Rassemblement en hommage à la journaliste palestinienne assassinée ce 11 mai

La LDH est intervenue lors du rassemblement du 17 mai en hommage à la journaliste palestinienne Shireen Abu Akleh assassinée par l’armée israélienne à Jénine.

Ce rassemblement était organisé devant les facs de lettre et de droit à Clermont-Ferrand par l’ AFPS 63 ( Association France Palestine Solidarité ) :

Lien vers la pétition : https://chng.it/LZ2BgsVDF4

Rassemblement pour l’Ukraine du 9 mai

130 personnes se sont rassemblées à Clermont-Ferrand le lundi 9 mai pour la paix en Ukraine.

Les manifestants ont pu écrire des messages de soutien sur une banderole qui accompagnera un prochain convoi d’aide à destination de l’Ukraine.

Voir le reportage de cette manifestation sur le blog de Georges André :
https://blogs.mediapart.fr/georges-andre/blog/100522/nouveau-rassemblement-et-solidarite-pour-lukraine-contre-cette-guerre-qui-dure

Marche pour l’Ukraine, contre Poutine et ses complices

Une guerre ignoble a toujours cours en Europe. ….

Nous voulons que tout soit fait pour que l’agression que subit l’Ukraine soit enfin stoppée. Cette invasion russe d’un pays démocratique menace notre sécurité, nos valeurs, notre avenir, nos libertés et notre honneur.

Nous réaffirmons notre solidarité pleine et entière à l’égard de l’Ukraine souveraine et indépendante.

Nous sentons tous que notre avenir commun se décide dans cette guerre.

Nous appelons à marcher en soutien à cette résistance héroïque et en mémoire des victimes. …/…

Nous appelons à marcher pour le renvoi de Vladimir Poutine et ses complices devant un tribunal pénal international. …/…

Lien vers le communiqué complet sur le site LDH France :
https://www.ldh-france.org/marche-pour-lukraine-contre-poutine-et-tous-ses-complices/

Solidarité avec le peuple ukrainien

Communiqué LDH France

La Ligue des droits de l’Homme (LDH) condamne la décision du président Russe Vladimir Poutine de déclencher une guerre d’invasion contre l’Ukraine, après des mois de discussions diplomatiques stériles.

Elle voit dans cette agression la confirmation de la tendance lourde qu’ont les régimes totalitaires à faire prévaloir la force en tout temps, au mépris du droit international, de la souveraineté des États et des droits fondamentaux des peuples. Elle souligne que l’absence de réactions effectives face aux atteintes portées aux libertés, aux droits de l’Homme et à leurs défenseurs nourrit une culture de la violence, de la guerre et du conflit.

Face à ce lourd défi menaçant toutes les démocraties, elle appelle la communauté internationale et la France à intervenir d’urgence pour obtenir une désescalade immédiate et la protection des populations civiles déjà durement touchées.

La LDH exprime sa totale solidarité avec le peuple ukrainien et participera à toutes les initiatives partout en France allant dans le sens de la paix et de l’intérêt des peuples concernés.

Paris, le 24 février 2022