Procès de Bure : deux militants antinucléaires condamnés à de la prison ferme


Devant le tribunal de Bar-le-Duc, lors du procès des sept militants, du 1er au 3 juin 2021. – © Quentin Zinzius/Reporterre


Les militants antinucléaires opposés au projet d’enfouissement des déchets radioactifs Cigéo ont été condamnés à des peines de prison allant de six mois avec sursis à douze mois ferme, en raison d’une manifestation non déclarée. Ils ont toutefois été relaxés de l’accusation d’association de malfaiteurs.

Lire ICI

Cigéo à Bure. La France condamnée pour avoir rejeté le recours d’une association antinucléaire


Eddy Lemaistre/OUEST-FRANCE


La Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) a condamné la France pour avoir restreint de manière « disproportionnée » l’accès à la justice à Mirabel-LNE, association opposée au projet d’enfouissement de déchets nucléaires à Bure (Meuse).


Lire ICI

Après une enquête démesurée, sept antinucléaires en procès à Bar-le-Duc



Les 1er, 2 et 3 juin se tient à Bar-Le-Duc le procès de sept militants qui luttent contre le projet Cigéo d’enfouissement des déchets radioactifs. Ils sont soupçonnés d’association de malfaiteurs. Mais au terme d’une impressionnante enquête judiciaire de quatre ans, on ne leur reproche que l’organisation d’une manifestation non déclarée.


Lire ICI

BURE : METTONS FIN À L’ENQUÊTE POUR “ASSOCIATION DE MALFAITEURS” ET AUX CONTRÔLES JUDICIAIRES !

Bure : mettons fin à l’enquête pour “association de malfaiteurs” et aux contrôles judiciaires !