Drame de Melilla : 33 migrants condamnés à de la prison ferme pour « entrée illégale » au Maroc

Des migrants après leur arrivée à Melilla, le 24 juin 2022. Crédit : DR


Le tribunal de Nador a condamné, mardi, 33 migrants africains à 11 mois de prison ferme chacun pour « entrée illégale » au Maroc à la suite de la tentative d’entrée dans l’enclave espagnole de Melilla fin juin. Au moins 23 personnes sont mortes lors cet événement.

Lire ICI

Émotion et controverses après le drame de Melilla, dans le nord du Maroc

Manifestation de migrants contre le racisme, à Rabat, au Maroc, le 28 juin 2022. – / AFP


L’ONU et l’Union africaine ont appelé à une enquête à la suite des affrontements qui ont coûté la vie à vingt-sept migrants à l’entrée de l’enclave espagnole au Maroc.

Lire ICI

Melilla : au moins 23 migrants périssent dans des violences sans précédent

Des dizaines de personnes ont par ailleurs été blessées, comme le révèlent des images amateurs filmées près de la frontière avec Melilla. Crédit : capture d’écran images amateur


Selon les autorités locales marocaines, 23 migrants en situation irrégulière ont péri lors d’une tentative d’entrée massive vendredi matin dans l’enclave espagnole. Le Premier ministre espagnol accuse « des mafias », des ONG réclament une « enquête approfondie » sur les circonstances de ces drames.

Lire ICI

Près de 2 000 migrants tentent d’entrer dans l’enclave espagnole de Melilla

Des membres de la Garde civile espagnole montent la garde de leur côté de l’enclave de Melilla, le 4 mars 2022. (FADEL SENNA / AFP)


Environ 130 y sont parvenus. Cette enclave fait régulièrement l’objet de tentatives d’entrée de la part de migrants cherchant à rejoindre l’Europe.

Lire ICI