Drahi vs Reflets : Le journalisme gagne en appel

©Philippine Déjardins


La cour d’appel de Versailles rendait ce jeudi son jugement dans l’affaire qui opposait le média en ligne Reflets et Altice, le groupe dont Patrick Drahi est le propriétaire. Elle casse la décision du tribunal de commerce de Nanterre et la censure a priori que les seconds avaient obtenue en octobre 2022. Cette décision scandaleuse, fondée sur le secret des affaires, avait mobilisé l’ensemble des rédactions. C’est une victoire pour le journalisme d’investigation.

Lire ICI

La censure comme réponse à la presse ?

Quand le patron d’Altice vous invite… – Copie d’écran

Ce mercredi, Reflets sera devant le tribunal de Versailles tandis que Mediapart sera fixé sur son sort. Dans les deux cas, une censure préalable appliquée par des juges à la demande du même avocat.

Lire ICI

D’ici et d’ailleurs


« Patrick Drahi ne nous fera pas taire ! »


Corsica Linea accueille des Ukrainiens et expulse des Algériens


La République tchèque déploie l’armée à ses frontières avec la Slovaquie


Libye : des corps calcinés de migrants découverts dans un bateau le long de la côte


Ces jeunes Subsahariens qui veulent innover en Tunisie