La Gazette Juin 2022

Cliquez ici pour télécharger la version pdf

Retrouvez les gazettes des mois précédents

Chaque année, depuis 1991, la Ligue des droits de l’Homme organise le concours national « Écrits pour la fraternité », et le thème était cette année « rien n’est tel que le rêve pour engendrer l’avenir ». Le concours est ouvert aux classes de grande section de maternelle, de primaire, de collège, de lycée, d’établissement spécialisé mais aussi aux centres de loisirs et aux individuels. En proposant aux enfants et jeunes de s’exprimer librement sur un thème lié aux droits humains, notre association souhaite apporter sa contribution à la formation de celles et ceux qui seront les citoyen-ne-s de demain. Ce dernier numéro de la Gazette avant l’été est consacré à l’œuvre de la classe de 4ème D Dispositif Monde du Collège Hector Berlioz de Nantes, « Déclaration pour la paix, un rêve d’avenir », que nous avons choisi de sélectionner à la section de Nantes et qui a obtenu le premier prix national de travaux collectifs 4ème 3ème. L’œuvre « Le rêve d’Hermione », de la classe Hermione, IME jeunesse et avenir, à Saint Nazaire a obtenu quant à elle le troisième prix national ex aequo. Bravo à toutes et tous !

Bonne lecture !

 

Sommaire

A revoir, réécouter

Concours des « Écrits pour la Fraternité » :
« Déclaration pour la paix, un rêve d’avenir »

Les communiqués locaux

Les communiqués nationaux


A revoir / réécouter :

-la section de Nantes et du pays nantais de la LdH sur Jet Fm :


ÉCRITS POUR LA FRATERNITÉ 2022

Classe de 4ème D Dispositif Monde du Collège Hector Berlioz de Nantes

La classe de 4ème D Dispositif Monde du Collège Hector Berlioz à Nantes a participé cette année au concours national des écrits pour la Fraternité, organisé par la LDH. Leur œuvre (texte et vidéo d’accompagnement) a été sélectionnée au niveau local par la section de Nantes, et ils ont obtenu le premier prix national de travaux collectifs 4ème 3ème. Voici une sélection non exhaustive de cette œuvre, que vous pouvez retrouver en intégralité ici.

Sommaire

•Préambule
•Préambule bis
•Article 1. Le Bouquet
•Article 2. Amitié
•Article 3. Fraternité
•Article 4. Hees walaalnimo Canzone sulla Fratellanza la chanson de la fraternité
•Article 5. Entraide et coopération
• Article 6. Les droits de l’être vivant
•Article 7. Droits de la Biodiversité
•Article 8. Merveille
•Article 9. Égalité en rêve
•Article 10. Respect
•Article 11. Tomorrow
•Article 12. Liberté en citations
•Article 13. Demain à trois voix
•Article 14. On veut la paix
•Article 15. Goûter à la vie
•Article 16. Fraternité universelle

Préambule :

Représentants d’un avenir idyllique, nous avons composé ce Texte pour la Diversité (T.D.).

Considérant que l’inactivité de la population, la perte d’espoir et d’amour pour ses rêves d’enfants qui auraient pu créer un avenir meilleur, et que la perte de confiance envers autrui sont en train de nous monter les uns contre les autres.

Considérant que notre supposée supériorité par rapport à la nature, qui nous est montée à la tête, est l’une des causes du réchauffement climatique.

A travers cette Déclaration, nous voulons montrer à tous cette ignorance qui nous fait faire des imbécillités plus grandes que nous. En tant qu’êtres humains qui se disent supérieurs aux forces de la nature, nous aurions dû avoir une pensée de compassion pour ces dernières, car la Paix ne concerne pas que les Humains, mais aussi la biodiversité. Cette Paix qui nous offrait la chance d’être libre est aujourd’hui plus que compromise puisque, de nos jours, plus personne ne s’écoute. Cela complique la compréhension dans le monde, qui n’a jamais vraiment été là. Mais elle attend toujours le jour où nous pourrons enfin être tous camarades. Le jour où, même sans avoir à utiliser des mots, nous pourrons nous comprendre mutuellement.

Actuellement, si quelqu’un évoque ces idées, on lui rit au visage et on lui dit, sur un ton mélancolique : Arrête de rêver. , alors que le rêve est ce qui nous permet de tenir en ces temps difficiles.

Les enfants sont les plus grands rêveurs, mais leurs rêves nous paraissent un peu fous, alors que ce n’est pas le cas. Aucun rêve ne l’est et ne le sera jamais.

C’est pour cela que notre Déclaration rappellera de toujours croire en ses rêves, même les plus fous, car aucun rêve n’est irréalisable ; et le seul but de cette déclaration est le bonheur et la Paix dans le monde, pour tous les êtres humains.

Préambule bis :

Les Représentants de la Faune et de la Flore, constitués en Congrès Vivanturel, considérant que la destruction et le mépris des F.S.I.N. (Forces Superieures et Incontestables de la Nature) sont les seules causes du D.C.T.M. (Dérèglement Climatique de la Terre Mère), ont résolu d’exposer, dans une Déclaration solennelle, les droits et les devoirs de la Biodiversité sans injustice.

Article 1. Le Bouquet

Nous sommes constitués comme des bouquets : de diversité et de valeurs.

D’abord, de la confiance et de la sincérité, comme la fougère. Puis du Chèvrefeuille pour la loyauté et les liens que nous offrons à nos proches.

Oubliez la Fumeterre, symbole de méchanceté, pour la remplacer par le Géranium symbole d’amitié et de gentillesse.

Nous triompherons, tel le Gui sur le Buglosse, pour anéantir les mensonges et la fausseté.

Rajoutez une branche de pommier et d’olivier pour que la connaissance et la paix puissent coexister, comme la pérennité du Châtaignier.

Mais gardez en mémoire, tel le Seringa, le désespoir du Saxifrage, pour ne pas répéter nos erreurs passées.

Soyez de Guimauve, pour que votre douceur et votre bienveillance fassent fuir la Scabieuse, représentant l’abandon et le délaissement.

Ne laissez pas la Ciguë manifester sa perfidie en gardant votre volonté, votre ténacité, votre confiance, votre estime de vous et des autres, et votre persévérance, tel la Spirée et la Reine-Marguerite.

Ne soyez pas tiraillés entre la dispute et la guérison comme l’Achillée. Choisissez toujours celle qui mène à la Paix.

En plus de la pérennité, le châtaignier nous apporte la justice et la vérité. Mais de nos jours, à force de couper ces arbres, nous coupons ces valeurs qui nous sont chères.

Notre monde se meurt, et nous, nous tentons de survivre comme le figuier, en lui redonnant de la générosité et une abondance d’Anémone pour retrouver cette confiance et cette affection d’antan. De cette seule manière, nous pourrons retrouver une certaine stabilité.

Nous avons confiance en vous. Tel l’Ageratum : Sachez garder, donc, cette fleur de Perce-neige, pour que l’espoir subsiste à jamais.

Article 2. Amitié

Les représentantes des meilleures amies du monde, constituées en Assemblée, considérant que l’ignorance, l’oubli ou le mépris des droits de l’amitié sont les seules causes des ruptures amicales et de l’hypocrisie dans l’amitié, ont résolu d’exposer, dans une déclaration solennelle, des droits naturels inaliénables et sacrés de l’amitié afin que cette déclaration, constamment présente à tous les amigos du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs. Afin que les actes du pouvoir amical et ceux du pouvoir humain en soient plus et mieux respectés ; afin que les réclamations des amis, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien du bonheur de tous.

En conséquence, l’Assemblée joviale reconnaît et déclare, en présence et sous les auspices de l’Amitié suprême, les droits suivants de l’amitié et du respect :

Dans toutes les amitiés, il faut du respect, de la compréhension mais aussi de l’entraide pour pouvoir compter sur quelqu’un de confiance ne pas sentir le jugement incessant des gens et leur regard persistant, pouvoir se confier. La grande majorité des valeurs requises dans l’amitié sont les valeurs pour un monde meilleur…

Article 3. Fraternité

On est tous des frères

Tous les mêmes, tous pareils

On restera toujours unis

Chaque fois que je souris

Je me sens libéré, malgré tout on restera les mêmes

On doit rester toujours ensemble

Ne jamais se lâcher sinon c’est le monde qui va nous lâcher

Et ne pas être envieux toujours être heureux.

On est tous sincères, on veut pas la guerre

Ne pas être dans le jugement car il faut accepter les autres mutuellement.

N’oublions pas que nous sommes tous partenaires.

On s’entraide qu’on soit

Somalienne somalien

Érythréenne Érythréen

Marocaine Marocain

Américaine Américain

Ukrainienne Ukrainien

Article 5. Entraide et coopération

L’entraide est un mélange d’aide, de soutien et de solidarité dont il faut se servir avant que le mépris d’autrui nous détruise.

Le mépris est présent partout : dans la rue, au travail, dans les établissements scolaires, dans les magasins et même des fois chez nous…

Si l’on transformait le mépris en entraide, le monde pourrait être parfait.

Exemple : les pays aident l’Ukraine, qui est en guerre contre la Russie, pour éviter le pire.

La coopération est un accord entre plusieurs personnes, celles avec qui on coopère sont des appuis. La coopération est une association d’entraide. C’est une forme de complicité. Elle est aussi une sorte de solidarité. Elle peut se retrouver partout comme dans le sport, à l’école et dans la vie de tous les jours. Il faut coopérer pour avancer dans la vie.

Exemple : en sport, nous devons coopérer pour gagner des points.

Article 6. Les droits de l’être vivant

L’être humain est doté de plusieurs capacités qui lui ont jusqu’ici permis de survivre. Mais l’être humain n’aurait-il pas peut-être trop grandi à ses propres yeux ?

C’est de là que vient une autre question : une prise de confiance trop importante aurait-elle pu engendrer notre aujourd’hui ?

L’être humain a évolué mais ne s’est toujours pas remis en question sur ses actes toujours d’actualité.

L’être humain a aujourd’hui pris le pouvoir sur les êtres vivants et domine cette planète.

C’est pourquoi l’avenir de la planète dépend de notre influence et de nos gestes.

Aujourd’hui, les paroles ne réparent rien. Seules les décisions prises unanimement nous permettront d’avancer. Mais il faut d’abord pour ça que tous les humains s’entendent.

L’homme est un être vivant qui se doit de respecter tout ce qui l’entoure car tout ce qui l’entoure le respecte ! Les êtres vivants comme les arbres ou les animaux ont des droits et des libertés à respecter.

Respecter la nature est une loi, notre avenir en dépend.

Certaines espèces animales subissent les conséquences aujourd’hui de nos actes qui sont inacceptables.

Au pôle nord aujourd’hui, les glaciers fondent et les animaux en souffrent, comme les ours, qui, à cause de la fonte de la calotte polaire, nagent pour regagner la terre. Mais beaucoup se noient.

La pollution engendre aussi des séismes qui peuvent détruire beaucoup de choses sur leur passage. Nous sommes aujourd’hui tous et toutes témoins des actes, et les petits gestes ne renverseront pas la situation. Car dans un monde comme celui-ci, c’est la majorité qui l’emporte. Mais pour l’instant, ça s’effectue dans le mauvais sens.

Article 7. Droits de la Biodiversité

Tous les hommes doivent réparer le D.C.T.M. (Dérèglement Climatique de la Terre Mère) engendré par leurs erreurs, pendant une durée indéterminée, jusqu’à ce que les dégâts soient intégralement réparés.

Nos anciens offenseurs seront condamnés à être maîtrisés par les F.S.I.N (Forces

Supérieures et Incontestables de la Nature), et ce à perpétuité, pour ne pas prendre le risque que leurs esprits et pensées dévastateurs ne reprennent le dessus.

Leur liberté se voit donc entravée par des menottes qu’ils se sont eux-mêmes imposées. Aucune dégradation ou toute autre forme de vandalisme sur la biodiversité ne sera acceptée, et sera punie par un châtiment égal à la faute commise. De plus, le coupable se verra injecté le syndrome de Diogène, pour faire de son logement une poubelle générale.

Aucune hiérarchie ne sera instaurée, et toute la biodiversité sera formellement sur un pied d’égalité.

Il ne faut plus que le respect de la Nature soit une éventualité, mais une responsabilité.

Voyez-vous, partisans et acteurs de la destruction de notre maison ; tous, vous pouvez, nous pouvons, changer cette société de surconsommation, de dépenses et de dévastation.

Soyons fabricants de rêve et d’avenir, tout comme ces Hommes, qui nous ont transmis un message que nous avons ignoré :

« L’homme se doit d’être le gardien de la nature, non son propriétaire. » (Philippe Saint-Marc).

« Quand le dernier arbre aura été abattu, quand la dernière rivière aura été empoisonnée, quand le dernier poisson aura été péché, alors on saura que l’argent ne se mange pas. » (Sitting Bull).

« Lorsqu’un seul enfant rêve, ce n’est qu’un rêve. Mais si beaucoup d’enfants rêvent ensemble, c’est le début d’une nouvelle réalité. ».

Article 8. Merveille

Les représentants du Conseil Général Du Rêve d’Acier, aussi appelé CGDRA, déclarent que :

Toute la Merveille, c’est à dire quelque chose de beau, de généreux et qui nous fascine, ne doit pas être négligée, tout autant que le voyage, qui est tout ce qu’il y a de merveilleux dans le monde.

La Merveille est accessible par le gain de liberté.

Tout Humain a le droit d’être émerveillé tant qu’il n’entrave pas l’émerveillement d’autrui et les valeurs de la République.

Notre devoir en tant que citoyen est de transmettre la beauté du voyage et du monde. Pour accéder à la Merveille, il faut un effort mutuel de la part de chaque humain. La façon la plus efficace d’accéder à la Merveille est de s’inspirer des Rêves.

Le Rêve n’est pas acquis seulement par le sommeil mais par une vision positive de la vie. Donc une vision de la vie positive apporte non seulement la Merveille mais aussi le Rêve.

La Merveille peut être créée par l’Homme (grâce a des monuments, mais elle est aussi accessible dans la nature).

Article 9. Égalité en rêve

Les rêveurs de demain sont tous égaux en droits et en rêves. Toute inégalité devrait être sanctionnée. Tous les rêves sont importants.

Tout(e) rêveur(euse) doit être respecté(e), de n’importe quel sexe, de n’importe quelle classe sociale, de n’importe quelle couleur de peau, de n’importe quelle sexualité et orientation sexuelle et de n’importe quelle religion. Tous doivent être considérés !

Tous les rêves peuvent être réalisés s’ils ne dérangent pas autrui et s’ils respectent la planète. Tout(e) rêveur(euse) peut s’exprimer tant que les autres rêveurs(euses) ne sont pas affecté(es) négativement.

Toutes les formes d’entraide et de solidarité seront les bienvenues pour aider autrui et bâtir un futur monde meilleur.

Martin Luther King a dit un jour :

Je fais un rêve. Je fais le rêve qu’un jour, en Alabama avec ces racistes plein de haine… Les petits garçons noirs… et les petites filles noires pourront prendre la main des petits garçons blancs et des petites filles blanches, en frères et sœurs.

Je fais ce rêve !… Et tous les enfants de Dieu, noirs et blancs, juifs, protestants et catholiques, pourront joindre leurs mains et chanter… Enfin libres !!! Enfin libres !!!

Article 10. Respect

Article 14. On veut la paix

Nous, on veut la paix.

Si on est ensemble, le Mali avance.

Nous, on veut pas la guerre.

Donne-nous la main, nous sommes tous égaux.

On veut la paix. Mon gars, arrête de trop parler !

Nous, on veut la paix oui !

On veut pas choisir la religion.

On veut la liberté, la fraternité, l’égalité.

Depuis 1914, ça me pèse la première guerre mondiale

Flamme de la paix.

Je pense que la guerre est finie.

Article 16. Fraternité universelle

Notre Déclaration Universelle des droits de la Fraternité est adoptée par les élèves de

4eme francophones et allophones le 28 février 2022 à Nantes, au collège Hector Berlioz.

On souhaite qu’elle devienne un rêve d’avenir pour tout le monde.

On souhaite la liberté

On souhaite l’égalité

On souhaite la fraternité

Pour la paix, pour le monde.


Les communiqués locaux

30 mars 2022. Pour l’Ukraine, pour la paix, marche Nantes Samedi 2 avril 15h place Graslin A lire ici

14 avril 2022. Appel unitaire « contre l’extrême droite et ses idées, pas de Marine Le Pen à l’Élysée » A lire ici

20 avril 2022. Non à l’extrême droite, pour la justice et l’égalité – rassemblement jeudi 21 avril A lire ici

29 avril 2022. Pour la justice, l’égalité, les libertés et la démocratie… Le 1er mai A lire ici

29 avril 2022. Chronique LDH du mois d’avril sur Jetfm : La démocratie

A lire ici

30 avril 2022. Collectif Ukraine nantais présent 1er mai aux initiatives syndicales

A lire ici

1er mai 2022. Soirée débat sur la souffrance au travail mercredi 11 mai à Nantes

A lire ici

2 mai 2022. La Maison des Familles bientôt fermée ! Appel à mobilisation

A lire ici

6 mai 2022. Rassemblement pour le droit à l’IVG samedi 7 mai à Nantes

A lire ici

12 mai 2022. Rassemblement veille pour l’Ukraine. Vendredi 13 mai 18h30 Nantes Graslin

A lire ici

14 mai 2022. Shereen Abu Akleh assassinée. Rassemblement samedi 14 mai à Nantes à 15h

A lire ici

20 mai 2022. Ciné-débat « Un visa pour la liberté » au Concorde le lundi 23 mai, 20h30

A lire ici

2 juin 2022. Journée nationale Défense de l’hôpital mardi 7 juin – rassemblement Nantes 14h Hôtel Dieu

A lire ici

Les derniers communiqués de presse nationaux

2 mai2022. Tribune de Malik Salemkour « Une France à ressouder » publiée sur Médiapart A lire ici

3 mai 2022. UN high commissioner must uphold principled and coherent response to China’s human rights crisis A lire ici

3 mai 2022. Tribune de Malik Salemkour « Des libertés d’association et d’opinion à défendre plus que jamais » publiée sur Médiapart A lire ici

3 mai 2022. Nous condamnons la décision politique dans le procès Gezi et exigeons la libération immédiate de l’ensemble des détenus

A lire ici

5 mai 2022. L’égalité dans la mise en œuvre et l’application de la directive sur la protection temporaire A lire ici

10 mai 2022. Non au licenciement de Teldja, enceinte et triplement discriminée ! A lire ici

10 mai 2022. Marche contre Monsanto-Bayer et l’agrochimie A lire ici

10 mai 2022. La technologie autoritaire de surveillance ou les droits fondamentaux ? La décision devrait être facile

A lire ici

11 mai 2022. Pour un consentement ou un refus d’ouverture éclairé

A lire ici

12 mai 2022. Appel au mur des fédérés le 21 mai 2022

A lire ici

12 mai 2022. Communiqué de la société civile sur la proposition de directive sur le devoir de vigilance des entreprises en matière de durabilité

A lire ici

13 mai 2022. 28e commémoration du génocide des Tutsis du Rwanda : mémoire et déni de justice

A lire ici

18 mai 2022. Pour une citoyenneté de résidence, pour le droit de vote et d’éligibilité des étrangères et étrangers aux élections locales

A lire ici

19 mai 2022. #Pasuncrime : une campagne digitale appelle les autorités algériennes à cesser leur assaut contre l’espace civique et les libertés fondamentales

A lire ici

20 mai 2022. La visio contre les personnes étrangères, un dispositif illégal et injuste

A lire ici

20 mai 2022. Mineures et mineurs en danger à la rue, il est urgent de les protéger !

A lire ici

23 mai 2022. Appel au rapatriement des enfants français et de leurs mères détenus dans les camps du nord-est syrien

A lire ici

27 mai 2022. Appel à la mobilisation pour les cinéastes Mina Keshavarz et Firouzeh Khosravani #freewomendirectors

A lire ici

27 mai 2022. Élections 2022 – La LdH en campagne

A lire ici

27 mai 2022. Tribune collective signée par Malik Salemkour « Faire se rencontrer les jeunesses », publiée dans l’Obs

A lire ici

30 mai 2022. Pays basque : un processus de paix à relancer d’urgence

A lire ici

31 mai 2022. 1922-2022, la FIDH fête ses 100 ans !

A lire ici

Retrouvez tous les autres communiqués de presse nationaux ici : https://www.ldh-france.org/