Guadeloupe, l’île sans eau : une histoire complexe



L’effondrement du système d’eau potable et d’assainissement de l’île s’explique en partie par sa géographie. Mais les luttes d’influence politique et l’opacité des relations entre l’État et la Générale des Eaux ont aggravé la situation. Alors que la situation en Guadeloupe reste très tendue, après l’occupation du conseil régional, nouveau volet de notre enquête exclusive consacrée à un scandale de la République.

Lire ICI

Guadeloupe, l’île sans eau : la maldonne



Alors que la crise ouverte ces derniers jours inquiète le pouvoir à Paris, le dossier de l’eau est le révélateur de la situation explosive dans l’île. Il pointe les abandons multiples et répétés à l’origine du chaos et de l’effondrement d’un pacte social désormais à terre. Second volet de notre enquête sur un scandale de la République.

Lire ICI

Défiance envers l’État, pauvreté, hôpital en détresse… Les origines de la colère en Guadeloupe


Un commerce pillé et incendie lors de violences urbaines, à Pointe-a-Pitre, en Guadeloupe, le 22 novembre 2021. © Ricardo Arduengo, Reuters


En une semaine, la contestation des restrictions sanitaires en Guadeloupe a pris une tournure inquiétante, avec des émeutes, pillages et incendies. Alors qu’Emmanuel Macron et Jean Castex appellent au calme en Guadeloupe, la colère gronde dans ce territoire d’Outre-mer, où le malaise social est profond et les difficultés économiques endémiques. 

Lire ICI