Suicide de Hassan, retrouvé pendu dans un camion à Calais : « Il était très fatigué, il pensait rentrer chez lui »

Des gendarmes démantèlent un campement de migrants à Calais, en octobre 2019. Crédit : Mehdi Chebil pour InfoMigrants


Mercredi 11 mai, le corps d’un Soudanais de 27 ans a été retrouvé pendu à l’arrière d’un camion, à Calais. Hassan était arrivé dans le nord de la France il y a deux mois dans l’espoir de passer en Angleterre. Ses amis décrivent un jeune homme discret, mais déprimé. Il avait essuyé plusieurs refus d’asile par trois pays européens.

Lire ICI

Procès en appel des ex-dirigeants de France Télécom : « J’espère qu’ils ne seront pas relaxés », témoigne une victime

La Cour d’appel de Paris. (CARINE SCHMITT / HANS LUCAS)


L’ex-PDG, Didier Lombard et son ancien numéro 2 sont jugés devant la Cour d’appel de Paris ce mercredi. Ils avaient été condamnés en première instance, il y a plus de deux ans, pour harcèlement moral après une vague de suicides de salariés entre 2007 et 2010.

Lire ICI

Pouvoir d’achat : « Je gagne 1500 euros et je viens au Secours populaire », ces familles « dépitées » par la hausse des prix

Secours populaire. Photo d’illustration. (ISABELLE RIVIÈRE / FRANCE-BLEU POITOU)


Face à la flambée des prix des produits de la vie quotidienne, de plus en plus de familles se tournent vers des associations pour s’en sortir. Illustration dans un local du Secours populaire à Colomiers, près de Toulouse.

Lire ICI

L’Aide médicale d’État : « Les sans-papiers ne sont pas mieux traités que les Français modestes »

Ali, un des interprètes de MSF, aide l’équipe médicale sous la tente. Crédit : InfoMigrants


Suscitant de nombreux fantasmes, l’Aide médicale d’État (AME) permet à des étrangers en situation irrégulière en France d’avoir accès à un panier de soins pris en charge par la sécurité sociale. Mais contrairement aux rumeurs, l’État ne paie pas l’intégralité des frais de soins, mais une partie seulement. De quels soins s’agit-il ? Qui paie ? InfoMigrants fait le point.

Lire ICI

Selon l’ONU, il y a 1 chance sur 2 que le seuil de +1,5°C soit dépassé dans les 5 ans

Selon l’ONU, il y a 1 chance sur 2 que le seuil de +1,5°C soit dépassé dans les 5 ans.
(photo d’illustration) YVES HERMAN VIA REUTERS


Pour les années comprises entre 2017 et 2021, la probabilité de dépassement était de 10%. Elle est passée ”à près de 50% pour la période 2022-2026″.

Lire ICI

Chasse : « La nature n’est pas à tout le monde », le président des chasseurs conseille aux promeneurs inquiets de marcher « chez eux »

Willy Scharen, le président national des chasseurs. /Photo MaxPPP


Le président de la Fédération nationale des chasseurs a estimé que les promeneurs inquiets d’être victime d’un accident de chasse devaient se promener « chez eux ».

Lire ICI

Afghanistan : une dizaine de femmes manifestent à Kaboul contre le voile intégral

Des membres du « Powerful Women Movement » manifestent à Kaboul (Afghanistan) le 10 mai 2022. (WAKIL KOHSAR / AFP)


Le gouvernement a publié samedi un décret pour enjoindre les femmes de couvrir intégralement leurs corps et visage en public.

Lire ICI

Triste anniversaire à Gaza

Des habitants de Gaza contemplaient les décombres dans une rue, peu après l’effondrement de la « Tour al-Shorouk », qui abritait plusieurs bureaux, à la suite d’une frappe aérienne israélienne menée le 12 mai 2021. L’effondrement d’une partie de la tour sur l’immeuble « al-Sousi », à proximité, a détruit d’autres commerces et forcé le déplacement de plusieurs familles.   © 2021 Mohammed Talatene/AP Images


Il y a un an, des hostilités meurtrières tuaient des dizaines de civils.

Lire ICI

Comprendre en quelques points le 10 mai, la journée des mémoires de la traite négrière, de l’esclavage et leur abolition

Statue symbolisant la traite humaine • ©diplomatie.gouv.fr


Le 10 mai marque la journée des mémoires de la traite négrière, de l’esclavage et leur abolition. Elle a été instituée en 2006. Emmanuel Macron présidera la cérémonie organisée au Jardin du Luxembourg.

Lire ICI

Aux puces de Saint-Ouen, tension entre exilés et riverains


MISÈRE ET VIOLENCES

© NnoMan Cadoret


Le 1er Mai, un exilé de 16 ans a été agressé sous un pont voisin des puces des Saint-Ouen. Comme une centaine d’autres mineurs isolés, il campait là depuis plus d’un mois. Une présence mal vue par les riverains et les commerçants.

Lire ICI

Nouvel appel de Human Rights Watch pour libérer les migrants détenus en Ukraine

Une station essence de Lviv bombardée par les Russes, en mai 2022. Crédit : Reuters


L’ONG de défense des droits humains Human Rights Watch a lancé un nouvel appel pour libérer les migrants enfermés dans des centres de rétention en Ukraine. Plusieurs de ces structures se trouvent non loin des zones de conflit. Les exilés contactés par l’ONG disent entendre les bombardements et tirs d’artillerie.

Lire ICI

Être la voix des Russes qui n’accepteront jamais la guerre de Poutine : l’éditorial de « Novaïa Gazeta. Europe »


Le journal russe indépendant « Novaïa Gazeta » a tenu trente-deux jours après le déclenchement du conflit en Ukraine, malgré la censure de l’Etat russe. Mais une partie de la rédaction a dû quitter le pays et a lancé « Novaïa Gazeta. Europe », dont « Le Monde » soutient l’initiative.

Lire ICI

Génocide au Rwanda : un ancien préfet rwandais, habitant dans l’Aube depuis 20 ans, jugé à partir du 9 mai


Laurent Bucyibaruta était préfet de Gikongoro en 1994, l’une des plus grandes préfectures du Rwanda. Il est accusé de génocide et de complicité de génocide. La cour d’assises de Paris l’entendra pendant plus de deux mois. Cet habitant de Saint-André-les-Vergers dans l’Aube devra répondre de la mort de plus de 100.000 Tutsi.

Lire ICI

Toulouse : les 90 jeunes migrants des Tourelles ont 20 jours pour quitter les lieux

De nombreux jeunes migrants avaient fait le déplacement au Tribunal Administratif ce mercredi. • © France 3 Occitanie


Saisi en référé par le Centre communal d’action sociale (CCAS) de Toulouse, le juge administratif enjoint les occupants de l’ancien EHPAD des Tourelles de quitter les lieux. 90 jeunes migrants accueillis depuis 2019 et les associations qui s’en occupent ont 20 jours pour trouver une solution.

Lire ICI

Migrants en France : l’avenir en suspens des mineurs étrangers isolés


À l’arrivée des jeunes migrants en France, les autorités tentent de déterminer leur âge. Si les majeurs se retrouvent à la rue, les mineurs isolés étrangers (MIE) sont, eux, souvent hébergés dans des hôtels, faute de places en centres d’hébergement. Ces structures ne sont pas toujours adaptées pour ce public vulnérable. Sous la pression de plusieurs associations, l’interdiction du placement en hôtel a été votée en février 2022 par les députés français. Mais elle ne sera effective qu’en 2024.

L’humanité s’enfonce dans une crise alimentaire majeure

L’Éthiopie fait partie des pays les plus touchés par l’insécurité alimentaire. Il accueille de nombreux réfugiés. – Flickr/CC BY-NC-ND 2.0/EU Civil Protection and Humanitarian Aid


L’insécurité alimentaire est en hausse «alarmante» dans le monde, selon un rapport publié le 4 mai par le Réseau mondial contre les crises alimentaires (GNAFC), mis en place par l’Union européenne, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le Programme alimentaire mondial (PAM).

Lire ICI

Suggestion de lecture


Voir ICI

UKRAINE : LES CRIMES DE GUERRE DES FORCES RUSSES DANS LA RÉGION DE KIEV

Bâtiments 429 et 429A qui ont été bombardés le 1er mars 2022 à Borodyanka. Crédit : Amnesty International.


Après une enquête de terrain de douze jours, des dizaines d’entretiens menés et une analyse poussée de preuves matérielles, nos chercheurs publient un nouveau rapport intitulé He’s Not Coming Back’ : War Crimes in Northwest Areas of Kyiv Oblast. Il apporte de nouvelles preuves des crimes de guerre commis par les forces russes dans la région au nord-ouest de Kiev, la capitale de l’Ukraine.

Lire ICI

À Calais, un militant britannique, qui soutient les exilés, est menacé d’expulsion

APRÈS LE BREXIT, LA FRANCE VEUT RENVOYER À L’ANGLETERRE SES GAUCHISTES


Un militant britannique, soutien des sans papiers à Calais, a été placé en rétention administrative avant une probable expulsion dans les prochains jours. Les associations dénoncent une tentative d’intimidation contre ceux qui aident les exilés.

Lire ICI

« Frontex a collaboré avec des services qui commettaient des violations massives des droits fondamentaux »


Le directeur exécutif de l’Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes a démissionné, suite à des accusations de refoulements illégaux de migrants. Éclairage de Philippe Hensmans, directeur belge francophone d’Amnesty International, de Richard Werly, correspondant en France du journal suisse Blick et Malin Björk, députée européenne (le groupe de la gauche).