Afrique du Sud : augmentation des abandons d’enfants


Les abandons d’enfants ont fortement augmenté ces deux dernières années en Afrique du Sud. Pandémie et crise économique ont malheureusement accentué ce phénomène.

D’ici et d’ailleurs



Ukraine : après l’attaque russe sur Vinnytsia, Moscou dit avoir frappé une réunion militaire


Tchad : l’enfance brisée des victimes de viols


Génocide des Tutsi au Rwanda : Laurent Bucyibaruta condamné à 20 ans de prison


Soutenir la quête de justice pour les crimes graves internationaux


Guerre en Ukraine, en direct : le Britannique Paul Urey meurt dans une prison du Donetsk ; Londres juge l’information « alarmante »


Hongrie : Bruxelles saisit la justice européenne contre une loi enfreignant les droits des LGBTQ et des atteintes aux médias


La Tunisie va-t-elle rebasculer dans la dictature ?


En Birmanie, le sinistre retour de la peine de mort pour mater la contestation

NOUS APPELONS LE GOUVERNEMENT ET LES DÉPUTÉS À INTERDIRE DÉFINITIVEMENT L’ENFERMEMENT ADMINISTRATIF DES ENFANTS

Tribune collective signée par Patrick Baudouin, président de la LDH

Syrie : quelles sont les étapes qui attendent les mères et les enfants rapatriés en France ?


Une femme portant un enfant passe devant des tentes dans le camp de prisonniers jihadistes d’Al-Hol, situé dans le nord-est de la Syrie, le 11 mai 2021. (DELIL SOULEIMAN / AFP)


La procédure qui encadre le retour de ces ressortissants qui vivaient jusqu’ici dans des camps de prisonniers jihadistes est désormais rodée et commence dès la descente de l’avion.

Lire ICI


Syrie : encore une centaine de femmes et près de 250 enfants français sont retenus dans les camps syriens


Français en Syrie : « la France viole toutes les conventions auxquelles elle a adhéré »

Enfants détenus en Syrie: la France a rapatrié 35 mineurs et 16 mères des camps syriens


Photo d’archives du 4 mars 2021 dans le camp de Roj, dans le nord de la Syrie. (Delil Souleiman/AFP)


Le ministère des Affaires étrangères a annoncé ce mardi le rapatriement de mineurs et de leurs mères, détenus dans des camps syriens depuis la chute de l’organisation État islamique.

Lire ICI

À Paris, France terre d’asile succède à la Croix rouge pour l’évaluation des mineurs étrangers non accompagnés

Deux mineurs tchadiens vivant dans les rues de Paris (archives). Crédit : Mehdi Chebil pour InfoMigrants



À partir du 30 juin, France terre d’asile sera en charge de l’évaluation de la minorité des mineurs étrangers non accompagnés à Paris. L’association succède à la Croix rouge, qui a géré pendant six ans le Dispositif d’évaluation des mineurs isolés étrangers. FTDA s’installe dans de nouveaux locaux, dans le 12e arrondissement, et promet plus d’accompagnement pour les jeunes.

Lire ICI

A QUAND UN MINISTÈRE POUR PROTÉGER LES ENFANTS ?

En un mois, sept enfants ou bébés enfermés en centre de rétention

LA FRANCE CONDAMNÉE À PLUSIEURS REPRISES POUR ÇA


Sept enfants de moins de 14 ans ont été, en un mois, enfermés dans des centres de rétention. Maria s’est retrouvée derrière les barreaux avec sa fille de quatre mois. Elle raconte.

Lire ICI

Royaume-Uni : des mineurs parmi les migrants menacés d’expulsion vers le Rwanda

Des migrants secourus dans la Manche arrivent sur une plage du sud de l’Angleterre, le 15 mai 2022. Crédit : Picture alliance


Les associations britanniques révèlent que des migrants se déclarant mineurs ont été sélectionnés par les autorités pour être envoyés au Rwanda. Londres a en effet signé un accord avec Kigali pour que le pays d’Afrique de l’Est traite les demandes d’asile des personnes venues illégalement au Royaume-Uni.

Lire ICI

Green Boys


Projection/débat du film « Green Boys » en partenariat avec l’association  Pierre Chaussin, le MRAP et la LDH

Mardi 7 juin à 14h30 et à 20h

Salle Deterre Chevalier

Saint-Parres-aux-Tertres


et encore dans l’actualité

Surpopulation carcérale : la Contrôleuse générale des prisons dénonce « l’inacceptable retour à son niveau d’avant Covid-19 »

Des associations et personnalités demandent à Emmanuel Macron de « faire de l’éducation à l’information une grande cause nationale »

La Défenseure des droits demande un plan d’urgence pour la santé mentale des jeunes

« Sortez nos enfants de ces camps de la mort lente » : un grand-père demande à la France de rapatrier sa petite-fille, orpheline de jihadistes

Des migrants manifestent devant le centre d’accueil de Melilla pour dénoncer les « violences systématiques » des gardiens


À Paris, Utopia 56 installe un campement pour alerter sur le sort des mineurs en recours

L’association Utopia 56 a installé, samedi 28 mai 2022, un campement de mineurs place de la Bastille, à Paris, pour alerter sur le manque de prise en charge de ces jeunes en recours. Crédit : Utopia 56


Un campement de mineurs isolés a vu le jour, samedi, place de la Bastille, à Paris. L’association Utopia 56, à l’origine de l’événement, entend alerter sur la situation des jeunes non reconnus mineurs et qui, dans l’attente du résultat de leur recours en justice, sont sans solution d’hébergement.

Lire ICI

L’égalité éducative, vrai défi pour le ministre de l’éducation, Pap Ndiaye


La France est, parmi les grands pays de l’OCDE, celui où l’origine sociale pèse le plus sur la réussite des élèves. Dès lors, le rétablissement de la promesse républicaine d’égalité des chances apparaît comme la toute première mission du successeur de Jean-Michel Blanquer.

Lire ICI

Appel au rapatriement des enfants français et de leurs mères détenus dans les camps du nord-est syrien

Afghanistan : la vente d’enfants par leurs familles s’intensifie


Neuf mois après la prise de pouvoir par les talibans, l’Afghanistan vit une nouvelle bascule. Le pays est exsangue économiquement, l’aide internationale n’est plus acheminée, la famine menace et une pratique s’intensifie : celle de la vente d’enfants par des familles pour couvrir leurs dettes.

Lire ICI

Communiqués de la LDH

Aux puces de Saint-Ouen, tension entre exilés et riverains


MISÈRE ET VIOLENCES

© NnoMan Cadoret


Le 1er Mai, un exilé de 16 ans a été agressé sous un pont voisin des puces des Saint-Ouen. Comme une centaine d’autres mineurs isolés, il campait là depuis plus d’un mois. Une présence mal vue par les riverains et les commerçants.

Lire ICI

Toulouse : les 90 jeunes migrants des Tourelles ont 20 jours pour quitter les lieux

De nombreux jeunes migrants avaient fait le déplacement au Tribunal Administratif ce mercredi. • © France 3 Occitanie


Saisi en référé par le Centre communal d’action sociale (CCAS) de Toulouse, le juge administratif enjoint les occupants de l’ancien EHPAD des Tourelles de quitter les lieux. 90 jeunes migrants accueillis depuis 2019 et les associations qui s’en occupent ont 20 jours pour trouver une solution.

Lire ICI

Migrants en France : l’avenir en suspens des mineurs étrangers isolés


À l’arrivée des jeunes migrants en France, les autorités tentent de déterminer leur âge. Si les majeurs se retrouvent à la rue, les mineurs isolés étrangers (MIE) sont, eux, souvent hébergés dans des hôtels, faute de places en centres d’hébergement. Ces structures ne sont pas toujours adaptées pour ce public vulnérable. Sous la pression de plusieurs associations, l’interdiction du placement en hôtel a été votée en février 2022 par les députés français. Mais elle ne sera effective qu’en 2024.

« La moitié des Ukrainiens qui ont traversé les frontières sont des enfants », alerte la directrice générale de l’Unicef

Une enfant ukrainienne dans un convoi d’évacuation de Marioupol vers Zaporijjia, le 1er avril 2022. (EMRE CAYLAK / AFP)


« C’est presque un enfant chaque seconde qui, depuis deux mois, a franchi les frontières de son pays », selon Ann Avril.

Lire ICI