Extrême-droite

Le parti de Zemmour mise sur les législatives pour remplir ses caisses

Reconquête, le parti d’Eric Zemmour, a besoin d’argent. Pour remplir ses comptes, il mise sur les législatives. Dons centralisés à Paris, vente de kits de campagnes et financements publics devraient leur permettre de remplir les caisses.

Lire ICI



Que sait-on de Jérémie Piano, ancien porte-parole de Génération identitaire investi par Reconquête! aux législatives?


Le militant d’extrême droite présenté par le parti d’Eric Zemmour dans les Bouches-du-Rhône a été doublement condamné pour «incitation» et «provocation à la haine raciale». Il comparaîtra en novembre prochain pour «violences volontaires en réunion».

Lire ICI

Enfin ! Dissolution de Génération identitaire

Le ministre de l’intérieur l’avait annoncé, c’est désormais effectif. Le conseil des ministres a prononcé la dissolution du groupe d’extrême droite Génération identitaire (GI), mercredi 3 mars, a annoncé Gérald Darmanin dans un tweet.

Lire ICI

et ICI

Dissolution de Génération identitaire : qui est derrière ce groupe d’extrême droite anti-migrants ?



Des membres de Génération Identitaire lors d’une manifestation contre les migrants, le 28 mai 2016, à Paris. © Matthieu Alexandre, AFP

Le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé avoir lancé une procédure de dissolution contre Génération identitaire, réclamée de longue date par plusieurs associations et partis politiques du pays. Depuis plusieurs années, ce groupe d’extrême droite anti-migrants s’est fait connaître par ces actions très médiatiques, même s’il ne compte que peu de militants.

Lire ICI

Des élus veulent la dissolution de Génération identitaire après une opération anti-migrants dans les Pyrénées

Au col du Portillon, en janvier 2017. (Oriolsoleamiell / Wikimedia Commons)


Carole Delga dénonce un « coup de force contraire aux valeurs de la République » perpétré par un « groupuscule d’extrême droite violent et dangereux ».

Lire ICI