Fusillade au Texas : l’Amérique s’entre-tue, le Parti républicain regarde ailleurs


Un jeune Texan a tué dix-neuf élèves et deux enseignantes dans une école primaire, à Ulvade, mardi. Face aux tragédies qui se succèdent, les élus républicains s’opposent toujours à la moindre législation voulant encadrer le marché des armes à feu.

Lire ICI

Et ICI

Texas : sursis pour Melissa Lucio, condamnée à mort pour le meurtre de sa fille


Melissa Lucio, mère américaine condamnée à mort pour le meurtre de sa fille au terme d’un procès controversé, a vu son exécution suspendue lundi par une cour d’appel texane, deux jours avant la date prévue. Sabrina Van Tassel, réalisatrice du documentaire « L’État du Texas contre Melissa », est persuadée de son innocence. Elle était l’invitée de France 24 mardi soir.

Voir ICI

Au Texas, la loi interdisant la majorité des avortements rétablie par une cour d’appel


Lors de la manifestation du 2 octobre pour la défense du droit à l’avortement à New York. (Yana Paskova/Getty Images/AFP)


Deux jours après la suspension du texte, une cour d’appel fédérale a permis de rétablir la loi interdisant la majorité des avortements dans l’État américain. Le gouvernement devrait contester cette décision auprès de la Cour suprême.

Lire ICI

Loi anti-avortement : l’administration Biden porte plainte contre le Texas


Le ministre de la justice, Merrick Garland, lors d’une conférence de presse, à Washington, aux Etats-Unis, annonçant la plainte de l’administration Biden contre le Texas pour sa loi contre l’avortement, le 9 septembre 2021. ALEX WONG / AFP


La législation entrée en vigueur le 1er septembre interdit l’IVG dès que les battements de cœur de l’embryon sont détectés, soit à environ six semaines de grossesse. Une mesure « clairement inconstitutionnelle », a déclaré le ministre de la justice.

Lire ICI

« Vous n’avez jamais été enceinte » : la riposte de la porte-parole de la Maison-Blanche, à un média anti-IVG


Jen Psaki à la Maison-Blanche, le 2 septembre 2021. (C-SPAN)


VIDEO. Cet échange est survenu alors que la Cour suprême a refusé de bloquer une loi au Texas qui limite drastiquement le droit à l’IVG.

Voir ICI


Le Texas réduit drastiquement le droit à l’avortement


Des manifestants pro-life au Texas, en mai 2021. (SERGIO FLORES / AFP)


L’entrée en vigueur de la loi était suspendue à une décision in extremis de la Cour suprême des Etats-Unis, qui a finalement refusé de bloquer en urgence le texte. L’IVG est désormais interdite après six semaines de grossesse.

Lire ICI