

– le 28 mai : Pour rejoindre cette réunion : dans votre moteur de recherche, composez https://cast.gns11.fr

– le 30 mai : Un Ecran, Des Droits Projection du film « Douce France » à 11h au Majestic Bastille en présence du réalisateur Geoffrey Couanon et de Dominique Picard présidente de CARMA, le projet de transition écologique à partir du triangle de Gonesse.

Amina, Sami et Jennyfer sont lycéens en banlieue parisienne, dans le 93. Avec leur classe, ils se lancent dans une enquête inattendue sur un gigantesque projet de parc de loisirs qui implique d’urbaniser les terres agricoles proches de chez eux. Mais a-t-on le pouvoir d’agir sur son territoire quand on a 17 ans ? Drôles et intrépides, ces jeunes citoyens nous emmènent à la rencontre d’habitants de leur quartier, de promoteurs immobiliers, d’agriculteurs et même d’élus de l’Assemblée Nationale.
Une quête réjouissante qui bouscule les idées reçues et ravive notre lien à la terre !

– le 31 mai : l’émission de notre section sur Aligre FM (93.1) de 18h à 19h animée par Bruno Guironnet du bureau de la section  » Agriculture urbaine : quels possibles ? » avec Florian Nouvel, du jardin partagé Truillot, Flaminia Paddeu, docteure en géographie, maîtresse de conférences à Paris 13 et chercheuse au laboratoire Pléïade, et Dominique Picard, présidentede l’association CARMA, le projet de transition écologique à partir du triangle de Gonesse.

Ciné débat, « POLICE ILLEGITIME VIOLENCE », Paris 12 Commune d’Aligre, 13 février

« POLICE ILLEGITIME VIOLENCE », Documentaire de Marc Ball 

Pour la première fois en France, des adolescents ont porté plainte collectivement pour violences volontaires contre une brigade de police dans le 12ème arrondissement de Paris.

Le procès a révélé la notion d’ « indésirable », présente dans les mains courantes. Une catégorie qui questionne la mission même de la police.

De Paris  12ème jusqu’à la cité Champagne à Argenteuil, citoyens, éducateurs, avocats mais aussi policiers, cherchent une issue, dans le droit, le dialogue ou  dans les mobilisations.

Tous dénoncent le recours systématique à une violence qu’ils considèrent comme illégitime. En suivant leur combat, ce film lève le voile sur les mécanismes de cette violence et les silences qui l’entourent.

Projection suivie d’un débat en présence et avec la participation du
réalisateur  Marc Ball et de la productrice Song Pham
Coproduction Talweg production et France 3 Paris Ile de France Avec le soutien de Public Sénat, du CNC, du Fonds Images de la Diversité – Commissariat général à l’égalité des territoires, de la Procirep-Angoa et de la Fondation Un Monde par tous.

« Vidéosurveillance et reconnaissance faciale », conférence débat, 28 janvier , Paris

Au nom de la sécurité et de la lutte contre le terrorisme, les pouvoirs publics déploient inexorablement des systèmes de vidéosurveillance dans notre espace public. Alors que leur efficacité peut être sérieusement mise en question, aucune étude d’impact sérieuse n’a été commandée par les pouvoirs publics. La vidéosurveillance ne prévient pas le crime : tout juste produit-elle des déplacements de la délinquance et sert-elle, parfois, à identifier les auteurs des faits après coup.

Malgré les échecs de ces systèmes, il est de plus en plus souvent question d’y adjoindre des systèmes de vidéo-verbalisation ou encore de reconnaissance faciale permettant d’identifier « à la volée » des suspects, d’analyse d’émotions qui permettraient de détecter des suspects en puissance…. De nombreux responsables politiques semblent, dans une obsession du tout sécuritaire, s’inspirer fortement des pratiques de surveillance chinoises  et sans même questionner les usages de ces systèmes qui présentent de véritables dangers pour les libertés.

Pour discuter de ces enjeux et dangers, à l’occasion de la la Journée internationale de la protection des données personnelles, l’Observatoire des Libertés et du Numérique (OLN)* a le plaisir de vous inviter à une conférence intitulée

« Vidéosurveillance et reconnaissance faciale »
Qui se déroulera le lundi 28 janvier 2019, de 19h à 21h
Au sein de la salle Dreyfus – dans les locaux de la Ligue des droits de l’Homme (138 rue Marcadet, 75018 Paris)

Où interviendront :

–       Laurent Muchielli, sociologue et auteur du livre « Vous êtes filmés – enquête sur le bluff de la vidéosurveillance« 

–       et Asma Mhalla, consultante et maitre de conférence à Science Po Paris.

En espérant vous voir nombreuses et nombreux à cette occasion.

Organisations membres de l’OLN : Amnesty International FranceLe CECILCreis-Terminal, Globenet, La Ligue des droits de l’Homme (LDH), La Quadrature du Net (LQDN), Le Syndicat des Avocats de France (SAF), Le Syndicat de la Magistrature (SM).