Démantèlement du camp d’usagers du crack : 27 sans-papiers enfermés risquent l’expulsion

« ON A BEAUCOUP DE PERSONNES MALADES OU AVEC DES TROUBLES PSYCHIATRIQUES QUI SE RETROUVENT EN SEVRAGE FORCÉ »


27 étrangers sans-papiers ont été interpellés pendant le démantèlement du camp de consommateurs de crack de Forceval et placés au centre de rétention administrative du Mesnil-Amelot. Malgré les maladies et l’addiction, ils risquent d’être expulsés.

Lire ICI

D’ici et d’ailleurs


Émeute et violences policières au centre de rétention du Mesnil-Amelot


Méthanisation et agriculteurs : « On gagne plus d’argent à produire de l’énergie que de l’alimentation »


Russie: le deuil invisible des familles de soldats


États-Unis: racisme systémique et crise de l’eau à Jackson, dans le Mississippi