Extradition : en Suède et en Finlande, les réfugiés kurdes s’inquiètent d’un accord avec la Turquie

Le président turc Recep Tayyip Erdogan lors d’une réunion de son parti, l’AKP, à Ankara le 10 octobre 2019. Crédit : Reuters


Dans le cadre d’un accord visant à obtenir le soutien du gouvernement turc pour leur demande d’adhésion à l’OTAN, la Suède et la Finlande ont promis de faciliter les extraditions vers la Turquie. La large communauté kurde et les opposants turcs en exil craignent une persécution politique.

Lire ICI

DEPUIS QUE LA FINLANDE RELOGE TOUS SES SDF, ELLE GAGNE 75 MILLIONS D’EUROS PAR AN



Normal : n’étant plus sans-abris ils n’ont plus besoin de soins d’urgence et ils ont même retrouvé un emploi. Résultat, en 12 ans, la Finlande a divisé le nombre de SDF par trois. Rappelez-nous déjà pourquoi nous, on fait l’inverse ?

Lire ICI