D’ici et d’ailleurs


« Mon seul espoir est de pouvoir rejoindre mon frère en France » : à Kaboul, Najiba rêve de fuir l’Afghanistan


« Je veux écrire sur tout ce que je vois » : Ali, journaliste afghan réfugié en France


Ethiopie : l’OMS dénonce la situation au Tigré, « la pire catastrophe dans le monde »


Liban : deux journalistes de nouveau menacés par des réseaux du Hezbollah



D’ici et d’ailleurs


« Les pâtes ont augmenté de 15 % cette année » : un coût de la vie toujours plus haut pour les étudiants, alerte l’UNEF


Ukraine : Attaques russes illégales à Kharkiv


Guerre en Ukraine : les Russes « ne veulent pas qu’ils en sortent vivants », le père d’un soldat réfractaire raconte l’enfer des prisons russes


« Poutine fou » : la géopolitique sur le divan


Belgique : festival néonazi à Ypres à la fin de ce mois : des services de renseignement européens s’alarment. La ville annule finalement le festival


WikiLeaks : les avocates de Julian Assange portent plainte contre la CIA pour espionnage


Des fusils d’assaut dans les écoles ? Ce dernier sanctuaire sans arme qui vacille aux Etats-Unis



D’ici et d’ailleurs


Port d’arme : que sait-on de la formation de «30 000 réservistes» attendus pour renforcer la police nationale?


« La situation est intenable » : 31 sénateurs demandent la légalisation du cannabis



Afghanistan : un an après la chute de Kaboul, « 70% de la population du pays ne mange pas à sa faim »


Un an après la chute de Kaboul, l’Afghanistan a perdu plus de la moitié de ses journalistes


Cameroun : Meurtres et disparitions imputables à l’armée dans la région du Nord-Ouest

Guerre en Ukraine : une catastrophe pour les droits humains


Un homme marche devant les décombres d’un immeuble après un bombardement à Tchernihiv, Ukraine, le 4 mars 2022. © Dimitar DILKOFF via AFP


Le 24 février 2022, le président russe Vladimir Poutine a donné l’ordre d’attaquer l’Ukraine. Cette invasion viole la Charte des Nations unies : elle constitue un “crime d’agression” au regard du droit international. Depuis, nous enquêtons sans relâche sur les violations des droits humains et les crimes de guerre commis en Ukraine. Parce que même la guerre a ses lois. Retrouvez l’ensemble de nos enquêtes dans ce dossier. 

Les enquêtes d’Amnesty International sont ICI

D’ici et d’ailleurs


En exil, la journaliste et militante féministe iranienne Masih Alinejad toujours menacée


Le journaliste birman Maung Maung Myo condamné à six ans de prison pour des “actes terroristes”


Une pénurie de fonds oblige le HCR à supprimer des programmes d’aide vitale en RDC


Au Burkina Faso, les habitants d’une ville sous blocus djihadiste menacés de famine


Un motel gratuit pour les gens dans le besoin

D’ici et d’ailleurs


Police : 37 personnes sont décédées lors d’une mission de police en 2021, révèle l’IGPN


Loi séparatisme: le Conseil constitutionnel valide des dispositions contestées par les cultes chrétiens



Ukraine : L’emplacement de bases russes et ukrainiennes met en danger les civils


La Tunisie va-t-elle redevenir une dictature ?


Égypte : ces présentateurs à la solde du pouvoir qui mènent campagne contre les journalistes


Sri Lanka : les forces de l’ordre délogent des manifestants manu militari, la communauté internationale s’inquiète

D’ici et d’ailleurs



Ukraine : après l’attaque russe sur Vinnytsia, Moscou dit avoir frappé une réunion militaire


Tchad : l’enfance brisée des victimes de viols


Génocide des Tutsi au Rwanda : Laurent Bucyibaruta condamné à 20 ans de prison


Soutenir la quête de justice pour les crimes graves internationaux


Guerre en Ukraine, en direct : le Britannique Paul Urey meurt dans une prison du Donetsk ; Londres juge l’information « alarmante »


Hongrie : Bruxelles saisit la justice européenne contre une loi enfreignant les droits des LGBTQ et des atteintes aux médias


La Tunisie va-t-elle rebasculer dans la dictature ?


En Birmanie, le sinistre retour de la peine de mort pour mater la contestation

D’ici et d’ailleurs




Grand Paris Express : «Les accidents du travail sont invisibilisés»


La société française Eutelsat doit cesser de collaborer avec la machine de propagande de guerre russe


Égalité femmes-hommes: et maintenant, agir


Sauvons l’édition indépendante et engagée !


Des associations luttant contre l’homophobie déposent plainte contre la ministre Caroline Cayeux après ses propos sur le mariage pour tous, « un dessein qui va contre la “nature” »


Afghanistan : Les filles durement touchées par l’interdiction de suivre des études secondaires


Afghanistan : des fillettes vendues pour survivre


Chine : cinq ans après la mort de Liu Xiaobo, au moins 15 défenseurs de la liberté de la presse en danger de mort dans les geôles chinoises


Centre commercial de Krementchouk, en Ukraine : un « crime de guerre » pour le G7, alors que dix-huit personnes sont mortes dans une frappe russe


RAFAEL YAGHOBZADEH POUR LE MONDE 


Selon le président ukrainien, un millier de personnes se trouvaient à l’intérieur du bâtiment, mais « de nombreuses personnes ont réussi à sortir ». Le G7 évoque un acte « abominable » ; Emmanuel Macron dénonce une « horreur absolue ».

Lire ICI

Cameroun : Exactions des séparatistes dans les régions anglophones

Décombres d’une salle de classe de l’école primaire publique de Molyko, à Buea dans la région du Sud-Ouest au Cameroun ; cette école a été incendiée par des combattants séparatistes présumés le 7 février 2022. Photo prise le 8 février 2022. © 2022 Privé


Il faut poursuivre et sanctionner les combattants pour les crimes commis contre des civils.

Lire ICI

Assassinat de Shireen Abu Akleh : “Les autorités israéliennes ne peuvent plus fuir leurs responsabilités”, déclare RSF

Selon le Haut-commissariat aux droits de l’Homme de l’ONU, la balle qui a fatalement touché la journaliste américano-palestinienne Shireen Abu Akleh a été tirée par les forces israéliennes. Reporters sans frontières (RSF) appelle les autorités israéliennes à prendre leurs responsabilités et à rendre justice à la journaliste.

Lire ICI et ICI

Dans l’actualité


«Un jalon historique» : l’Europe dévoile son ambitieux projet de réparation de la nature


« Je me voyais déjà mort » : Serge, exilé congolais, raconte sa traversée pour les Canaries


En Birmanie, Aung San Suu Kyi placée à l’isolement dans une prison par la junte militaire


« Tu es né fils d’immigré, tu le resteras », ou comment le destin de classe n’est pas inébranlable 


Le destin bouleversé par l’aide sociale d’Amal, ado syrienne


« C’est comme Verdun mais avec les armes de 2022 » : des Français partis faire la guerre en Ukraine racontent leur quotidien


Londres va équiper les migrants de bracelets électroniques

Enquête exclusive de RSF sur la mort de Maks Levin : “les informations et preuves collectées indiquent que ce journaliste ukrainien a été exécuté »

RSF


Au terme d’une mission d’enquête menée en Ukraine du 24 mai au 3 juin, Reporters sans frontières (RSF) publie un rapport qui rassemble des informations et des preuves matérielles attestant que le photoreporter Maks Levin et son accompagnateur ont été froidement exécutés et peut-être préalablement interrogés, voire torturés par des soldats russes le 13 mars 2022. 

Lire ICI, ICI et ICI

Guerre en Ukraine : la liste des journalistes victimes d’exactions s’allonge de jour en jour

Livraison de casques et de gilets pare-balles au Centre pour la liberté de la presse créé par RSF à Lviv  ©Robin Grassi RSF


Depuis le début de l’offensive russe en Ukraine, Reporters sans frontières (RSF) documente les attaques visant directement les professionnels des médias portant un brassard “Presse” et déplore de plus en plus de journalistes morts et blessés dans l’exercice de leur métier. RSF offre un soutien aux journalistes sur le terrain et demande aux autorités russes et ukrainiennes de garantir leur sécurité, conformément aux conventions internationales.

Lire ICI

Le déplacement forcé a atteint un niveau record en 2021 et trop peu de personnes déracinées peuvent rentrer chez elles

Deux soeurs déplacées de Djalalabad dans leur logement temporaire à Kaboul, en Afghanistan.   © HCR/Andrew McConnell


Le nombre de personnes contraintes de fuir la violence, la guerre et les persécutions dépasse largement celui des solutions qui leur sont proposées.

Lire ICI

YÉMEN : DES VENDEURS D’ARMES FRANÇAISES DEVANT LA JUSTICE


Depuis 2015, la guerre au Yémen ne cesse de faire des victimes. Les exportations d’armes alimentent le conflit et la souffrance des Yéménites.

Aymeric Elluin, chargé de plaidoyer armes, nous explique pourquoi Amnesty International soutient trois ONG qui ont déposé une plainte à l’encontre de trois entreprises d’armement françaises. Cette affaire inédite est d’une importance capitale, la vie de milliers de civils est en jeu !

Guerre en Ukraine


Amnesty international accuse la Russie de faire usage de bombes à sous-munitions

Une femme marche dans un quartier dévasté du nord de Kharkiv (Ukraine), le 29 mai 2022. (GENYA SAVILOV / AFP)


Selon un rapport de l’ONG publié ce dimanche, l’armée russe fait un large usage de ces armements, notamment à Kharkiv, la deuxième ville du pays, au mois de mars. Des bombes pourtant interdites par la Convention d’Oslo.

Lire ICI

SOUS LES BOMBES À KHARKIV

Des habitants enlèvent les débris d’un supermarché dans un centre commercial endommagé par une frappe de missile russe, alors que l’attaque de la Russie contre l’Ukraine se poursuit, à Kharkiv, en Ukraine, le 8 juin 2022 © REUTERS/Ivan Alvarado



« Tout le monde peut mourir à tout moment. » C’est le nom de notre dernière enquête sur les bombardements aveugles de la Russie sur la ville de Kharkiv en Ukraine. L’utilisation d’armes à sous-munitions, imprécises par nature, a fait des centaines de victimes. Les aires de jeu et les centres d’aide humanitaire ne sont pas épargnés par ces attaques aveugles.

Lire ICI



Russie : Disparition forcée d’une enseignante ukrainienne

Viktoria Andrusha.  © Privé


Les autorités devraient d’urgence confirmer le lieu où elle se trouve et mettre fin aux détentions arbitraires.

Lire ICI

Ukraine : Des frappes russes ont tué de nombreux civils à Tchernihiv

Des débris éparpillés dans une salle de classe de l’école 21 à Tchernihiv en Ukraine, photographiée le 19 avril 2022 ; cette école a été endommagée par une attaque russe menée le 3 mars 2022. © 2022 Belkis Wille/Human Rights Watch


Les deux parties au conflit ont l’obligation de minimiser les souffrances des civils.

Lire ICI


Des non-Ukrainiens réfugiés en France menacés d’expulsion

Au moment de leur fuite d’Ukraine, les réfugiés africains avaient aussi connu pour certains des difficultés aux frontières. AP/ Bernat Armangue (27 février). 


Des refus de protection temporaire, voire des obligations à quitter le territoire français : des non-Ukrainiens se voient confronter aux difficultés administratives en France après avoir fui le pays en guerre. Des associations contestent ces décisions. 

Lire ICI

YÉMEN : TROIS ENTREPRISES D’ARMEMENT FRANÇAISES SOUPÇONNÉES DE COMPLICITÉ DE CRIMES DE GUERRE

Des proches se recueillent autour des cercueils de soldats yéménites tués par des frappes aériennes menées par l’Arabie saoudite sur une base militaire touchée par erreur, à al-Abr, à la frontière avec l’Arabie saoudite, july 11, 2015 © REUTERS/Stringer


Inédit. Trois associations portent plainte contre les entreprises d’armement françaises Thalès, Dassault Aviation et MBDA. Ces sociétés devront répondre de leur possible complicité dans les crimes de guerre commis au Yémen. Explications.

Lire ICI