Désintox. Non, la majorité présidentielle n’a pas été tout a fait claire dans son attitude à l’égard du RN lors des législatives



Avec 89 députés, le Rassemblement national n’a jamais connu une présence aussi massive à l’Assemblée nationale. Au lendemain du second tour des législatives, le monde politique se renvoyait la responsabilité de ce séisme.

Lire ICI

Législatives: à boire et à manger…


Le parti présidentiel rattrapé par le dégagisme


Les résultats des élections législatives rapportés à la population

POUR LA NUPES, L’ÉTRANGE VICTOIRE


Rachel Keke, une femme de chambre franco-ivoirienne élue à l’Assemblée nationale


Législatives dans l’Aube : l’extrême-droite en embuscade


Abstention 51,41 %

Le RN présent au 2ème tour dans les 3 circonscriptions avec 30353 voix au 1er tour (30.90% des suffrages exprimés)


Résultats complets

Lire également ICI

Communiqués de la LDH

« Pour que l’accueil digne des migrants soit la règle, pas l’exception », la lettre ouverte d’une vingtaine d’associations à la future Assemblée nationale

Un camp de fortune de migrants à Pantin (Seine-Saint-Denis), le 20 avril 2022. (BERTRAND GUAY / AFP)


Les signataires interpellent les futurs députés et demandent « des mesures immédiates et durables pour l’accueil des personnes exilées ». « Toutes les personnes exilées doivent pouvoir bénéficier de conditions d’accueil à la hauteur de leurs besoins de protection », écrivent-ils.

Lire ICI

Extrême-droite

Le parti de Zemmour mise sur les législatives pour remplir ses caisses

Reconquête, le parti d’Eric Zemmour, a besoin d’argent. Pour remplir ses comptes, il mise sur les législatives. Dons centralisés à Paris, vente de kits de campagnes et financements publics devraient leur permettre de remplir les caisses.

Lire ICI



Que sait-on de Jérémie Piano, ancien porte-parole de Génération identitaire investi par Reconquête! aux législatives?


Le militant d’extrême droite présenté par le parti d’Eric Zemmour dans les Bouches-du-Rhône a été doublement condamné pour «incitation» et «provocation à la haine raciale». Il comparaîtra en novembre prochain pour «violences volontaires en réunion».

Lire ICI