Le «mensonge» de l’État pour freiner la sortie des pesticides


Un indicateur contesté, des alternatives sans obligation de résultat… Le nouveau plan de réduction des pesticides du gouvernement vient « donner satisfaction » à la FNSEA, dénoncent des écologistes.

Un retour en arrière « de quinze ans ». C’est ainsi que l’association de lutte contre les pesticides Générations futures décrit le nouveau plan Écophyto du gouvernement. Dévoilé dans Le Parisien et sur France Info le 3 mai, le plan de réduction des pesticides du gouvernement doit officiellement être présenté le 6 mai. Baptisé Stratégie Écophyto 2030, il met en rage les défenseurs de l’environnement.



AVEC SPOTENTIEL, LA RÉGION BRETAGNE SUBVENTIONNE LA FORMATION EN LOBBYING DES FUTURS PATRONS DE L’AGRO

La commission permanente du conseil régional de Bretagne étudiera lundi le subventionnement de Spotentiel. Ce programme de formation créé par plusieurs mastodontes de l’agro a pour « référent pédagogique » le lobbyiste Hervé Le Prince.

« Constituer une pépinière de futurs responsables agricoles et ruraux », tel est l’objet de Spot 29 Jeunes agriculteurs, qui porte la formation Spot JA renommée récemment Spotentiel. L’association est domiciliée dans les bureaux de la Sica Saint-Pol-de-Léon, la puissante coopérative légumière léonarde (225 M€ de CA en 2023). Elle est présidée par Loïc Conan, producteur de tomates sous serres chauffées près de Paimpol (22).

Conflit d’intérêts, opacité financière… Dans les coulisses du projet controversé de l’A69


Nous avons fait ce qui était en notre pouvoir auprès des ministres successifs pour arriver à cette décision. » En septembre 2010, le patron du groupe pharmaceutique et dermo-cosmétique Pierre Fabre crie victoire dans les colonnes du journal interne de l’entreprise.

La cellule investigation de Radio France a enquêté sur les zones d’ombre du contrat de concession de l’autoroute A69 qui reliera Castres à Toulouse.

Voir aussi ICI


2 500 lobbyistes des énergies fossiles à la COP28 sur le climat, un record absolu


Au moins 2 456 représentants de l’industrie fossile ont été autorisés à participer au sommet mondial sur le climat à Dubaï, dévoile la coalition Kick Big Polluters Out (KBPO). C’est quatre fois plus que le précédent record. Le Français TotalEnergies a envoyé 12 salarié·es, selon notre décompte. Décryptage.

Lire ICI

Des munitions en vente dans les bureaux de tabac : « c’est comme si les buralistes vendaient des médicaments à la place des pharmaciens »


Pour faciliter l’accès aux munitions de chasse à l’heure où certains chasseurs doivent faire des dizaines de kilomètres pour trouver un armurier, les bureaux de tabac pourront vendre des munitions à compter du 1er janvier 2024. Une mesure qui divise, tant chez les buralistes que chez les chasseurs.

Lire ICI

Non , nous ne sommes pas le 1er avril !

D’ici et d’ailleurs

Les étonnantes subventions allouées aux chasseurs au nom de la biodiversité


« Ukraine-Israël : même combat » : misère de l’analogie


Russie: un sataniste cannibale gracié pour s’être engagé sur le front ukrainien


« Ils vont se retrouver seuls, sans protection » : en Italie, inquiétude autour du nouveau décret sur les mineurs isolés


L’escalade des attaques contre les droits humains au Royaume-Uni


Les eurodéputés rejettent un texte pour réduire l’usage des pesticides


Le projet législatif visant à réduire de moitié l’usage des pesticides dans l’UE d’ici 2030 a été rejeté par le Parlement européen ce mercredi.

Lire ICI


et incluent le nucléaire dans les énergies renouvelables

HALTE AUX ATTEINTES À LA LIBERTÉ DE MANIFESTATION


Ingérence étrangère : le lobbyiste Jean-Pierre Duthion et le politologue Nabil Ennasri mis en examen


L’information judiciaire porte sur des soupçons de corruption ou trafic d’influence autour de personnalités françaises au profit de puissances étrangères, notamment le Qatar. Nabil Ennasri a été placé en détention provisoire et Jean-Pierre Duthion sous contrôle judiciaire.

Lire ICI


Le lobbyiste Jean-Pierre Duthion affirme « bakchicher » deux conseillers de l’Élysée

Pendant que Macron parle environnement, la France empêche l’UE d’abaisser les normes de pollution des voitures



La France et l’Italie ferraillaient notamment contre l’Allemagne pour fixer les nouvelles normes d’émissions d’oxyde d’azote et de particules fines des véhicules. Mais le Conseil de l’UE s’est aligné au lobby de l’automobile.

Lire ICI


GAZ DE SCHISTE : TOTALENERGIES AU CŒUR D’UN SCANDALE SANITAIRE ET ENVIRONNEMENTAL AU TEXAS

Uber Files : ce que dit le rapport de la commission d’enquête parlementaire



La commission d’enquête parlementaire consacrée aux Uber Files confirme les informations révélées en juillet 2022 par la cellule investigation de Radio France. Elle dénonce une proximité étroite entre Uber et Emmanuel Macron qui s’est poursuivie après son élection à la présidence de la République.

Lire ICI

Comment la FNSEA a eu la peau des Soulèvements de la Terre


Campagnes de presse, manœuvres au sommet de l’État, pressions, chantages… Le lobby agro-industriel a mené une offensive tous azimuts pour que le gouvernement dissolve Les Soulèvements de la Terre.

Lire ICI

Représailles

«On en a marre de t’entendre» : Paul François, le «Paysan contre Monsanto», agressé à domicile


Quelques semaines après avoir obtenu des dommages et intérêts de la part de Bayer Monsanto pour son intoxication par un ancien herbicide de la firme, l’agriculteur a été agressé à son domicile. Une enquête pour «violences en réunion» est ouverte par le parquet d’Angoulême.

Lire ICI

D’ici et d’ailleurs


Les subventions accordées à la Fédération nationale des chasseurs sont passées de 27 000 à 6,3 millions d’euros en moins de cinq ans


France : une association religieuse condamnée pour avoir exploité des sœurs burkinabé


« Des policiers avec des chiens nous chassent du trottoir la nuit » : Issa, demandeur d’asile nigérien en Belgique


Olivier Dubois otage depuis 500 jours : après le départ de Barkhane, les autorités maliennes sont “en première ligne”


Douze ans après y être entrée, la Grèce sort de la surveillance renforcée de la Commission européenne

Les nouveaux cadeaux électoraux d’Emmanuel Macron pour les chasseurs


Une police de la chasse dirigée par les chasseurs et des délits ciselés pour entraver les militants antispécistes. Pour s’assurer le soutien des chasseurs aux élections législatives, Emmanuel Macron a promis pour son second quinquennat de beaux cadeaux au monde cynégétique. Aux dépens des missions régaliennes de l’ONF et de l’OFB.

Lire ICI

Etats-Unis : la NRA, principal lobby proarmes, ouvre son assemblée annuelle au Texas

Des armes sont présentées au George R. Brown Convention Center de Houston, le 26 mai 2022. MICHAEL WYKE / AP


Cet événement est organisé à seulement quelques heures de route de l’école primaire d’Uvalde, où un adolescent de 18 ans a tué dix-neuf enfants et deux enseignantes, le 24 mai.

Lire ICI

Clientélisme : Macron détourne les aides à la biodiversité au profit des chasseurs

Crédits photo/illustration : (c) Adrien Colrat / BLAST


Depuis 2019, l’Office français de la biodiversité octroie une enveloppe annuelle de 10 millions d’euros dédiée à « la protection et la reconquête de la biodiversité » aux fédérations de chasseurs. Selon le conseil scientifique de l’établissement public, ces fonds dépensés sans supervision dans des projets de qualité « très faible, voire mauvaise » sapent l’OFB et posent un risque juridique majeur. Malgré cette alerte, la convention-cadre signée entre l’OFB et la Fédération nationale des chasseurs a été renouvelée pour 5 ans. Nos révélations.

Lire ICI

Le dessous des coulisses

Par Jean Camus


La réforme de l’APL, aux bons offices du cabinet McKinsey (déjà sollicité pour organiser la campagne vaccinale…)

« Un problème, un cabinet conseil » et non les ressources internes de l’administration, un rapport de sénateurs.

Un cabinet a touché en 2021, 3 fois plus qu’en 2018 pour aucun résultat. Il s’agit du calcul de la refonte de l’allocation logement pour 6,5 millions de ménages.

Les problèmes persistent malgré plusieurs interventions facturées 3,88 millions d’euros.

Le cabinet participe aux réunions de suivi du projet en présence du directeur du cabinet du ministre. Les sénateurs de conclure: « cet exemple montre la dépendance de l’État dans le domaine informatique pour une réforme prioritaire, avec des conséquences concrètes sur le quotidien des Français« .

Les difficultés perdurent et la situation devient explosive dans les antennes locales avec l’obligation de recours à des vigiles pour contenir les incivilités des allocataires excédés par ces retards. Quant aux personnes qui reçoivent l’APL, 30 % d’entre elles ont vu son montant baisser de 73 € par mois.


Une ex-lobbyiste du vin « sans modération au cœur du quinquennat d’E. Macron« .

M. A.B, ex-lobbyiste en cheffe de la filière française, nommée en 2017 par E.M. conseillère « agriculture, pêche, forêt et développement rural » à son cabinet.

Elle a défendu les intérêts du secteur de l’alcool intervenant directement dans les politiques de lutte contre les consommations d’alcool. Durant 5 ans, les tentatives des autorités sanitaires pour durcir les messages de prévention se sont heurtées à la résistance de la filière.  Exemple le « janvier sans alcool », les pressions ont entraîné la défection des pouvoirs publics.

Une petite phrase du président en 2018 au salon de l’agriculture: « tant que je serai président, il n’y aura pas d’amendement pour durcir la loi Évin ».

En mars 2022, le président-candidat lui confie la tête du groupe de campagne électorale, consacré aux questions d’agriculture et d’alimentation.


(Source : Le Monde des 21 et 22/03/2022)

En Bretagne, ils s’unissent contre le lobby agroalimentaire

Pxhere/CC0


Vingt-sept syndicats, associations et chercheurs se sont unis le 1er février dans le Morbihan pour créer la Coordination pour une agriculture paysanne sociale et environnementale en Bretagne. Objectif : peser contre le lobby agroalimentaire régional.

Lire ICI

Comment le nucléaire gagne la bataille des réseaux sociaux


Youtube, Twitter, Linkedin… Les pro-atome envahissent les réseaux sociaux grâce à une kyrielle d’opérations de communication lancées par l’industrie électronucléaire. Leur argument phare : la faible empreinte carbone du secteur. Leur méthode : construire une opposition factice entre scientifiques (pronucléaires) et militants (anti).


Lire ICI