A Lyon, des familles remises à la rue au début de l’épisode de froid


94 personnes, dont 56 enfants, ont été remises à la rue ce lundi à Lyon alors que le plan « grand froid » a été activé dans plusieurs départements.

Lire ICI


« Le plus dur, ce sont les doigts, ils gèlent en premier » : à Paris, des migrants à la rue confrontés à la vague de froid

A Nice, on chasse les pauvres

Ce lundi 4 janvier, des élu.e.s de l’opposition niçoise ont symboliquement remis les clefs de la ville à Christian Estrosi, maire de la ville -car il semblerait qu’il les ait égarées, enfreignant notamment la loi relative à la solidarité et au renouvellement urbain (SRU). A Nice, on chasse les pauvres, méthodiquement. Retour en images sur cette action et sur les problématiques d’une ville où le taux de pauvreté est supérieur à la moyenne nationale, mais où il est hors de question de donner aux gueux une place dans la carte postale. 

 

https://youtu.be/h22wgnGqosM

 

 

Des enseignants passent la nuit dehors devant un collège pour soutenir des enfants SDF : « Il fait -2°, c’est insupportable »


Dans la nuit du lundi 18 au mardi 19 décembre, sept professeurs ont dormi dans le froid devant le collège Lezay Marnesia à Strasbourg. Un acte fort pour alerter sur la situation de deux enfants de 12 et 14 ans, contraints de dormir dehors depuis trois semaines.

Lire ICI

Pour deux tiers des Européens, la transition écologique doit s’accompagner d’une lutte contre les inégalités


Fin du monde, fin du mois. Une grande majorité de la population européenne plébiscite une transition juste et soutient des politiques de réduction des inégalités.

Lire ICI

Les manifestants contre l’austérité ont défilé à Troyes et Romilly-sur-Seine


Ce vendredi 13 octobre, trois manifestations étaient organisées dans l’Aube, pour lutter contre la précarité. Romilly-sur-Seine et Troyes sont réunis depuis 14 h ; Bar-sur-Aube de son côté a annulé son défilé, faute de participants.

Lire ICI

HB
HB

Trop d’argent public dans les banlieues ? « Un vaste mensonge à des fins racistes et anti-pauvres »


Après les révoltes urbaines, des commentateurs ont accusé les banlieues d’engloutir les fonds publics. La réalité ce sont plutôt des services publics moins bien dotés qu’ailleurs, et des travailleurs essentiels plus nombreux dans ces quartiers.

Lire ICI

Pouvoir d’achat : les Banques alimentaires comptaient plus d’un tiers de nouveaux bénéficiaires en 2022


« Des populations aux profils de plus en plus différenciés ont désormais recours à l’aide alimentaire », observe une étude publiée lundi.

Lire ICI

2023, l’année de tous les dangers pour les femmes en zone de conflit ?

Des femmes tiennent leurs enfants souffrant de malnutrition à l’hôpital rural Hays à Hodeida, au Yémen, le 11 octobre 2022. Pendant des années, la famine a été une menace quotidienne pour les enfants du Yémen. Alors que la guerre menace de s’intensifier entre les parties belligérantes du pays après des mois d’une trêve ténue, on craint qu’elle ne s’aggrave.
©AP Photo/Hussam Al-Bakry


Avec les enfants et les personnes âgées, elles sont toujours les premières impactées en temps de guerre. Ukraine, Syrie, Yemen, Afghanistan … Au total, ce sont pas moins de 66 millions de femmes dans 65 pays dont la santé est en danger en raison de conflits et de crises. Le Fonds des Nations Unies pour la population lance un appel d’urgence aux donateurs.

Lire ICI

La déconjugalisation de l’allocation adulte handicapé entrera en vigueur en octobre 2023

Rassemblement devant le Sénat pour exiger la désolidarisation de l’Allocation Adultes Handicapées (AAH), à Paris, le 9 mars 2021. (NOEMIE COISSAC / HANS LUCAS VIA AFP)


Créée en 1975, l’AAH est destinée à compenser l’incapacité de travailler. D’un montant maximal de 956,65 euros mensuels, elle compte aujourd’hui plus de 1,2 million de bénéficiaires, dont 270 000 en couple.

Lire ICI

Dix maires de France dénoncent la suppression de 14 000 places d’hébergement d’urgence par l’État

Un sans-abri dans les rues du Mans, le 7 octobre 2021. (GILE MICHEL/SIPA )


Le gouvernement a annoncé fin septembre la suppression de 7 000 places d’hébergements d’urgence en 2023, qui s’ajoutent aux 7 000 déjà supprimées depuis 2020. Une décision qui suscite l’indignation des maires de France.

Lire ICI

D’ici et d’ailleurs, le pire et le meilleur


« Démago, partisane, menée à deux contre un » : la CGT France Télévisions critique l’interview d’un syndicaliste par Franceinfo

Soudan : un an après le coup d’État, les espoirs brisés des femmes, « premières victimes du retour en arrière »


ISRAËL : À QUAND UNE ENQUÊTE SUR LES CRIMES DE GUERRE COMMIS EN AOÛT À GAZA ? 


Avec le food truck des hôtels sociaux de la banlieue sud


Un service de bagagerie et laverie gratuit pour les sans-abri


De la rue à une prestigieuse école d’ingénieurs : l’extraordinaire parcours d’un jeune migrant congolais reçu au bac avec mention « Très bien »


Aides sociales : ces milliards d’euros que les Français ne réclament pas

Plusieurs milliards d’euros d’aides sociales restent non réclamés chaque année, souvent à cause de la complexité des démarches. (BOONCHAI WEDMAKAWAND / GETTY IMAGES)


Près de 30% des personnes pouvant prétendre à toucher une aide sociale ne la perçoivent pas, souvent à cause de la complexité des démarches. L’économie pour les caisses de l’État est évaluée à plusieurs milliards d’euros.

Lire ICI

Livreurs sans-papiers, chauffeurs mal-payés, quand le modèle Uber vacille

Des manifestants contre Uber Eats brandissent une banderole sur la place de la République, à Paris. © RFI / Alexis Bédu


La planète uberisée…en 13 ans d’existence, l’entreprise américaine Uber s’est imposée dans 72 pays. Mais toujours pas rentable le modèle économique est menacé et le modèle social de plus en plus remis en cause. Jusqu’à la commission européenne qui envisage une directive pour mieux encadrer certaines pratiques. En France les travailleurs de plateformes dénoncent les méthodes du géant de la tech américaine.

Lire ICI

Ailleurs dans le monde


Togo : le Comité régional de l’OMS pour l’Afrique aborde la sécurité sanitaire et la gestion des urgences


Égypte : les femmes dénoncent un système judiciaire et social qui ne les protège pas


L’exode massif des Rohingya de Birmanie vers le Bangladesh


2022, année la plus meurtrière de l’histoire pour les journalistes au Mexique

En voulant priver de prime de rentrée les bénéficiaires de minima sociaux, le Sénat provoque un tollé à gauche et dans les associations


Un amendement au projet de loi de finances rectificative, voté au Palais du Luxembourg, remplace la prime de rentrée exceptionnelle par une majoration de la prime d’activité, qui ne concerne que les travailleurs modestes.

Lire ICI

Dans l’actualité


Déchets radioactifs : à Bure, l’État autorise les expropriations


Philippines : Maria Ressa menacée par des peines de réclusion prolongées


Pour 550 euros, des retraités louent une chambre de misère, moisissures et rats inclus


L’hebdo d’Amnesty International








16 organisations alertent la Défenseure des droits sur la « chasse » aux personnes sans-abri

Pouvoir d’achat : ces Français qui cumulent plusieurs emplois afin de boucler les fins de mois


Jeudi 24 mars, les retraités étaient dans la rue afin de réclamer une augmentation de leur pension. Certains ne s’en sortent plus et sont obligés de reprendre un travail, tout comme des salariés qui sont contraints de cumuler plusieurs emplois.

Lire ICI

Les Canaries n’arrivent plus à faire face aux arrivées de mineurs isolés dans l’archipel

Des migrants arrivent aux Canaries après avoir été secourus dans l’Atlantique, le 29 janvier 2022. Crédit : Reuters


Les centres pour mineurs isolés de l’archipel espagnol arrivent à saturation. Une situation qui inquiète les responsables régionaux. Ces derniers tirent la sonnette d’alarme et réclament l’aide de l’État, sans quoi les nouveaux arrivants seront contraints de dormir dans les rues des îles Canaries.

Lire ICI

Guadeloupe, l’île sans eau : une histoire complexe



L’effondrement du système d’eau potable et d’assainissement de l’île s’explique en partie par sa géographie. Mais les luttes d’influence politique et l’opacité des relations entre l’État et la Générale des Eaux ont aggravé la situation. Alors que la situation en Guadeloupe reste très tendue, après l’occupation du conseil régional, nouveau volet de notre enquête exclusive consacrée à un scandale de la République.

Lire ICI