D’ici et d’ailleurs


La Guinée équatoriale abolit la peine de mort


Birmanie : l’armée bombarde une école


Un décret-loi sans précédent criminalisant les « rumeurs et fausses nouvelles » menace l’exercice du journalisme en Tunisie


Turquie : Le recyclage du plastique nuit à la santé et à l’environnement


Après la mort de Mahsa Amini en Iran, « ce sont des femmes qui sont sur le devant des manifestations, c’est inédit »


Sali Hafez, la Libanaise qui a braqué sa banque pour soigner sa sœur


Iran: deux lesbiennes et militantes LGBT+ condamnées à mort

Les deux femmes, âgées de 31 et 24 ans, sont accusées d’avoir fait la promotion de l’homosexualité et de la religion chrétienne. AFP


Deux lesbiennes et militantes LGBTQ accusées de promouvoir l’homosexualité, ont été condamnées à mort en Iran, ont rapporté des activistes, lundi 5 septembre, en exhortant la communauté internationale à empêcher leur exécution. 

Lire ICI

D’ici et d’ailleurs



Ukraine : après l’attaque russe sur Vinnytsia, Moscou dit avoir frappé une réunion militaire


Tchad : l’enfance brisée des victimes de viols


Génocide des Tutsi au Rwanda : Laurent Bucyibaruta condamné à 20 ans de prison


Soutenir la quête de justice pour les crimes graves internationaux


Guerre en Ukraine, en direct : le Britannique Paul Urey meurt dans une prison du Donetsk ; Londres juge l’information « alarmante »


Hongrie : Bruxelles saisit la justice européenne contre une loi enfreignant les droits des LGBTQ et des atteintes aux médias


La Tunisie va-t-elle rebasculer dans la dictature ?


En Birmanie, le sinistre retour de la peine de mort pour mater la contestation

Birmanie : retour de la peine de mort


Après plus de 30 ans d’absence, la peine capitale va à nouveau être mise en œuvre dans le pays. La junte a annoncé qu’elle procéderait à ses premières exécutions, sans donner de date précise. La sentence incombe à quatre personnes dont un ancien député du parti de l’opposante Aung San Suu Kyi pour des faits de « terrorisme ».

PEINE DE MORT EN 2021 : LES ASSASSINATS ÉTATIQUES EN AUGMENTATION

Manifestation contre l’exécution de Daniel Lewis Lee à Terre Haute, Indiana © REUTERS


Amnesty International vient de publier son rapport annuel sur le recours à la peine de mort dans le monde en 2021. Le bilan ? Inquiétant. Le nombre d’exécutions recensées a augmenté par rapport à 2020 notamment en Iran et en Arabie saoudite, ainsi que le nombre de condamnations à mort. Une hausse due à l’allégement des restrictions liées à la pandémie de Covid-19.

Lire ICI

Texas : sursis pour Melissa Lucio, condamnée à mort pour le meurtre de sa fille


Melissa Lucio, mère américaine condamnée à mort pour le meurtre de sa fille au terme d’un procès controversé, a vu son exécution suspendue lundi par une cour d’appel texane, deux jours avant la date prévue. Sabrina Van Tassel, réalisatrice du documentaire « L’État du Texas contre Melissa », est persuadée de son innocence. Elle était l’invitée de France 24 mardi soir.

Voir ICI

Présidentielle : Le Pen

Antisémites, fascistes, identitaires : les radicaux avec Le Pen

StreetPress


Antisémites, identitaires, catho tradi’ au RN de Marine Le Pen on trouve encore toutes les familles les plus radicales de l’extrême droite. Et c’est sans compter ceux qui la soutiennent de l’extérieur. Revue des troupes.

Lire ICI



Derrière la « dédiabolisation » de Marine Le Pen, le véritable danger du RN pour les LGBTI+


Marine Le Pen a réussi à faire oublier le programme et les sorties homophobes de son père. Mais derrière sa façade « gay-friendly », les positions, les votes et les soutiens du Rassemblement national représentent un vrai danger.

Lire ICI




Emmaüs appelle à voter contre Le Pen

Loader Loading…
EAD Logo Taking too long?

Reload Reload document
| Open Open in new tab

Download

L’Arabie saoudite, royaume de la peine de mort


Les autorités saoudiennes ont annoncé avoir tué 81 condamnés à mort dans la seule journée du samedi 12 mars. Cette atteinte aux droits de l’homme s’ajoute aux précédentes exactions du prince héritier Mohammed Ben Salman.

Lire ICI

En Iran, une dégradation continue des droits humains

Manifestation d’opposants exilés au président iranien Ebrahim Raïssi, le 5 août 2021, à Londres. ADRIAN DENNIS / AFP


Les exécutions de condamnés mineurs au moment des faits se poursuivent et la répression des militants qui critiquent la République islamique s’accroît.

Lire ICI

SAUVEZ LA VIE DE DEUX JEUNES IRANIENS CONDAMNÉS À MORT



Hossein et Arman ont des histoires similaires. Tous deux ont été condamnés à mort pour des crimes qu’ils auraient commis à seulement 17 ans. Après une parodie de procès et des « aveux » obtenus sous la torture, ils ont passé plusieurs années dans le couloir de la mort et leur exécution peut arriver à tout instant. Sauvez-les !


ICI

Reprise des exécutions en Oklahoma : un condamné meurt dans d’atroces souffrances


Civière d’une chambre d’exécution d’une prison de l’État de l’Oklahoma datant du 9 octobre 2014. © Sue Ogrocki, AP


Un condamné à mort est décédé dans d’atroces souffrances, jeudi, dans l’État américain de l’Oklahoma, après l’application d’un protocole d’exécution contesté et suspendu depuis 2015. 

Il était le premier prisonnier mis à mort depuis la reprise des exécutions dans l’État américain de l’Oklahoma. John Grant, un condamné à mort, a été secoué par des vomissements et des convulsions lors de son exécution, jeudi 28 octobre, dans l’État américain de l’Oklahoma, où les bourreaux ont utilisé un cocktail létal soupçonné de causer d’atroces souffrances.

La suite ICI

POUR CES DÉLITS VOUS RISQUERIEZ LA PEINE DE MORT


Opération d’affichage sauvage pour les 40 ans de l’abolition de la peine de mort en France, Gare du Nord à Paris © Benjamin Girette


Le 9 octobre 2020 nous célébrerons les 40 ans de l’abolition de la peine de mort en France. Une date à célébrer oui, mais qui nous rappelle aussi que 55 autres pays utilisent encore cette sentence. À cette occasion, nous revisitons un jeu culte « Je n’ai jamais ». Même règles à quelques détails près. Si vous l’avez déjà fait, vous risquez la peine de mort.

Lire ICI

Abolition de la peine de mort en 1981 : l’aboutissement de deux siècles de débats parlementaires


Le 17 septembre 1981, des députés félicitent le ministre de la Justice, Robert Badinter, venu défendre à l’Assemblée nationale son projet de loi portant abolition de la peine de mort• Crédits : Dominique Faget – AFP


Il y a quarante ans, le 9 octobre 1981, la loi portant abolition de la peine de mort était promulguée par François Mitterrand, après le vote du texte par les députés et les sénateurs. Une question longuement débattue par les parlementaires pendant les deux siècles qui ont précédé cette adoption.

Lire et écouter ICI

Cinquante-cinq pays pratiquent encore la peine de mort dans le monde

Libération le 17 septembre 2021

Dans le monde, 108 pays ont définitivement aboli la peine de mort, 36 ne l’appliquent plus dans la pratique, ou la réservent à des circonstances exceptionnelles (crime de guerre, génocide…) et 55 pays continuent à y recourir régulièrement.

Infographie : la peine de mort dans le monde en 2020

Lire ICI

Exécution imminente

Un jeune Iranien en grand danger de mort



Voir et agir ICI

40 ans d’abolition en France

ECPM

Le 18 septembre 1981, par 363 voix contre 117, l’Assemblée nationale adopte, après deux jours de débats, le projet de loi portant abolition de la peine de mort présenté, au nom du Gouvernement, par Robert Badinter, garde des Sceaux, ministre de la Justice et actuel Président d’honneur d’ECPM.  Douze jours plus tard, le texte est voté dans les mêmes termes par le Sénat, par 160 voix contre 126. Le 10 octobre 1981, après deux siècles de lutte abolitionniste, la loi est publiée au Journal officiel et la France devient le 35e État à abolir officiellement la peine capitale.

Quarante ans plus tard, 149 pays sont désormais abolitionnistes en droit ou en pratique. Des éléments déclencheurs tels que la conviction de la figure phare française de l’abolition, M. Robert Badinter, font écho et participent de l’évolution progressive des mœurs partout dans le monde. La France joue aujourd’hui un rôle primordial dans la promotion de l’abolition universelle de la peine de mort.

© Plantu

Abolition de la peine de mort  ©Plantu, dessin paru dans Le Monde du 20-21 septembre 1981

Cet anniversaire est un événement à ne pas manquer : il est à la fois l’occasion de rappeler l’importance d’entretenir les valeurs de l’abolition en France, tout en continuant de sensibiliser le grand public sur le travail restant à accomplir pour que nous vivions, enfin, dans un monde dénué de toute exécution. Il est aussi l’occasion de rappeler que la France se doit de continuer à affirmer cette position au plan international.

LA SIERRA LEONE ABOLIT LA PEINE DE MORT !



Une grande victoire ! Le 23 juillet 2021, le Parlement sierraléonais a voté pour le droit à la vie.


Lire ICI

Myanmar : Les tribunaux de la junte ont prononcé 65 condamnations à mort


Une rangée de policiers, soutenus par des militaires dans des véhicules, étaient déployés devant une barrière routière à Mandalay, au Myanmar, le 19 février 2021. © 2021 AP Photo


Des procès à huis clos devant des tribunaux militaires violent le droit à des procédures équitables.


Lire ICI

ACTIONS DE SOLIDARITÉ POUR LES 60 ANS DE ROCKY MYERS, UN CONDAMNÉ À MORT



Rocky Myers, est détenu depuis 27 ans dans le quartier des condamnés à mort en Alabama, aux États-Unis. À l’occasion de ses 60 ans, montrez-lui votre soutien !


Lire ICI

Aux Etats-Unis, la Caroline du Sud instaure le peloton d’exécution


La loi, signée vendredi, fait de la chaise électrique le premier choix d’un condamné à mort à la place de l’injection létale et autorise la formation d’un peloton d’exécution, qui devient la seconde option.


Lire ICI