À Paris, des centaines de personnes manifestent contre le racisme et pour la régularisation des sans-papiers

Au départ de la manifestation parisienne contre le racisme et en soutien aux sans-papiers, place de Clichy, samedi 18 décembre 2021. Crédit : InfoMigrants


Des centaines de personnes ont pris part, samedi, à la manifestation organisée, à Paris, contre le racisme, à l’occasion de la Journée internationale des migrants. Ce mouvement entend contrer les discours xénophobes et racistes durant la campagne présidentielle.

Lire ICI

Discriminations : la branche française de China Eastern Airlines aurait refusé d’embaucher des hôtesses noires


« JE VOUS AI TOUJOURS DIT QUE JE NE VOULAIS PAS DE NOIRS. »


À l’occasion d’une cession de recrutement au sein de l’école Tunon, un responsable de China Eastern Airlines aurait indiqué qu’il ne voulait pas embaucher d’hôtesses de l’air noire. Une discrimination acceptée à l’époque par la direction de l’école.

Lire ICI

« C’est de la discrimination mais on peut le faire » : SOS Racisme épingle près d’une agence d’intérim sur deux


Les résultats du testing sont sans appel : 45% des agences acceptent de discriminer à la demande de clients potentiels. © AFP / Loic Venance


Près de la moitié des agences d’interim ciblées par le dernier testing de SOS Racisme ont accepté de discriminer à la demande de clients du BTP. Elles ont répondu favorablement à une requête illégale : écarter des candidats de type non européen. France Inter vous révèle en avant-première les résultats de cette enquête.

Voir ICI

Les attaques subies par ces députées indignent la classe politique

“Le vrai visage de l’extrême droite: raciste, antisémite, sexiste et violente”

La députée Danièle Obono photographiée à l’Assemblée nationale (illustration) REUTERS


Mathilde Panot et Danièle Obono ont fait l’objet d’insultes racistes et misogynes dans un canal Telegram bien connu de l’extrême-droite.

Lire ICI

Alerte ! Rassemblons-nous tout-es contre l’antisémitisme et le racisme !

La France boycotte pour la troisième fois la Conférence de l’ONU sur le racisme


Le président français Emmanuel Macron, le 11 août 2021. © AFP


Paris se range aux côtés de plusieurs pays occidentaux qui ont décidé de boycotter la Conférence de l’ONU sur le racisme dite Durban IV, créée en 2001. La France a annoncé, vendredi, qu’elle n’assisterait pas à ce quatrième sommet en Afrique du Sud, en signe de dénonciation des propos antisémites prononcés lors d’une précédente édition.


Lire ICI

Un professeur d’école de commerce viré après des propos racistes devant ses étudiants


Le président du groupe Inseec U, Mathias Emmerich, envisage de déposer une plainte auprès du parquet de Paris. (Leonardo Patrizi/Getty Images)


Alors que son micro enregistrait encore à l’issue d’un cours en visioconférence, un intervenant à l’Institut des hautes études économiques et commerciales de Paris a tenu un discours «inacceptable». L’administration de l’établissement indique avoir mis fin à son contrat.

Lire ICI


Il faut bien reconnaître, sans vouloir faire d’amalgame, que, ces temps-ci, des discours de la même veine sont fréquemment relevés dans l’actualité…

Lire ICI

Semaine d’éducation et d’actions contre le racisme et l’antisémitisme




La Journée Internationale pour l’élimination de la discrimination raciale d’hier n’était que la première de la Semaine d’éducation et d’actions contre le racisme et l’antisémitisme durant laquelle un accent particulier sera porté sur la sensibilisation aux phénomènes de racisme et d’antisémitisme, dans 8 Académies qui se sont mobilisées en France, dont la nôtre.

Il est important de rappeler le rôle de l’éducation comme rempart contre le racisme, la xénophobie et toutes les discriminations qui s’opposent aux libertés individuelles et au droit de chaque humain d’être différent.

Il serait pourtant souhaitable que ce travail primordial, destiné à toutes et tous les élèves du CP à la Terminale, ne se limite pas à cette seule semaine phare et que ce louable effort soit maintenu largement au delà, sans limitation dans le temps…


RD

Journée Internationale pour l’élimination de la discrimination raciale

Trop noire pour être française ?


Par


Inscription ICI

Dimanche 21 : Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale



Le 21 mars 1960, à Sharpeville (Afrique du Sud), la police ouvre le feu et tue 69 personnes lors d’une manifestation pacifique contre les lois relatives aux laissez-passer imposées par l’apartheid.


En proclamant la Journée internationale en 1966, l’Assemblée générale de l’ONU engage la communauté internationale à redoubler d’efforts pour éliminer toutes les formes de discrimination raciale (résolution 2142 (XXI)).

En 1979, l’Assemblée générale adopte un Programme d’activités à entreprendre au cours de la seconde moitié de la Décennie de la lutte contre le racisme et la discrimination raciale (A/RES/34/24). À cette occasion, l’Assemblée générale décide qu’une semaine de solidarité avec les peuples en lutte contre le racisme et la discrimination raciale, commençant le 21 mars, sera organisée chaque année par l’ensemble des États.

En 2001, la Conférence mondiale contre le racisme produit le programme le plus autorisé et le plus complet de lutte contre le racisme, la discrimination raciale, la xénophobie et l’intolérance qui y est associée : Déclaration et Programme d’action de Durban

En septembre 2021, l’Assemblée générale des Nations Unies réunira les dirigeants du monde pour une réunion d’une journée à New York afin de marquer le vingtième anniversaire de l’adoption de la Déclaration et du Programme d’action de Durban sous le thème « Réparations, justice raciale et égalité pour Les personnes d’ascendance africaine ».


Rassemblement

Samedi 20 mars à 10h00

Place Jean Jaurès à Troyes

CNews condamnée à 200 000 euros d’amende pour des propos d’Éric Zemmour


Éric Zemmour a déjà été condamné pour provocation à la discrimination raciale en 2011, provocation à la haine religieuse en 2018 et pour injure et provocation à la haine en 2020.
Vincent Isore/IP3


Dans l’émission “Face à l’info”, pourtant diffusée en différé, le polémiste déjà condamné à de multiples reprises avait qualifié les mineurs isolés de “violeurs” et d’“assassins”. Le CSA condamne CNews pour incitation à la haine. Le groupe de Bolloré dénonce une atteinte à la liberté d’expression.


Lire ICI

Commémoration pour Ilan Halimi : 15 ans déjà, nous n’oublions pas

La police française est gangrenée par les fléaux du racisme et de la violence

Le parquet de Paris ouvre une enquête après de nouveaux propos racistes d’Eric Zemmour

Cette nouvelle enquête contre le polémiste intervient une semaine après sa condamnation pour les mêmes motifs.

Lire ICI

Garde à vue… au faciès ?

Il se présente à la police pour témoigner : il est interpellé, menotté, yeux bandés.

«Il doit être présenté comme un héros, il a eu un comportement héroïque», affirme l’avocate Lucie Simon au sujet de son client, «Youssef» (nom d’emprunt), sorti libre vendredi soir après avoir passé une dizaine d’heures en garde à vue auprès des enquêteurs antiterroristes. Avant d’être mis hors de cause, il avait été présenté comme le deuxième suspect de l’attaque qui a fait deux blessés grave hier à Paris

Lire ICI

Contre le racisme décomplexé de Valeurs Actuelles

Lettre ouverte signée par 360 organisations, dont la LDH

Racisme, homophobie et discrimination au dépôt du TGI de Paris : la LDH porte plainte

Stop à la haine raciste