Refus d’aménagement de peine de Pierre Alessandri : la Ligue des droits de l’Homme réclame « une justice pour l’apaisement » en Corse

Incarcéré depuis mai 1999, Pierre Alessandri est conditionnable depuis mai 2017. • © AFP



Les réactions s’enchaînent depuis le rejet de la demande d’aménagement de peine de Pierre Alessandri par la cour d’appel antiterroriste de Paris le 29 septembre dernier. Ainsi, dans une tribune libre, la Ligue des droits de l’Homme appelle à une « justice pour l’apaisement » en Corse.

Lire ICI

“Respecter les droits des prisonniers corses et basques, ni plus ni moins”

Pour la levée du statut DPS et la réinsertion d’Alain FERRANDI et de Pierre ALESSANDRI