SEMAINES D’INFORMATION SUR LA SANTE MENTALE

Comme chaque année l’équipe UNAFAM de l’Aube s’investit dans les SISM, aussi vous trouverez en pièces jointes le programme, et des affiches concernant des projections de documentaire dans différents lieux du département.

Programme ci-dessous.

Avec le partenariat de la LDH


Loader Loading…
EAD Logo Taking too long?

Reload Reload document
| Open Open in new tab

Le droit de vivre dans un environnement équilibré constitue une liberté fondamentale

Le Conseil d’État vient d’affirmer que le droit de vivre dans un environnement équilibré était invocable dans le cadre d’un référé-liberté. © Thierry GUIMBERT


Le Conseil d’État affirme que le droit de vivre dans un environnement équilibré et respectueux de la santé présente le caractère d’une liberté fondamentale. Toute personne qui justifie d’une atteinte à ce droit peut saisir le juge du référé-liberté.

Lire ICI

D’ici et d’ailleurs


L’enquête pour viol et agression sexuelle sur mineur visant Nicolas Hulot classée sans suite pour prescription


Turquie : des réfugiés syriens tentent de former une « caravane » pour gagner l’UE


COP27 : Human Rights Watch accuse l’Egypte d’entraver le travail des défenseurs de l’environnement


Téléréalité : une machine à créer du sexisme avec Valérie Rey-Robert

Quartiers populaires : bons sentiments contre radicalité écologique


Depuis quelques années, en Seine-Saint-Denis et dans les communes avoisinantes, les habitants s’organisent de plus en plus contre l’injustice environnementale qui touche tout particulièrement leur territoire. Indépendamment d’une écologie institutionnelle verticale et en réponse à des opérations de « Clean Challenge » dépolitisantes, des mobilisations plus radicales et autonomes se sont développées.

Lire ICI

Dans l’actualité


«Un jalon historique» : l’Europe dévoile son ambitieux projet de réparation de la nature


« Je me voyais déjà mort » : Serge, exilé congolais, raconte sa traversée pour les Canaries


En Birmanie, Aung San Suu Kyi placée à l’isolement dans une prison par la junte militaire


« Tu es né fils d’immigré, tu le resteras », ou comment le destin de classe n’est pas inébranlable 


Le destin bouleversé par l’aide sociale d’Amal, ado syrienne


« C’est comme Verdun mais avec les armes de 2022 » : des Français partis faire la guerre en Ukraine racontent leur quotidien


Londres va équiper les migrants de bracelets électroniques

Les brèves de Jean

L’actu sous la loupe de Jean Camus


Les candidats à la présidentielle sur l’immigration

L’association Singa a invité à un débat les candidats des formations sauf celles d’extrême-droite. Seul Y. Jadot s’est déplacé ; les autres personnalités ayant annulé ou se faisant représenter.

Les propos tenus (formations majoritairement à gauche) convergent autour d’une approche positive.

Y. Jadot: « l’immigration n’est pas un problème, le métissage est toujours une source d’enrichissement » il défend la création de statut de « déplacé climatique« , de « sortir la question de l’asile et l’immigration du ministère de l’Intérieur pour la confier à un grand ministère des solidarités« .

La députée socialiste: « nous devons faire baisser le degré d’hystérisation autour des questions d’asile et de migrations« , elle a plaidé pour la suppression du règlement de Dublin et l’interdiction des tests osseux.

Le député communiste veut interdire la rétention de mineurs et souhaite une « régularisation massive des sans-papiers en activité ».

La FI: « nous croyons que les migrations sont des richesses et nous assumons de le dire ». « Nous avons les moyens d’accueillir les personnes dignement« .

M. Schiappa pour LREM: a défendu l’accueil des Ukrainiens, mais le mot « accueil » ne figure pas dans les propositions du candidat.

Seul, le représentant des LR a apporté une note dissonante: « accueillir moins pour intégrer mieux« .

Un quinquennat pour rien. L’environnement, le grand reniement

« Vous vous réveillez et quelque chose a changé. Vous n’entendez plus le chant des oiseaux (…) les paysages que vous avez jadis chéris sont désormais desséchés et toute vie en a disparu… Le temps du déni est révolu ». E. Macron sur les réseaux sociaux en mars 2018.

Quatre ans plus tard, la grande cause destinée à un axe central a disparu. La réalité s’impose. Sur l’écologie, l’action politique depuis 2017 a été marquée, notamment par le mépris du droit et des avis scientifiques, le clientélisme, la priorité au productivisme, la privatisation des biens communs.

Les chasseurs ont vu le prix de leur permis réduit de moitié, un lobby cynégétique intense et le départ de N. Hulot.

Destruction de la biodiversité, plus de colonnes de tracteurs sur les routes, et une agriculture intensive, maintien du glyphosate, ré autorisation des néonicotinoïdes, soutien de projet de méga bassins et une quasi privatisation de l’eau. Les algues vertes réapparaissent sur les côtes bretonnes (agrandissement des élevages industriels autorisés)

La forêt pas en meilleure forme.

Le climat ? malgré le fameux « Make our planet great again », un projet sans grande ambition, les propositions de la convention climatique en partie ignorées.

La France dans l’UE est le pays le plus en retard dans le déploiement des énergies renouvelables, le seul à ne pas avoir atteint ses objectifs.

Ukraine : trois solutions durables face à la crise alimentaire

Piqsels/CC0


La guerre contre l’Ukraine montre que notre système alimentaire n’est pas durable et est injuste, écrivent des scientifiques dans cette tribune. Selon eux, il est nécessaire d’aller vers une agriculture et une alimentation plus saines, justes et respectueuses de l’environnement.

Lire ICI

Grève contre le péril climatique : des dizaines de manifestations organisées dans toute la France

Grève contre le péril climatique : des dizaines de manifestations organisées dans toute la France


Nantes, Angers, Besançon, Montpellier, Paris, Lyon, Bordeaux, Lille, Toulouse… Des marches ont démarré dans de nombreuses villes de France, dans le cadre d’une journée d’action mondiale de la jeunesse.

Lire ICI

Dans les Alpes, la folie du ski se poursuit tout schuss

Les Deux Alpes sous la neige. – CC BY-SA 4.0 / Data 2 Alpes / Wikimedia Commons


Un téléphérique de 5 km de long fera-t-il de l’Alpe d’Huez et des Deux Alpes un unique domaine skiable? Des élus locaux y voient un excellent argument marketing tandis que les opposants à ce chantier redoutent une dégradation supplémentaire et vaine de l’environnement alpin.

Lire ICI

Après des semaines de manifestations, la Serbie « met fin » au projet de mine de lithium de Rio Tinto

Lors d’une manifestation contre le projet de Rio Tinto d’ouvrir une mine de lithium, à Belgrade, le 20 janvier 2022. MARKO DJURICA / REUTERS


Depuis l’automne 2021, des dizaines de milliers de Serbes sont descendus dans la rue pour protester contre ces investissements, inquiets de leur impact sur l’environnement.

Lire ICI

La face cachée des livraisons express « garanties avant Noël »


Les achats de dernières minutes sur Internet ont une forte empreinte environnementale à cause de la livraison express.  BOJAN VLAHOVIC VIA GETTY IMAGES


Avec la promesse des livraisons en moins de 24h, les colis voyagent beaucoup et très vite en cette période de fêtes. On vous dévoile l’impact de ces achats de dernières minutes sur la planète.

Lire ICI


Lappeenranta : la ville où l’on vit dans le futur

Lappeenranta, petite ville au sud de la Finlande, pourrait être la première cité du continent à atteindre la neutralité carbone et le zéro déchet.

COP26 - Lappeenranta

La 13e ville de Finlande (73 000 habitants) est pionnière dans le domaine de l’écologie.

LIRE ICI

La reconnaissance du droit à un environnement sain est une étape décisive dans la bataille contre la crise climatique

L’incapacité des gouvernements à protéger la planète, et le soutien continu à des industries qui détruisent l’environnement, constituent une attaque contre les droits humains à grande échelle.

La résolution reconnaissant comme droit humain le fait de bénéficier d’un environnement sûr, propre et sain, adoptée par le Conseil des droits de l’homme de l’ONU, est porteuse d’espoir.

Avec l’adoption de cette résolution, le Conseil des droits de l’homme a enfin reconnu que la jouissance des droits humains dépend de l’environnement dans lequel nous vivons.

LIRE ICI

Madagascar : l’ONU craint une aggravation de la première famine au monde due au changement climatique

Madagascar est le premier pays confronté à une détresse alimentaire liée au réchauffement climatique. Et la crise de la faim qui sévit depuis plus d’un an dans le sud du pays pourrait s’aggraver dans les mois à venir, a averti mardi le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies.

ONU Info

Les personnes âgées et les enfants souffrant de malnutrition sont particulièrement vulnérables dans les régions du sud de Madagascar touchées par la sécheresse.

Les personnes âgées et les enfants souffrant de malnutrition sont particulièrement vulnérables dans les régions du sud de Madagascar touchées par la sécheresse.

Lire ICI

Accord UE-Mercosur : il ne s’agit pas de le sauver, mais de l’abandonner !

Communiqué et lettre ouverte dont la Ligue des Droits de l’Homme est signataire

Dans une lettre ouverte adressée à la Commission européenne et au gouvernement français, plusieurs dizaines d’organisations françaises appellent à ce que l’accord UE-Mercosur soit définitivement abandonné et à ce que la Commission et les Etats-membres mettent fin aux efforts actuellement entrepris pour tenter de le sauver.

Les Amis de la Terre FR on Twitter: "Retour sur les révélation du rapport  “Viande brésilienne et accord UE-#Mercosur” @foeeurope @reporterb ⏬… "

Ce projet d’accord entre l’UE et les pays du Mercosur va conduire à aggraver la déforestation (Amazonie, Gran Chaco, Cerrado, etc) et les violations des droits humains, accélérer la destruction des emplois et moyens de subsistance de paysan-ne-s, indigènes ou salarié-e-s des deux côtés de l’Atlantique.

Lire ICI

Greenpeace fête son anniversaire : 50 ans d’action

Le 15 septembre 1971, quatorze militants pacifistes fondaient au Canada l’organisation Greenpeace, devenue depuis l’une des plus influentes ONG agissant dans le domaine de l’environnement. Connue pour ses opérations très visuelles, l’association a marqué les esprits grâce à des actions coups de poing.

Banderoles, alpinistes, lieux interdits : les ingrédients efficaces des campagnes Greenpeace
Banderoles, alpinistes, lieux interdits : les ingrédients efficaces des campagnes Greenpeace

Lire ICI

Bolsonaro est en train de faire adopter un arsenal législatif qui démantèlera les droits des Indiens sur leurs terres

La France ne doit pas se rendre complice de l’ethnocide et de l’écocide en cours au Brésil, affirme un collectif d’anthropologues et d’historiens, parmi lesquels Philippe Descola et Anaïs Fléchet, plaidant pour l’application de sanctions de la part de l’UE.

Bolsonaro est en train de faire adopter un arsenal législatif qui  démantèlera les droits des Indiens sur leurs terres » (Tribune / Le Monde)  - FRANCE AMERIQUE LATINE

Depuis le 22 août, 6 000 Indiens du Brésil, issus de 170 peuples différents, ont planté leurs tentes sur l’esplanade des ministères à Brasilia

Lire ICI

Le Conseil d’État ordonne au gouvernement de systématiser les études environnementales



Le Conseil d’État enjoint au gouvernement de systématiser les études environnementales avant tout projet d’aménagement. Une avancée juridique pour la démocratie, la santé et les écosystèmes.


Lire ICI

Ne plus être malade à cause de l’environnement

L’État sommé de s’expliquer sur ses engagements climatiques