Strasbourg : le gymnase Branly évacué une troisième fois, la préfecture invoque la hausse des températures

Il s’agit de la troisième évacuation du gymnase en moins de deux mois. • © Loïc Schaeffer / France Télévisions


Pour la troisième fois en moins de deux mois, les personnes logées dans le gymnase Branly de Strasbourg ont été évacuées au matin du 9 février. Cette opération pourrait être la dernière, en raison de la hausse des températures constatée depuis le début du mois.

Lire ICI

40 % des femmes victimes de violences conjugales sans solution adaptée pour fuir leur conjoint


7 820, c’est le nombre de places adaptées à la situation de ces femmes en détresse. | OUEST FRANCE


Malgré les efforts déployés depuis le Grenelle contre les violences conjugales de 2019, un nombre encore trop important de victimes ne se voit pas proposer d’accompagnements adaptés pour les aider à fuir leur conjoint selon la Fondation des femmes.

Lire ICI

Hébergement des sans-abri : le gouvernement veut rompre avec le «coup par coup»


Dans un centre d’accueil Emmaüs. (Cyril Zannettacci/Libération)


La ministre du Logement a annoncé un changement de logique dans l’accueil des SDF pour construire une politique de long terme. Aujourd’hui, ils sont plus de 200 000 à vivre en centre d’hébergement ou à l’hôtel.

Lire ICI

Paris. Près de 550 migrants hébergés dans un centre d’accueil après l’occupation d’un jardin


Lucas Barioulet, AFP


Les 546 migrants qui occupaient depuis dimanche soir le jardin Villemin de Paris ont été l’objet d’une mise à l’abri ce jeudi 3 juin. Ils ont été accueillis dans un centre de la porte de la Villette.


Lire ICI

Paris : 300 migrants occupent le jardin Villemin pour réclamer leur mise à l’abri


Environ 300 migrants ont passé la nuit dans le jardin Villemin, à Paris. Crédit : Utopia 56


Environ 300 migrants ont dormi cette nuit dans le jardin Villemin, dans le 10e arrondissement de la capitale, pour réclamer leur prise en charge par les autorités. Le collectif Réquisitions, à l’origine de cette installation, a promis d’occuper les lieux « tant qu’aucune solution ne sera proposée » aux exilés vivant à la rue.


Lire ICI

Fin de la trêve hivernale en France : les hébergements d’urgence maintenus


Une action place de la République, à Paris, organisée par le collectif Réquisitions, le 12 mai, a permis la mise à l’abri de 708 personnes. Crédit : InfoMigrants


En France, la trêve hivernale, prolongée en raison du Covid, prendra fin le 31 mai et les expulsions locatives pourront donc reprendre. Mais fait inédit : le gouvernement a annoncé le maintien des 200 000 hébergements d’urgence jusqu’à mars 2022. La mesure est saluée par les associations.


Lire ICI