Migrants: «La politique migratoire européenne est à la fois frileuse et lâche, voire criminelle»

(Illustration) 629 migrants, dont de nombreux enfants et des femmes enceintes, ont été secourus par l’Aquarius, le navire de l’ONG SOS Méditerranée, au large des côtes de la Méditerranée, le 10 juin 2018. Reuters

À l’occasion de la sortie ce jeudi 3 novembre du recueil de nouvelles inédites SOS Méditerranée, Les écrivains s’engagent, entretien avec l’écrivain Jean-Marie Laclavetine, coordinateur du projet.

Lire ICI

D’ici et d’ailleurs



SOS Méditerranée demande l’aide de la France, la Grèce et l’Espagne pour débarquer 234 rescapés


Violences policières : une députée en garde à vue sur BFM-TV


COP27 : Toute action sur le climat devrait être basée sur le respect des droits


Iran: face à la répression des manifestations, «les gens tentent d’autres formes d’actions»

D’ici et d’ailleurs


Procès de l’intrusion à SOS Méditerranée : deux militants de Génération identitaire condamnés à de la prison ferme


Hermann Aka, le héros du Bataclan à qui on refuse la nationalité française


Au Nigeria, les inondations font 600 morts et plus d’un million de déplacés, dans l’indifférence générale


« A quoi ça sert de revenir au Nigeria ? » : à Benin City, le difficile retour des migrants rapatriés de Libye


Direct-Tchad : une cinquantaine de morts lors des manifestations contre le pouvoir militaire à N’Djamena


Afghanistan : Des manifestantes décrivent les abus des talibans

SOS Méditerranée a secouru 228 personnes en moins de 24 heures

L’Ocean Viking au port de Porto Empedocle (Italie) le 6 juillet 2020. (Fabio Peonia/AP/SIPA)


Quatre opérations ont été menées avec l’Ocean Viking en moins de 24 heures. Parmi les personnes recueillies, se trouvent 51 mineurs.

Lire ICI

Mer Méditerranée : sur la route migratoire la plus meurtrière du monde


Des personnes secourues en mer montent à bord de l’Ocean Viking, en mars 2021. Crédit : RFI / Guilhem Delteil


Le 10 mars 2021, l’Ocean Viking quittait le port de Marseille pour sa 11e mission de sauvetage au large de la Libye. Cette zone maritime est tristement connue pour être la route migratoire la plus meurtrière au monde. En 2020, au moins 1 277 migrants sont morts ou ont été portés disparus en Méditerranée centrale, selon les chiffres de l’Organisation internationale des migrations. Grand Reportage vous embarque à bord du navire humanitaire de l’ONG SOS Méditerranée.


Lire ICI