En Floride, un tribunal juge une adolescente «pas assez mature» pour avorter


Des manifestantes pour le droit à l’avortement défilaient à Miami, en Floride, le 24 juin dernier. (Marco Bello/Reuters)


La demande d’une jeune femme de 16 ans d’accéder à l’IVG a été refusée par la justice de cet Etat américain, où la pratique reste pourtant légale. Une décision scandaleuse et incohérente qui a suscité l’indignation dans la sphère politique américaine.

Lire ICI

Afghanistan, un an après

Un homme transporte un sac de céréales reçu dans une permanence du Programme alimentaire mondial (PAM) à Kandahar (Afghanistan), le 21 avril 2022. (JAVED TANVEER / AFP)


Dans un rapport publié lundi, l’ONG International Rescue Committee (IRC) estime que la crise actuelle pourrait tuer « beaucoup plus d’Afghans que les vingt dernières années de guerre ».

Lire ICI


Afghanistan : « On ne lapide plus » les femmes « dans les stades de football », mais la « même attitude anti-féministe persiste » chez les talibans, selon un expert


Afghanistan : « C’était très dur de tout recommencer à zéro », raconte une militante pour les droits des femmes exilée en France

D’ailleurs et d’ici


L’Espagne adopte une nouvelle loi permettant à des milliers de migrants d’intégrer le marché du travail


Afghanistan : des talibans tirent en l’air à Kaboul pour disperser une manifestation de femmes


Kubra Khademi : artiste de la résistance afghane


« Opposition totale », « le cercle de la raison s’élargit » : réactions contrastées après l’appel de sénateurs de gauche à la légalisation du cannabis



Aux États-Unis, Facebook a transmis à la police les messages d’une adolescente poursuivie pour avortement

Après la décision de la Cour Suprême, le patron de Facebook (Meta) avait assuré que des efforts seraient faits pour protéger ces données sensibles © AFP – JOAN CROS / NURPHOTO


Ces messages ont révélé des échanges avec sa mère, où celle-ci lui donne des pilules abortives et lui explique comment les prendre, passés les délais légaux. Facebook s’est défendu dans un communiqué, arguant que le mandat judiciaire portait sur une enquête pour « fausse-couche » et non « avortement ».

Lire ICI

Etats-Unis : les électeurs du Kansas votent en faveur de la garantie du droit à l’IVG

Un homme vote à Wichita (Kansas), le 2 août 2022. (NATHAN POSNER / ANADOLU AGENCY / AFP)


Ils ont rejeté un amendement qui aurait supprimé le texte garantissant le droit à l’avortement dans la Constitution de l’État. Cela aurait pu ouvrir la voie à une réglementation plus stricte ou à une interdiction.

Lire ICI et ICI

D’ici et d’ailleurs


« On est devenu des presse-boutons » : pourquoi les agents de l’assurance-maladie craquent


Financement de l’audiovisuel public en France : la majorité parlementaire doit mettre fin à une logique de bricolage


« Tu es banni, tapé, livré à la police », paroles d’homosexuels au Sénégal


Au Maroc, derrière la Fête du Trône, la répression tous azimuts des journalistes


Somalie : la naissance d’un nouveau média


Éducation des jeunes filles, accès à la santé ou encore violences sexuelles, Bilan Media, un nouveau canal d’information pour sensibiliser à des sujets encore peu médiatisés.

ICI et AILLEURS


Sida : la lutte contre le virus manque de financement


Le photovoltaïque taille à la hache les forêts du Sud et gagne l’est


TotalEnergies « ne paie pas d’impôt en France », alors qu’il enregistre des « profits exceptionnels », dénonce l’économiste Maxime Combes


Restriction du droit à l’IVG aux Etats-Unis : médicaments sur la sellette


Aux cinéastes iraniens arrêtés: «Notre soutien sera sans relâche jusqu’à votre libération»


Maroc : Un « manuel » pour déguiser la répression des opposants


COMMENT LES TALIBANS S’ATTAQUENT AUX DROITS DES FEMMES EN AFGHANISTAN

Somalie : un média 100% féminin pour dénoncer les violences sexuelles

Bilan media est le premier média féminin en Somalie, un pays où aucune loi ne punit les violences sexistes et sexuelles.  ©bilan media/twitter


Bilan Media, c’est le nom de ce nouveau et premier média 100% féminin en Somalie. Six femmes journalistes composent l’équipe. Reportages, enquêtes, interviews : leur objectif est de mettre en lumière la situation des femmes dans la très conservatrice société somalienne. Parmi les sujets les plus tabous : les violences sexistes et sexuelles, contre lesquelles aucune loi n’existe. 

Lire ICI

L’avortement, source de division dans une Irlande catholique


Le sujet du droit à l’avortement ressurgit plus fortement aujourd’hui depuis que la Cour suprême américaine a décidé de le révoquer le 24 juin 2022, laissant ainsi la possibilité à chaque État américain d’interdire ou non l’IVG. En Irlande, avorter n’est autorisé que depuis le 13 décembre 2018. En 2013, une équipe de TV5MONDE recueillait les témoignages d’Irlandaises ayant avorté malgré l’interdiction, se mettant parfois en danger, ainsi que la parole de détracteurs de l’IVG, à l’heure où le gouvernement irlandais envisageait de modifier la loi. Reportage. 

Pétition pour la défense des droits reproductifs des femmes

La charge mentale ne prend pas de vacances

L’ombre de la charge mentale plane sur les vacances, et surtout pour les femmes. Une inégale répartition des tâches encore plus frappante dès lors qu’il s’agit de s’occuper des enfants.
©seagul/pixabay


Qui prépare les valises ? Courses, corvée du linge, préparation des repas … Qui s’en occupe pendant les vacances ? Et les enfants ? Alors que des millions de Français-e-s s’apprêtent à partir pour se rendre sur leur lieu de villégiature, une enquête IFOP révèle que cette charge mentale repose encore en grande majorité sur les solides épaules des femmes. 

Lire ICI

En Afrique du Sud, les adolescentes et les jeunes femmes, premières victimes des contaminations au VIH

Abigail, 22 ans, bénéficiaire de l’association Childline. A Soshanguve, Pretoria, Afrique du Sud, le 1er juillet 2022. GULSHAN KHAN POUR « LE MONDE »


Premier foyer de l’épidémie de VIH au monde, l’Afrique du Sud est également l’un des pays les plus violents envers les femmes. La maladie reste taboue et la rudesse du système de soins public frappe durement les jeunes filles.

Lire ICI

Dans l’actualité


France : Une feuille de route pour les droits humains pour le second mandat du Président Macron


Dans les Landes, l’inauguration du camp de Buglose acte la reconnaissance des prisonniers coloniaux


Clémentine Galey veut briser le tabou sur l’avortement


« Mesdames, n’ayez pas peur, ne retirez jamais une plainte que vous déposez » : l’appel de l’actrice Judith Chemla, victime de violences conjugales


Violences conjugales : la comédienne Judith Chemla, à visage découvert et tuméfié


Conflits d’intérêts, gestion défaillante : la Spedidam épinglée


Atteinte de surdité, elle se bat pour garder ses aides

Racisme, sexisme, islamophobie… Le sentiment de discrimination augmente en France, surtout chez les femmes

Une femme participe à une manifestation organisée par le collectif féministe Nous Toutes, le 20 novembre 2021, à Paris. (ALAIN JOCARD / AFP)


Une étude de grande ampleur, dévoilée mardi par l’Insee et l’Ined, met en lumière des évolutions notables par rapport au premier volet réalisé en 2008 et 2009. 

Lire ICI

Syrie : quelles sont les étapes qui attendent les mères et les enfants rapatriés en France ?


Une femme portant un enfant passe devant des tentes dans le camp de prisonniers jihadistes d’Al-Hol, situé dans le nord-est de la Syrie, le 11 mai 2021. (DELIL SOULEIMAN / AFP)


La procédure qui encadre le retour de ces ressortissants qui vivaient jusqu’ici dans des camps de prisonniers jihadistes est désormais rodée et commence dès la descente de l’avion.

Lire ICI


Syrie : encore une centaine de femmes et près de 250 enfants français sont retenus dans les camps syriens


Français en Syrie : « la France viole toutes les conventions auxquelles elle a adhéré »

Enfants détenus en Syrie: la France a rapatrié 35 mineurs et 16 mères des camps syriens


Photo d’archives du 4 mars 2021 dans le camp de Roj, dans le nord de la Syrie. (Delil Souleiman/AFP)


Le ministère des Affaires étrangères a annoncé ce mardi le rapatriement de mineurs et de leurs mères, détenus dans des camps syriens depuis la chute de l’organisation État islamique.

Lire ICI

Défense du droit à l’avortement

Troyes: une bonne centaine de personnes réunies ce samedi Place de l’Hôtel de ville

Dans l’actualité


« Je vis sous le seuil de pauvreté »


TÉMOIGNAGES. Droit à l’avortement : « J’ai avorté en 1969 sur une table de cuisine, curetage a vif… »


« N’importe qui peut être arrêté » : à Hong Kong, la Chine a réduit la société civile au silence


France : les fantômes de l’Algérie française s’invitent à l’Assemblée nationale


Interdiction de l’IVG aux États-Unis : des Américaines vont avorter au Mexique


Égypte : ces présentateurs à la solde du pouvoir qui mènent campagne contre les journalistes


Yaël Braun-Pivet : la fossoyeuse de la commission Benalla au perchoir de l’Assemblée nationale


Dans l’actualité


En Afrique, plus de trois quarts des avortements seraient non sécurisés


Migrants : une route vers les États-Unis semée de périls


L’Iran réprime les manifestations avec le concours d’une entreprise active en Europe


Qatar Mondial 2022 : révélations sur un scandale international


Un colloque anti-IVG a-t-il été organisé par une députée RN à l’Assemblée nationale?


Violences familiales: on vous raconte le parcours d’une victime, de son arrivée au commissariat à son dépôt de plainte


Des proches du député RN Philippe Schreck menacent un journaliste


Dans l’actualité


Chlordécone : l’État jugé coupable de « négligences fautives »


COMPÉTENCE UNIVERSELLE UNE LÂCHETÉ FRANÇAISE


Un cadre d’Alliance Police nationale mis en cause pour « abus de biens sociaux », « extorsion » et« corruption »


Identification des corps : « Plus le temps passe, plus retrouver un migrant disparu est difficile »


Manifestation contre la suppression de la redevance à Paris : «Si on ne se mobilise pas aujourd’hui, on est mort»