D’ici et d’ailleurs


Procès de l’intrusion à SOS Méditerranée : deux militants de Génération identitaire condamnés à de la prison ferme


Hermann Aka, le héros du Bataclan à qui on refuse la nationalité française


Au Nigeria, les inondations font 600 morts et plus d’un million de déplacés, dans l’indifférence générale


« A quoi ça sert de revenir au Nigeria ? » : à Benin City, le difficile retour des migrants rapatriés de Libye


Direct-Tchad : une cinquantaine de morts lors des manifestations contre le pouvoir militaire à N’Djamena


Afghanistan : Des manifestantes décrivent les abus des talibans

Le HCR rappelle que les besoins humanitaires en Afghanistan ne doivent pas être oubliés

Environ un demi-million d’Afghans sont devenus des déplacés internes du fait des violences durant la seule année 2021.   © HCR/Edris Lutfi


Ceci est un résumé des déclarations de la porte-parole du HCR Shabia Mantoo – à qui toute citation peut être attribuée – lors de la conférence de presse du 13 août 2021 au Palais des Nations à Genève.


Lire ICI

Face au besoin vital d’atténuer les effets de la pandémie, près de 40 millions de déplacés sont confrontés à des risques accrus de violences, de discrimination et d’abus des droits humains

Des enfants déplacés yéménites jouent dans la vieille ville d’Amran. Juillet 2017.  © HCR
Un tout nouveau rapport fait état d’une forte diminution des efforts de la communauté internationale pour protéger les personnes les plus vulnérables au monde, qui sont confrontées à des violations des droits humains, et notamment à la hausse des violences sexistes, de la traite des êtres humains et du recrutement forcé d’enfants.

Lire ICI