Tou.te.s à la Marche des Libertés : samedi 30 janvier à 14h, face au Castillet, à Perpignan

Plus déterminé.e.s que jamais jusqu’au retrait de la Loi « Sécurité Globale » !

Les manifestations du samedi 16 janvier contre la loi « Sécurité globale » et les dérives antidémocratiques et répressives du pouvoir ont rassemblé 200 000 personnes dans 88 villes. Presque partout les cortèges ont défilé dans le calme et la détermination, cependant cinq grandes villes ont connu des entraves graves à la liberté de manifester.

Ainsi, le gouvernement poursuit sa politique liberticide en multipliant les atteintes au droit de manifester.

On ne nous empêchera pas de nous exprimer, de défendre nos droits et libertés.

Plus déterminés que jamais notre mouvement voit de nouvelles associations nous rejoindre partout dans le pays, de nouveaux acteurs du monde social, culturel, syndical. Nous ne nous laisserons pas intimider par ces nouvelles attaques aux droits et libertés en France.

Comme partout dans le pays, nous appelons la population à manifester à Perpignan le samedi 30 janvier à 14h au pied du Castillet
pour le retrait de la loi « Sécurité globale » et du nouveau schéma national du maintien de l’ordre
 et de toutes les lois liberticides.

#StopLoiSécuritéGlobale66 – contact : observatoirelibertes66@laposte.net

La Coordination est composée de l’ASTI, la CGT 66, le Collectif Bas les Masques, la CNT, Femmes Solidaires, Génération.s, la FSU, les Groupes d’Action France Insoumise, la Legal Team Gilets Jaunes, la Ligue des droits de l’Homme, le NPA, le PG 66, le RCP 66, Solidaires.

Marche des Libertés – tous ensemble samedi 16 janvier à 14 h au pied du Castillet pour le retrait total de la loi Sécurité globale

Communiqué de presse de la coordination 66 Stop loi sécurité globale du samedi 16 janvier

Mobilisons-nous contre la loi «Sécurité globale»

La coordination 66 « Stop Loi Sécurité globale », composée de nombreux syndicats, partis, collectifs et associations des Pyrénées-Orientales, appelle à poursuivre et amplifier les mobilisations qui ont déjà rassemblé plusieurs centaines de personnes à Perpignan et des centaines de milliers au niveau national.

L’interdiction de la manifestation du samedi 9 janvier à Prades à l’appel du collectif « Bas les Masques » nous renforce dans la nécessité d’exiger le respect de la liberté d’expression, du droit à s’exprimer et du droit de manifester.

Nous donnons rendez-vous le samedi 16 janvier à 14h au pied du Castillet à Perpignan pour une MARCHE DES LIBERTES, pour exiger le retrait total de la loi Sécurité globale, des décrets de fichage et de toutes les lois liberticides présentés par le gouvernement et porter un coup d’arrêt à la dérive autoritaire qui frappe l’ensemble de la population.

Page facebook coordination 66

Rassemblement à Perpignan le samedi 19 décembre à 14h Allée Maillol, contre la loi « Sécurité globale »

La coordination #StopLoiSécuritéGlobale 66 appelle à une nouvelle mobilisation samedi 19 décembre 2020 contre la proposition de loi « Sécurité globale ». Elle prendra la forme d’un rassemblement à Perpignan, à 14 heures, allées Maillol.

Depuis un mois, la coordination #StopLoiSécuritéGlobale exige le retrait de la proposition de loi « Sécurité globale » et du Schéma national de maintien de l’ordre. Ce sont encore une fois les citoyen.ne.s qui protègent les libertés publiques fondamentales et essaient d’écarter toute tentative de surveillance de masse.

C’est pourquoi la coordination #StopLoiSecuriteGlobale 66 appelle à poursuivre la mobilisation jusqu’à son retrait définitif. Les dispositions de cette loi scélérate sont liberticides. La situation sera en outre aggravée avec les 3 décrets de fichage de masse qui vont bientôt rentrer en application, intitulés « Prévention des atteintes à la sécurité publique ». C’est bien une politique d’ensemble qui porte atteinte aux libertés et aux droits des citoyenne.s qu’il faut stopper.

Vendredi 27 novembre, samedi 28 novembre, jeudi 3 décembre, samedis 5 et 12 décembre, les manifestantes et manifestants ont exercé leurs droits les plus fondamentaux, en France et dans les Pyrénées-Orientales.

Rendez-vous samedi 19 décembre à Perpignan, à 14h dans le bas des allées Maillol, face au cinéma Castillet.

Pour dire non à l’amplification de la mise en place d’un système liberticide ! Non à la réduction des libertés de s’exprimer et de revendiquer !

la Coordination #STOP LOI SECURITE GLOBALE 66 (16-12-20)