Elections législatives : un vote essentiel pour l’avenir démocratique du pays

Communiqué LDH

Dimanche prochain, les citoyennes et les citoyens de notre pays choisiront celles et ceux dont va dépendre l’orientation des politiques dans les prochaines années.

Favorable au débat démocratique, la LDH (Ligue des droits de l’Homme) se félicite de voir que la future Assemblée sera sans doute moins monolithique que l’Assemblée sortante.

Cependant, elle constate que le premier tour de ces élections législatives a malheureusement été marqué par une abstention massive, notamment des jeunes, et l’implantation géographique de plus en plus forte d’une extrême droite en mesure de disposer d’un groupe politique à l’Assemblée nationale.

La LDH rappelle que le Rassemblement national est un parti qui ne porte pas les valeurs républicaines et qu’aucune voix ne doit donc se porter sur les deux cent candidates et candidats de ce parti qualifiés pour le second tour. Elle appelle les électrices et électeurs à se mobiliser pour faire vivre la démocratie dans notre pays.

Elle souhaite que figurent dans les priorités de la future représentation nationale la protection des libertés et la lutte contre les inégalités.

Paris, le 15 juin 2022

Contre l’extrême droite, votez !

Communiqué LDH

Pour la deuxième fois consécutive, l’extrême droite est présente au second tour de l’élection présidentielle, sur fond d’une participation électorale en recul.

L’accession de l’extrême droite au pouvoir est aujourd’hui possible,

favorisée par les reculs sociaux et démocratiques accélérés du quinquennat qui s’achève. Cela constituerait une lourde hypothèque sur nos libertés et inaugurerait, y compris sur le plan international, des temps d’insécurités et d’injustices accrues, marqués de tensions sociales et de violences inédites avec un démantèlement complet de l’Etat de droit et toutes ses conséquences.

Nos vies toutes entières en seraient profondément affectées, à commencer par celles des plus faibles, des plus démunis, des plus exploités.

La liberté, l’égalité et la fraternité ne sont pas négociables et doivent être protégées de leurs pires ennemis, ceux et celles qui ne souhaitent qu’une chose : détruire l’idéal démocratique et les valeurs de la République, remettre en cause l’intérêt général et mettre en œuvre un programme antisocial de « préférence nationale » tissé de xénophobie, de haine et de mensonges.

La Ligue des droits de l’Homme (LDH) alerte sur ce péril pesant sur la justice, l’Etat de droit garant des libertés, de l’égalité des droits, sans discriminations d’origine, de genre, de religions ou de convictions.

C’est pourquoi, en conscience et responsabilité, forte de tous les combats menés ces cinq dernières années contre les politiques gouvernementales,

la LDH appelle chacune et chacun à voter le 24 avril 2022, et à utiliser le bulletin de vote E. Macron pour que M. Le Pen et ses alliés soient largement battus et aient le moins de voix possible.

Paris, le 12 avril 2022

Télécharger le communiqué “Contre l’extrême droite, votez !” au format PDF

Elections 2022 – La LDH en campagne

Prises de position de la LDH sur ses grands axes de travail :

  • Un système institutionnel de moins en moins démocratique
  • Un État de droit mis à mal par des états d’exception
  • Une société rongée par les inégalités

Lien vers l’article complet sur le site LDH France :
https://www.ldh-france.org/elections-2022-la-ldh-en-campagne/

Les campagnes présidentielles et législatives : des temps de débat collectif pour construire notre société de demain

Liens vers les fiches thématiques pour téléchargement en pdf :
➤ tract droits de l’enfant ;
➤ tract droits des étrangers ;
➤ tract droit à la santé
➤ tract laïcité ;
➤ tract droits des femmes ;
➤ tract justice ;
➤ tract extrêmes droites ;
➤ tract environnement ;
➤ tract démocratie ;
➤ tract vieillissement ;

Manifestation unitaire contre les extrêmes-droites et leurs idées.

La LDH a participé à la manifestation du
26 mars, avec le collectif LCED63
place de la victoire à Clermont-Ferrand
pour rappeler que

Le rassemblement Place de la Victoire a réuni environ 200 personnes avant le départ de la manifestation vers la Place de Jaude.

Après dispersion de la manifestation, des militants antifascistes qui avaient été suivis, ont été attaqués par un groupe d’extrême-droite. Deux personnes ont été blessées. Voir l’article de Mediacoop :
https://mediacoop.fr/28/03/2022/des-violences-en-marge-de-la-manifestation-contre-les-extremes-droites/

*******

Le collectif LCED 63 est constitué d’une vingtaine d’organisations
syndicales, politiques, associatives et coopératives.
Contact : lced63@protonmail.com

Répression des associations dans le cadre de la lutte contre l’islamisme

« La facilitation des conditions de dissolution d’une association ou d’un collectif, sur motivation du ministère de l’Intérieur et décret présidentiel, et leur multiplication ces derniers mois, pèsent comme une menace sur l’ensemble des libertés d’opinion, d’expression et de manifestation indissociables de la liberté d’association » s’inquiètent les associations membres de la Coalition pour les libertés associatives.

Au nom de la « lutte contre le communautarisme et le séparatisme » ou de « la défense des principes républicains », des associations de défense des droits des musulmans ainsi que celles faisant preuve de solidarité envers ces populations, sont la cible de sanctions de la part des pouvoirs publics.

Ces sanctions sont présentées comme une réponse au rôle que jouerait le tissu associatif dans les trajectoires de radicalisation et d’engagement terroriste. Pourtant, la démonstration du phénomène n’est jamais apportée.

Certaines associations se retrouvent ainsi la cible d’attaques politiques publiques justifiant des sanctions administratives et financières se passant du recours au droit et à une procédure contradictoire.
Ce phénomène connaît une accélération depuis l’assassinat de Samuel Paty en octobre 2020 au point de se transformer en « nouvelle chasse aux sorcières ».

l’Observatoire des libertés associatives, réunissant des chercheurs en sciences sociales et des responsables associatifs, analyse la répression des associations dans le cadre de la lutte contre l’islamisme à travers des cas de sanctions abusives entre 2016 et 2021.

Récupérer les documents dans votre dossier téléchargement :

Télécharger la synthèse du rapport
Télécharger le rapport de l’observatoire
Télécharger les annexes du rapport

Lien vers l’article du site LDH.org :
https://www.ldh-france.org/une-nouvelle-chasse-aux-sorcieres-enquete-sur-la-repression-des-associations-dans-le-cadre-de-la-lutte-contre-lislamisme/

Libertés fondamentales

Libertés fondamentales, combat vital Politis hors-série n° 74 – 6 €
Novembre-décembre 2021 – 52 pages
Depuis des années les libertés sont en recul. Politis et la LDH ont décidé d’aller au-delà de ce constat sans appel. Dans ce numéro hors-série, nous invitons des spécialistes, des universitaires, des écrivains, des militants… tous engagés pour apporter des clés de réflexion. Et surtout des propositions en faveur de la défense des droits. Commander un numéro
Ce numéro est important aussi pour soutenir la diversité et la liberté de la presse !

Extrêmes-Droites = Danger

La situation politique et sociale en France devient alarmante.
Les sondages montrent une progression inquiétante des intentions de vote pour les extrêmes droites.
Les agressions violentes par les groupuscules d’extrême-droite atteignent un niveau jamais vu depuis des décennies,

Dans le Puy-de-Dôme aussi, la menace est réelle.
Le développement des groupes d’extrême droite à Clermont-Ferrand a repris, se traduisant notamment par des collages, des tags racistes, une présence visible dans les manifestations « anti-pass ».
Il y a aussi eu une série d’actes d’intimidation et d’agression physiques entrainant des hospitalisations.

Les extrêmes droites, loin de viser l’unité du « peuple » et la cohésion sociale, divisent les habitant-e-s, entre celles et ceux d’origine française et celles et ceux d’origine étrangère, ou suivant la couleur de leur peau, leur religion, leur vêtement, leur mode de vie…

Nous appelons à combattre les extrêmes droites et leurs idées, par la mobilisation la plus large, en faisant vivre les valeurs de solidarité et d’égalité.

Voir le texte complet
publié par Le collectif de Lutte Contre les Extrêmes Droites ( LCED 63 )
dont fait partie la LDH.