Paix à Gaza !

Le mouvement aubois conserve toute sa vivacité


Ce samedi 25 mai, 150 personnes se sont à nouveau rassemblées et ont défilé dans les rues de Troyes. Après bientôt 8 mois de mobilisation, le mouvement ne s’essoufle pas.

Les prises de parole durant la manifestation ont été largement entendues par la population troyenne et la pétition (toujours en ligne) a recueilli ce matin 127 nouvelles signatures, ce qui porte le total à 2016.

Quand Mme la Préfète de l’Aube sera prête à recevoir la délégation, ce qui lui est demandé depuis déjà un certain temps, ces 2016 signatures lui, seront remises en main propre pour que la volonté citoyenne de voir la fin du massacre soit entendue au sommet des institutions nationales.



Un tee-shirt a été conçu par le collectif et mis en vente au profit de la population palestinienne. Merci d’y réserver le meilleur accueil.


Un tournoi de football est organisé par Générations.s le samedi 8 juin 2024 après midi. L’objectif est de collecter des fonds qui seront intégralement reversés à une association œuvrant à Gaza.

Vous serez les bienvenu(e)s sur le terrain ou autour de celui-ci. (Plus de précisions à venir)

A ne pas manquer la semaine prochaine



24 – 25 mai

CINÉ RENCONTRES AUTOUR DE L’ÉDUCATION





25 mai

1974-2024 : ARTISANS DU MONDE FRANCE A 50 ANS ! 


À CETTE OCCASION, LES BÉNÉVOLES D’ARTISANS DU MONDE TROYES ENTOURÉS D’EMMAÜS, DE L’AMAP, DU FRATERNEL, DES PASSEURS DE TEXTES ET DE BOCA LOCA ORGANISENT UNE JOURNÉE FESTIVE. 


RETROUVEZ-NOUS TOUTE LA JOURNÉE SUR LA PLACE DE LA LIBÉRATION (PLACE DE LA PRÉFECTURE) À TROYES.

A partir de 9 h 30 : petit déjeuner solidaire

11 h : Chorale Inca

12 h 30 : apéro conviction

14 h 30 : Fanfare de l’UTT

15 h 30 : Défilé de robes recyclées (L’Authentique)

16 h 30 : Criée sur la Solidarité et le Commerce Equitable

Fil rouge de la journée : grand quizz sur le commerce équitable avec des lots à gagner et porteurs de paroles sur l’engagement personnel.

Vous êtes séduit-es ? Venez nous voir, nous vous accueillerons avec grand plaisir



25 mai

POUR UNE PAIX JUSTE ET DURABLE


Manifestation du Collectif de l’Aube pour une paix juste et durable


10h30 place Jean-Jaurès

La pétition a recueilli 1641 signatures. Elle sera remise à Madame la Préfète la semaine prochaine.

Elle est toujours en ligne et vous pouvez toujours la signer ICI



25 mai


Journée citoyenne à Sainte-Savine

Le terrain de pétanque a besoin d’une remise en état/ L’Est-Eclair


Le samedi 25 mai, les Saviniens consacreront une journée à leur commune pour réaliser ensemble des petits chantiers d’intérêt collectif, autour de projets qu’ils ont eux-mêmes proposés. Le temps de cette journée, dans une atmosphère conviviale et avec le soutien de la ville, ils se retrouveront pour la construction de cabines de plage sur le site de l’ancienne piscine, la rénovation du terrain de pétanque, à la Chapelle du Parc, une opération pochoirs et une autre de ramassage de déchets, un troc de plantes… Le midi, les participants seront rassemblés pour un repas commun et partageront les pizzas réalisées par l’association « Mieux vivre ensemble ». Tous les Saviniens qui souhaitent s’impliquer dans l’un de ces projets ou proposer une nouvelle idée peuvent encore rejoindre la petite équipe composée de bénévoles volontaires.

Contact : 03 10 72 02 84, mail democratie@ste-savine.fr,

site internet www.participons-saintesavine.fr


 


Nouvelle réforme du chômage : les règles applicables au 1er juillet seront fixées par décret


L’Assurance chômage a, ces dernières années, fait l’objet de nombreuses réformes. L’une amorcée en 2019, l’autre adoptée fin 2022. Et ce n’est pas terminé ! Une nouvelle convention chômage a été signée fin 2023. Elle est en attente d’agrément. En attendant, les règles actuellement applicables ont été prolongées jusqu’au 30 juin 2024. Mais pour compliquer encore davantage les choses, Gabriel Attal a annoncé qu’il y aura bien, encore, une nouvelle réforme de l’Assurance chômage. En raison de l’échec des dernières négociations sur l’emploi des seniors, le Gouvernement va reprendre la main. La réforme devrait intervenir par décret. Voici un point sur les règles applicables jusqu’au 30 juin 2024 et les pistes envisagées à compter du 1er juillet.



DES CHIFFRES ET DES ÊTRES


Au moment où bénéfices et dividendes battent tous les records, Macron, Attal et Le Maire ont eu une idée géniale pour trouver de l’argent, et marcher en chantant vers le « plein-emploi » : taillader davantage encore les droits des chômeurs.
Contre toute logique économique et sociale, contre les faits et les études, mais par pure idéologie. Avec un mantra en guise d’argument : « ça fonctionne. » Le chômage, ça y est, ils en seraient venus à bout, ou presque. Comme eux ne rencontreront jamais les victimes de leurs décisions, on est allé les voir. On s’est plongé dans les chiffres.
Et la réalité est légèrement différente de celle qu’ils nous vendent.

Gaza: le pire comme le meilleur

Tsav 9, le collectif radical israélien qui cible l’aide humanitaire vers Gaza



La police israélienne a annoncé, mardi, l’ouverture d’une enquête après le blocage et le saccage, la veille, de sept camions d’aide humanitaire en provenance de Cisjordanie occupée et à destination de la bande de Gaza. Plusieurs médias israéliens pointent la responsabilité de Tsav 9. Créé en janvier dernier, ce collectif radical soutenu par l’extrême droite revendique de multiples blocages visant l’enclave palestinienne tant que les otages israéliens encore retenus ne seront pas libérés.

Des sacs de céréales, de riz et de farine vidés ou jetés au sol et piétinés. C’est ce qu’il est advenu, lundi 13 mai, des marchandises de camions chargés d’aide humanitaire en direction de Gaza. Des dizaines de militants non identifiés, parmi lesquels de nombreux adolescents et jeunes hommes selon l’AFP, ont dévalisé ces camions en Israël, peu après le point de passage de Tarqumiya avec la Cisjordanie occupée, à proximité du village israélien de Shekef.



All eyes on Gaza : les artistes s’engagent pour les enfants de Gaza



Les artistes se mobilisent en faveur des enfants de Gaza, un territoire dévasté par plus de 200 jours de conflit depuis les attaques du 7 octobre 2023. Les chiffres sont accablants : près de 35 000 personnes auraient perdu la vie, tandis que 80 000 autres auraient été blessées, dont plus de 12 000 enfants. Nos estimations révèlent qu’un enfant est blessé ou tué toutes les dix minutes.

Ainsi, ensemble, sous l’impulsion du groupe Shaka Ponk, des dizaines d’artistes, humoristes, chanteurs, journalistes, animateurs, acteurs, lancent le mouvement « All eyes on Gaza ». Cette généreuse initiative vise à collecter des fonds au profit de l’UNICEF pour les enfants de Gaza. Les fonds sont tous alloués au financement des actions de l’UNICEF et de ses partenaires à Gaza en termes d’eau, d’hygiène, de santé, de nutrition, de santé mentale et de protection pour soulager les souffrances des enfants et de leur famille.

LAURENT WAUQUIEZ : “LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL INVENTE UN DROIT DES ÉTRANGERS À BÉNÉFICIER DE LA SOLIDARITÉ NATIONALE SANS LIMITATION POSSIBLE”

FAUX !


Le droit des étrangers de bénéficier des prestations sociales découle bien de la Constitution, mais il n’est pas sans limites, et peut être restreint pour des motifs d’ordre public. Ce qu’a sanctionné le Conseil constitutionnel, c’est le fait qu’au nom de l’ordre public, la proposition de référendum restreignait trop le principe de solidarité.

En l’occurrence, le Conseil a rejeté la proposition de RIP, jugeant les dispositions que les Républicains entendaient soumettre au référendum étaient inconstitutionnelles. Laurent Wauquiez, président LR de la région Auverge-Rhône-Alpes, a critiqué cette décision en la qualifiant de “coup d’État de droit.” Il a ajouté que le Conseil avait inventé “un droit des étrangers à bénéficier de la solidarité nationale sans limitation possible.” Ce qui, à la lecture de la décision, est faux.



OQTF : mais pourquoi l’Etat est-il si nul ?


En moyenne, 20% des obligations de quitter le territoire français sont annulées et les exécutions volontaires et forcées sont dérisoires. Pour l’Etat, peu importe : les OQTF ne sont pas un outil de gestion migratoire, mais un instrument de communication politique. Et cette pratique entretient précisément le mal qu’elle prétend combattre en « clandestinisant » des milliers de personnes.

Droit de manifester: « La montée de l’extrême droite pourrait compromettre rapidement la démocratie européenne »


Le rapport Liberties2024 sur l’État de droit dans les pays de l’Union européenne constitue la contribution indépendante la plus exhaustive jamais réalisée et transmise aux instances de l’Union européenne. Il révèle une détérioration continue de l’État de droit au sein de l’UE. L’analyse pointue met en lumière une augmentation alarmante des restrictions aux manifestations pacifiques, notamment celles liées aux enjeux climatiques et à la Palestine. L’association VoxPublic, pour la France, et 36 organisations de défense des droits humains des pays de l’UE, ont contribué à ce rapport sans précédent, donnant un aperçu critique de la situation actuelle de la démocratie en Europe.

Lire ICI


Arié Alimi : « Le sionisme n’est pas le cœur du judaïsme »


Comment être juif et de gauche après le 7 octobre 2023 ? Comment se sentir concerné par le sort d’Israël tout en étant solidaire de la cause palestinienne ? Réponses avec l’avocat Arié Alimi, qui plaide contre l’indifférence.

Lire ICI

France: Gabriel Attal souhaite une nouvelle réforme de l’assurance chômage


Le Premier ministre français s’est exprimé au 20 heures de TF1 ce mercredi 27 mars. Gabriel Attal a préconisé mercredi un durcissement des conditions d’indemnisation du chômage en France dans le cadre d’une nouvelle réforme afin de favoriser, selon lui, le retour à l’emploi.

Lire ICI


« Fabriquer des pauvres », « taper sur la tête des chômeurs »… Tour d’horizon des réactions à l’annonce de Gabriel Attal


Déficit public : une réforme de l’assurance-chômage pour renflouer les caisses de l’État ?


Une dégradation de la condition des femmes


Comment le régime s’est durci pour les demandeurs d’emploi depuis 2019

« Face au sida, la science a progressé, mais pas toujours les mentalités »


Le Sidaction en est cette année à sa 30e édition. Même si les traitements ont beaucoup progressé ces dernières années, et qu’il est aujourd’hui possible de vivre avec le sida, « et que ces traitements permettent de ne pas transmettre le VIH, ce qui est une deuxième révolution, il y a beaucoup de progrès encore à faire« , explique Florence Thune, la directrice générale du Sidaction, qui commence ce vendredi.

Ecouter et lire ICI et ICI

 


60 migrants meurent de faim et de soif en Méditerranée, leurs appels à l’aide ont été ignorés selon les ONG


Une soixantaine d’hommes, de femmes et d’enfants sont morts en Méditerranée, en tentant de rejoindre l’Europe depuis la Libye, selon les témoignages de 25 rescapés secourus par le navire-ambulance Ocean Viking. Ces migrants avaient lancé plusieurs appels de détresse, indique SOS Méditerranée.

Lire ou écouter ICI


Les disparus de la Manche : quand leurs proches luttent contre l’oubli


France : trois jeunes Afghans sauvent une femme de la noyade à Agen

Israël juge « irréaliste » la proposition de trêve du Hamas


Le Hamas, qui exigeait jusqu’ici un cessez-le-feu définitif à Gaza avant tout échange d’otages israéliens contre des prisonniers palestiniens, est désormais prêt à une trêve de six semaines, a indiqué à l’AFP un responsable du mouvement islamiste palestinien. Israël la juge « irréaliste ». Suivez en direct les derniers développements du conflit au Proche-Orient.

Lire ICI


Gaza : une vingtaine de personnes tuées dans des tirs lors d’une distribution d’aide humanitaire


Gaza : des activistes israéliens se mobilisent face à la crise humanitaire

Urgence logement


On dénombre 624 sans-abris décédés à la rue, 17 500 expulsions locatives, 330 000 sans abris, 2.4 millions de ménages en attente d’un logement social, 4.1 millions de mal logés. Le droit au logement est un droit fondamental.

Lire ICI

Deux ans de guerre en Ukraine: le peuple «fait face à la situation avec résilience et détermination»


Ce samedi 24 février, l’Ukraine entrera dans sa troisième année de guerre avec la Russie. À la veille du deuxième anniversaire de l’offensive russe, quelle est l’atmosphère dans le pays, et dans sa capitale ? La victoire des Ukrainiens est-elle encore possible ? Entretien avec Gaël Veyssière, ambassadeur de France en Ukraine.

Lire ICI


Ukraine : les enfants épuisés par deux années de guerre


Des drones russes s’écrasent sur Odessa, Moscou célèbre son armée

Après deux ans de guerre en Ukraine, la fatigue de l’opinion publique russe



Troyes: le collectif aubois pour la paix appelle à marcher pour l’Ukraine  à Paris ce samedi 24 février

Le collectif aubois composé de la CGT, la CFDT, la FSU, Solidaires et les associations Greenpeace Troyes, LDH de l’Aube et AGUI invite les Aubois à exprimer leur soutien au peuple ukrainien après deux ans de guerre.

N’organisant aucune manifestation au niveau local, le collectif invite celles et ceux qui le peuvent à se joindre à la marche pour l’Ukraine organisée samedi à Paris et qui s’élancera à 14 h de la place de la République: il s’agira surtout de marquer cette date symbolique de l’invasion de l’Ukraine et de montrer que nous restons solidaires avec le peuple ukrainien, les travailleuses et travailleurs et leurs familles qui subissent cette guerre meurtrière.

Quand le gouvernement ne respecte pas ses engagements sur l’assurance chômage


En deçà de 9% de chômage, le gouvernement prévoit de réduire de 25% la durée d’indemnisation de la plupart des demandeurs d’emploi, à l’exception des allocataires qui se trouvent en outre-mer et des intermittents du spectacle.

Lire ICI

A ne pas manquer


Une étude de l’extrême droite française
  Qu’en est-il aujourd’hui des idées attribuées autrefois à l’extrême droite, idées qu’on retrouvait chez Pétain, avec des emprunts à Mussolini ou Franco : l’antiparlementarisme, la haine de la gauche et plus particulièrement du communisme, l’antisémitisme, l’homophobie, le sexisme, le nationalisme, le racisme. Est-ce que ce sont encore aujourd’hui les marqueurs de l’extrême droite ou y en a-t-il de nouveaux ?  
Journaliste et essayiste, Gérard Streiff propose une étude de l’extrême droite française contemporaine, à partir du RN, en se penchant sur son origine, son idéologie, ses mutations et ses ambitions.


RAPPEL HISTORIQUE
 
Extrêmes droites : qu’évoquent ces noms et expressions ? Les ultras de la Restauration, le boulangisme, les antidreyfusards, l’Action française, Maurras, les Camelots du roi, les Croix-de-feu, Mussolini, Franco, Doriot, Déat, Pétain, puis Poujade, l’OAS, Occident, Le Pen, etc. Personne ne mettra tout ce monde et ces faits dans le même panier, les époques et les enjeux sont différents. Mais les historiens ont en main une riche matière qui leur permet d’analyser les idées qu’on retrouve en permanence dans le discours d’extrême-droite.

13 février à 18 h 30

Auditorium de St-Julien-les-Villas

Entrée libre


___________________________________________


La terrible actualité que nous vivons, notamment depuis le 07 octobre, nous a incités à vous proposer à nouveau un film évoquant la Palestine, inédit à Troyes “ALAM” (DRAPEAU), de Firas Khoury sorti à peine deux mois avant le 07 octobre et couronné dès sa sortie de trois prix.

 » Le film éparpille à bas bruit et avec intelligence les signes de grands combats dans le quotidien serré de cette poignée de gamins qu’on ne quitte jamais et dont les actions sont toujours à la lisière de l’héroïsme et du potache, pour concentrer dans un final très réussi toute la cruauté et la violence de leur situation ».

« Cahiers du cinéma, » Lucie Commeaux :

« Premier long métrage du cinéaste, ALAM montre avec une remarquable intelligence les doutes d’une jeune génération en quête d’avenir et d’émancipation, dans une société marquée par le patriarcat ».

« L’Humanité », Pierre Barbancey :

Par l’Association Pierre Chaussin

MARDI 13 février 2024 à 14h30 et 20h

à la salle Deterre Chevalier

(face à la mairie) de St Parres aux Tertres.

Entrée gratuite

_______________________________________________



_______________________________________________


Dernière semaine !


Il y a 70 ans, le 1er février 1954, l’abbé Pierre lançait à la radio un appel désespéré :

« Mes amis, au secours. Une femme vient de mourir gelée cette nuit à 3 heures. »

Réalisée par Le Centre abbé Pierre – Emmaüs d’Esteville(en Seine-Maritime), avec l’aide du pôle mémoire d’Emmaüs international et proposée par la communauté Emmaüs de Troyes, l’exposition vous invite à vous remémorer les événements de cet hiver glacial. Cet anniversaire est aussi l’occasion de présenter la communauté Emmaüs troyenne avec une série de portraits, réalisés par le photographe Thierry Plumey, accompagnés de témoignages. 

Ici, compagnons et compagnonnes ont trouvé un lieu d’accueil et de travail et surtout une famille. Qui sont ces femmes et ces hommes qui un jour, ont dû changer de vie, tout quitter, pour se reconstruire ailleurs ?

Du 23 janvier au 17 février 2024, découvrez l’exposition « De l’hiver 54 à aujourd’hui, Emmaüs », à la Médiathèque Jacques-Chirac centre-ville de Troyes (entrée libre et tout public). 

Loi Immigration : sur les métiers en tension, un article limité qui « suscite de grands espoirs »


Finalement promulguée le 26 janvier, la loi Immigration a été vertement critiquée par la droite qui accuse le Conseil constitutionnel de l’avoir vidée de sa substance. À Saint-Denis, en banlieue parisienne, des bénévoles ont lancé une nouvelle structure pour aider les sans-papiers dans leurs démarches, notamment les travailleurs des métiers en tension, pour qui le texte est censé simplifier la procédure. Reportage. 

Lire ICI

« Ni majeurs, ni mineurs » : à l’abri dans un squat, de jeunes migrants non accompagnés en pleine errance administrative


A Marseille, le nombre des migrants mineurs isolés est estimé à une centaine. Soixante-dix ans après l’appel de l’Abbé Pierre, un squat accueille les jeunes en attente d’une reconnaissance de leur minorité.

Lire ICI


Évaluation des MNA : précisions sur la réduction de la contribution de l’État

Soixante-dix ans après l’appel de l’abbé Pierre, « il reste encore énormément de travail à accomplir » pour aider les sans-abri, juge le président d’Emmaüs France


Dans un appel resté célèbre, le 1er février 1954, le fondateur d’Emmaüs appelait aux dons pour créer des hébergements d’urgence. Aujourd’hui, en pleine crise du logement, son combat est toujours d’actualité.

Lire ICI


Parc HLM saturé, record d’expulsions, enfants à la rue… « La bombe sociale du logement a explosé », alerte la Fondation Abbé-Pierre


Mal-logement : « bombe sociale », logement indigne… Ce que contient le rapport de la Fondation Abbé-Pierre

Fin de l’ASS au profit du RSA : quelles conséquences pour les chômeurs en fin de droits ?


Dans son discours de politique générale mardi, le premier ministre Gabriel Attal a annoncé la suppression de l’ASS, l’allocation spécifique de solidarité. Les chômeurs en fin de droits basculeront au Revenu de solidarité active. 

Lire ICI

A ne pas manquer dans l’Aube


Ce soir

Espace Didier Bienaimé à La Chapelle-St-Luc à 20 h 30 


La semaine prochaine


Mardi 30 janvier

Nouveaux voisins, nouveaux amis


Horaires et lieu

30 janv. 2024, 19:30 – 20:30

ART DECO, 70 Av. du Général Gallieni, 10300 Sainte-Savine, France

À propos

LIEN DE LA BILLETTERIE

À partir de 8 ans

Durée : 1h00

Mardi 30 janvier à 19h30

De : Manuel Merlot

Avec : Merlot (guitare), Cedryck Santens (batterie) et Thibaut Brandalise (clavier)

Production : Melodyn Productions

Soutiens : Emmaüs Solidarité, Le Centquatre-Paris

Tarifs : 15 € / 12 € / 8 € Pass famille : 32 €

Une bouffée d’oxygène et d’espoir

Ce docu-concert donne à suivre la rencontre en chanson entre un artiste musicien MERLOT et les résidents du Centre d’hébergement d’urgence pour les familles migrantes Paris-Ivry, géré par Emmaüs Solidarité. Une rencontre les yeux dans les yeux et presque sans mots où les émotions et la musique créent un lien.

Sous forme de portraits, ici pas de discours, on laisse la place à l’imagination du spectateur sans lui donner trop d’informations, juste un ressenti bref et intense. Un peu comme lors d’une première rencontre. Un regard humain et joyeux sur nos Nouveaux Voisins, nos Nouveaux Amis.

« Chaque portrait vidéo renferme une rencontre, une histoire, un paysage. Chaque visage raconte un pays, un exode, un sentiment : la joie, la violence, la tendresse, la mélancolie, la nostalgie, la foi… »

Merlot


Les Échos de la presse

« Ce projet est fabuleux »

Télématin – France 2

« Une humanité lumineuse »

Télérama TT


Vendredi 2 février

La part des autres
Ciné/débat